Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Arménie : 14 février, Saint-Valentin et Trndez

  • trndez 0001

Fondée en 301 après Jésus Christ, l'église apostolique, l'une des institutions arménienne les plus anciennes, est considérée comme l'ordre chrétien national le plus ancien au monde. Pourtant, plus de 1 700 ans plus tard, les traditions païennes sont intactes dans ce pays, malgré leur intégration au calendrier chrétien. Alors que dans la plupart des pays du monde, on célèbre la Saint-Valentin, les Arméniens fêtent aussi Trndez [en anglais].

En plus de la présentation touristique de cette fête arménienne célébrée en février, le Envoy Hostel Blog offre une présentation de la fête de Trndez ainsi que photos [en anglais] de la célébration par les clients et le personnel.

Trndez (la fête des bougies ou Chandleur) est une autre fête populaire arménienne qui remonte à une période antérieure à l'ère chrétienne. Elle est liée à l'adoration du feu et du soleil et annonce la venue du printemps et de la fertilité. […] Les participants à cette célébration sont les jeunes mariés et les amoureux qui doivent sauter par dessus un feu de joie, selon la croyance que le diable sera chassé et que le bonheur trouvera sa place dans les foyers. Cette cérémonie est suivie de chansons traditionnelles et de danses autour du feu. Ensuite, les gens allument des bougies à partir des flammes du feu sacré et les ramènent chez eux, jusqu'à la fête suivante : Trndez.

Ezhenka publie une photo d'un feu de Trndez [en russe] et explique qu'elle a participé “aujourd'hui à la fête arménienne de Trndez qui est charmante et intéressante” et durant laquelle des individus ou des couples font des rondes autour d'un feu de joie ou sautent par dessus les flammes. Chrétienne ou non, Haykuhi donnent à ses lecteurs [en arménien] l'interprétation moderne de cette fête.

“Tearnendarach” veut dire “se présenter devant Dieu”. Les gens l'appelle aussi “Terndez, Trndez, Trntes,” variantes qui se traduisent par “Que Dieu soit avec toi.”

L'église arménienne fête Tearnentarach le 14 février, soit 40 jours après la naissance du Christ qui a lieu le 6 janvier dans la tradition arménienne.

L'église arménienne célèbre Tearnendarach depuis des temps reculés. Ceci est confirmé par… un hymne dédié à Tearnendarach, écrit au 5ème siècle par l'historien Movses Khorenatsi (Moïse de Khorène).

Armenia.ru  décrit la tradition dans un billet [en russe].

Trndez (Tearnendarach veut dire “Rencontrer Dieu” dans sa forme christianisée) existait déjà en dans l'arménie païenne, avant l'ère chrétienne. A cette époque, les Arméniens adoraient le feu…Cette fête avait pour but de renforcer la chaleur du soleil, agissant ainsi sur le froid, grâce à l'aide du feu.

Dans le même temps, la Saint-Valentin a trouvé sa place en Arménie. Unzipped: Gay Armenia nous explique qu'une nouvelle tradition a fait son apparition [en anglais].

Pour marquer le coup pour la Saint-Valentin, Brabion Flora Service, situé à Yerevan, a organisé une manifestation de communication hors du commun. Ils ont annoncé que tous les hommes présents dans leur magasin de fleurs à 14h, vêtus uniquement d'un maillot de bain ou d'un slip, se verraient offrir un bouquet gratuit. Les organisateurs n'attendaient qu'1 ou 2 hommes, mais il y en avait près d'une demi-douzaine.[…]

trndez 0002

trndez 0003

trndez 0004

trndez 0005

Trndez à Oshagan dans la région d'Aragatsotn, en République d’ Arménie © Onnik Krikorian / Oneworld Multimedia 1999, utilisées sous Licence Creative Commons

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site