Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pays du Golfe : A bout de souffle dans la tempête de sable

Une tempête de sable massive a englouti la péninsule arabe entière, laissant la population au Bahreïn, au Koweït, en Arabie Saoudite, au ‘Yémen, en Iraq et aux Émirats Arabes Unis haletante, à la recherche d'air.

Comme à l'accoutumée à cette période de l'année, au Koweït, les écoles et les services publics ont fermé tôt le jour de la tempête. Les rafales de vent soulevant le sable ont atteint 110km/heure et les exportations de pétrole ont été suspendues aux émirat.q8lightning , un utilisateur de YouTube, met en ligne cette vidéo.

 

Il explique aussi:

Une tempête de sable a soufflé mardi soir et elle sera pire demain, le Koweït est maintenant au milieu de l'hiver et les tempêtes de sable sont déjà en train de souffler parce que nous n'avons pas eu assez de pluie jusqu'à présent.

Sur le blog Travel Off the Cuff , un forum pour les voyageurs, Mark Wolinski se plaint :

Je suis arrivé au Koweït la nuit dernière seulement, pour constater que la tempête de poussière qui était descendue sur Bahreïn était encore plus mauvaise au Koweït. J'ai regardé par le hublot de l'avion et c'était un mur de beiges.

 

Toujours au Koweït, l'utilisateur du site Flickr Mink  a mis en ligne les photos ci-dessus, avec le commentaire suivant pour la première image :

Deux chats noirs me regardent du haut d'une barrière en bois. C'est la première grosse tempête de sable de 2009 et elle a frappé très fort. Le ciel était orange et l'air chargé d'une sorte de poussière épaisse. Quand elle se sera calmée, il va falloir beaucoup de temps pour nettoyer.

Mink décrit sa deuxième photo :

Une vue parfaite sur une tempête de sable

 Pour la Libanaise Granola Girl, sur son blog [en anglais], le sable est l'une des nombreuses raisons pour lesquelles elle a fait ses valises et a dit adieu au Koweït :

Le Liban est le seul pays au Moyen-Orient qui n'a pas de désert. Aujourd'hui, après avoir été réveillée par un vent violent à 2h00 du matin, puis n'avoir pas bien dormi, et après avoir inhalé de la poussière toute la journée dans une forte tempête de sable, je suis très heureuse de laisser derrière moi le désert.

Dans la ville de Khobar, dans la province orientale de l'Arabie saoudite, Assad Abu Hussain [en arabe] met en ligne quelques photos et invite ses lecteurs à invoquer Dieu pour obtenir son pardon et de la pluie.

Toujours dans la province de l'Est, Abu Omar publie sur son blog d'autres photos de l'horizon opaque à Aswaq City [en arabe]. Il avertit aussi ses lecteurs :

عند تمام الساعة السابعة صباحا بدء الجو يتغير في لونه حتى اصبح مائلا الى اللون الاحمر مع ازدياد في الهواء وبعد ذلك بدقائق اصبح الجو شبه عديم الرئوية و يجب اخذ الحيطة والحذر وعدم السرعة الزائدة على الطرقات مع التأكد من اغلاق جميع النوافذ في المنزل وعدم تشغيل مراوح الشفط لعدم دخول الاتربة في المنازل

Ce matin (16 fév.) à 7h, le temps a commencé à changer, jusqu'à ce que l'horizon soit devenu presque rouge et les vents ont repris. Très vite, la visibilité a diminué et les conducteurs devraient être prudents et ne pas rouler à grande vitesse. Rappelez-vous également de fermer toutes les fenêtres de votre maison et de ne pas utiliser les ventilateurs d'évacuation, de sorte que la poussière n'entre pas chez vous.

Se déplaçant à Riyadh, la capitale de l'Arabie Saoudite, Rusha publie également des photos de  la tempête et nous explique les différents types de tourbillons de sable que vous pourriez trouver dans le désert d'Arabie :

 La poussière fine souffle partout, entrant par les fentes des fenêtres, des portes, climatisation,  grille d'aération. La respiration est délicate car le sable entre dans vos poumons. La visibilité sur terre et dans l'air est considérablement réduite. Certaines personnes deviennent lyriques sur les shamals (une sorte de vent), moi, j'ai envie de tousser. En recherchant les divers types, vous vous rappelez de mon dernier billet sur la conduite durant une tempête de sable avec des averses de pluie intermittentes ? Cela s'appelle officiellement un haboob.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site