Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Caraïbes-Etats-Unis : Où peut bien être Allen Stanford ?

Après que la Commission américaine de sécurité et des échanges boursiers a porté plainte contre le milliardaire texan et  magnat du cricket caribbéen Allen Stanford, il incombe aux autorités de le retrouver. Au moment même où des actionnaires paniqués se précipitent en nombre vers les banques de Stanford d'Antigue en Amérique du Sud pour tenter de retirer leur épargne, la rumeur concernant l’endroit où  se trouve Allen Stanford va bon train. [tous les liens sont en anglais]

Quand Live in Guyana [en anglais] a entendu la nouvelle selon laquelle  “l'investisseur, milliardaire et magnat du cricket Allen Stanford a disparu brutalement”, il a pensé que Stanford avait “joué au Dataram”. Une comparaison avec  “Barry Dataram [en anglais] du Guyana, accusé de traffic de drogues et en fuite aux Etats-Unis”.  Ce n'est pas le seul exemple que l'on retrouve dans la blogosphère régionale.

Barbados Free Press [en anglais] écrit :

Il y a eu et il y a encore des allégations concernant les entreprises de Stanford, y compris le blanchiment d'argent.

…et continue dans cet autre billet [en anglais], où il suggère que:

Les autorités fédérales américaines révèlent qu'en plus de la fraude pyramidale, Sir Allen va probablement devoir faire face à des accusations de blanchiment d'argent pour un cartel de la drogue mexicain et de corruption de fonctionnaires.

Living in Barbados est d'avis que ces événements sont “une très bonne occasion de demander aux hommes politiques de la transparence dans leurs actifs… afin d'ôter tout doute  quant à la possibilité de conflits d'intérêts”.

Il poursuit ainsi:

Les récentes affaires concernant les opérations de CL Financial Group à Trinité et maintenant, les charges retenues contre Allan Stanford et son Stanford Financial Group enregistré à Antigue, mettent le doigt sur les conflits qui nous attendent chez nous. A quel point nos hommes politiques sont-ils impliqués dans ces institutions malades et surtout, qui les dirige ? Si les liens avec nos hommes politiques existent bien, dans quelle mesure cela influence-t-il ou influencera-t-il les mesures et les décisions politiques ? Le gouvernement d'Antigue a été très bienveillant à l'égard de M. Stanford et dans la perspective des élections du mois prochain, on peut s'attendre à des conséquences très négatives pour le parti au pouvoir. L'ancien gouverneur de la Banque centrale barbadienne est dans le Conseil d'Administration. Vu que M. Stanford est “parti sans laisser d'adresse”, notamment à St. Croix, aux Iles Vierges américaines, les recherches pour le retrouver, lui ou ses actifs, pourraient bien conduire à des choses inattendues.

 Barbados Money Laundering Advisory fait un parallèle avec “l'histoire de Lord Conrad Black” alors que certains blogueurs sont préoccupés par les conséquences éventuelles sur l'avenir du cricket aux Antilles. Le barbadien B.C. Pires écrit [tous les liens sont en anglais]:

Il a fallu une matinée entière pour que les West Indies (équipe de cricket des Antilles anglophones) enlève la garde anglaise. Au moment de bloguer, presque le déjeuner, les Anglais menaient de pratiquement 400 guichets. Strauss, le capitaine, réservera-t-il son annonce jusqu'à après déjeuner ? Jusqu'à ce que Cook fasse plus de cent runs dans une manche ? Jusqu'à ce qu'Allen Stanford soit lynché ?

Les fans des West Indies, un piètre nom pour la triste poignée de personnes qui continuent à soutenir de leur mieux ce qui était jadis une superbe équipe, savent parfaitement que la question centrale est de savoir quand l'équipe s'effondrera. Avant l'heure du thé ? Avant le jeu de la fin de journée ? Avant la fin de cette phrase ?

Cette fois encore, il ne s'agit pas d'une histoire de “Vous, avec votre petite détermination” mais plutôt de “Nous, avec notre expérience en béton”.

Les Caraïbes ont déja bien connu les effets navrants de faillites d'empires financiers [en anglais], pourtant on s'interroge sur les conséquences éventuelles de l'affaire Stanford.

La petite image de ce billet, “Globe”, est de nickwheeleroz et est utilisée sous licence Creative Commons license. Allez à nickwheeleroz's flickr photostream.

1 commentaire

  • […] en français wrote an interesting post today on Caraïbes-Etats-Unis : Où peut bien être Allen Stanford ?Here’s a quick excerpt … ccupés par les conséquences éventuelles sur l’avenir du cricket aux Antilles…. … uipe de cricket des Antilles anglophones) enlève la garde anglaise….#160;magnat du cricket caribbéen Allen Stanford, il incombe aux autorités de le retrouver….“l’investisseur, milliardaire et magnat du cricket Allen Stanford a disparu brutalement”,… […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site