Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chili : Les victimes de la délinquance s'organisent

L'association Víctimas de la Delincuencia [es] (Victimes de la délinquance) a été fondée à Santiago, capitale du Chili, en 2006  pour protéger, guider, et informer les victimes de violences dans cette ville. Sur leur site, les citoyens ont pris l'habitude de noter sur une carte en ligne les épisodes de violences urbaines (agressions, attaques à main armée, vols, viols, et abus) et de télécharger des vidéos et des témoignages sur quand et comment ils ont été victimes. Le but de l'association est de permettre une modification de la loi chilienne qui, pour l'instant, et selon l'association Víctimas de la Delincuencia, tend à favoriser les délinquants, au lieu de leurs victimes.

Selon l'historique publié sur leur site, leur campagne a commencé en 2006, après que la famille Fuenzalida Urzúa a été attaquée par une bande de cambrioleurs qui se sont introduits chez eux, ont volé leurs biens, et ont arraché un bébé de 8 mois des bras de sa mère en menaçant de le tuer. Quand les médias sont arrivés chez les victimes pour les interviewer, le couple a envisagé deux possibilités : fuir les médias, ou les affronter et raconter leur histoire. Quelques jours plus tard, le site naissait, et un mois plus tard,   3 000 manifestants ont défilé dans la ville, demandant plus de sécurité pour les ciotyens, et une meilleure protection des victimes de la délinquance.

La vidéo suivante résume l'histoire de l'association :

La vidéo ci-dessous, envoyée par luchitosnachitos, un membre de la communauté, fait état de l'influence de la peur sur la vie quotidienne des citoyens. En cherchant ses clés de voiture dans sa pièce, une femme croit voir des armes empilées dans tous les coins de la pièce. Le message final apparait sur un écran noir : Nous ne sommes pas violents. Nous avons peurs. Renforçons nos lois.”

De quelles lois parlent-ils ? La  vidéo suivante contient l'opinion de watamerigonzu sur les pénalités actuelles pour les actes de délinquance :

Cette dernière vidéo, également créée par un particulier, traite de comment les délinquants considèrent leurs actes, et la loi : comme un jeu.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site