Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc-Algérie : Un convoi historique pour Gaza

Le 22 février 2009 s'est déroulé un événement historique dans les pays du Maghreb, quand un convoi envoyé par le Royaume-Uni à destination de la bande de Gaza  a été autorisé à traverser la frontière entre deux pays voisins, le Maroc et l'Algérie, une frontière fermée depuis environ quinze ans. La frontière a été fermée en 1994, lorsque le Maroc a soupçonné un Algérien d'être impliqué dans l'attentat d'un hôtel de Marrakech.

Le blog Gaza; Peace N’ Freedom [en anglais] décrit ce convoi et partage également une vidéo :

Dans un geste qui rappelle la solidarité avec l'Espagne pendant sa guerre civile, le plus important convoi d'aide jamais envoyé depuis la Grande-Bretagne vers le Moyen-Orient est décidé de prendre son chemin a quitté  Westminster à Londres, le 14 février. Le convoi se compose de 100 véhicules, et comprend un bateau, un camion de pompiers et 12 ambulances. George Galloway, membre du Parlement britannique, mènera le convoi dans son trajet à travers l'Europe et l'Afrique du Nord en direction de la bande de Gaza, en Palestine. Le convoi a été financé par des dons de la population britannique. Voici une vidéo sur le lancement ci-dessous, pour plus d'information, visitez  le site VivaPalestina.org.

Même si le convoi se rend à Gaza à des buts humanitaires, son simple passage via le Maghreb pourrait avoir des effets plus larges. Au moins deux membres du convoi ont signalé sur leur blog l'impact positif du convoi et une récente mise à jour sur le site web Viva Palestina [en anglais] montre que l'implication dans la réussite du convoi ne se limite pas seulement au Royaume-Uni :

Le convoi est maintenant en train de faire le plein d'essence dans la ville algérienne de Chlef. Apparemment un Algérien a payé cette facture. Le convoi a décidé de rattraper le temps perdu en se dirigeant vers Alger ce soir. Le voyage pourrait prendre plus de 3 heures.

Selon certains participants, le convoi permet de rétablir des liens entre l'Algérie et le Maroc. Yvonne Ridley , qui fait des repérages durant le voyage pour un reportage, avec Hassan Al Banna Ghani, a écrit un article sur le site VivaPalestina.org :

Alors que des milliers de kilomètres séparent encore le convoi de son but final, livrer de l'aide humantaire à Gaza,  la traversée de la frontière algérie-Maroc de ce samedi sera ce qui passera dans les livres d'histoires.
Le Maroc et l'Algérie ont accepté de mettre de côté leurs divergences et d'ouvrir leur frontière terrestre pour la première fois depuis 15 ans,  pour la Palestine.
La Palestine a souvent été décrite comme la clef qui peut ouvrir la porte de la paix au Moyen-Orient, mais demain, ce sera une porte qui s'ouvrira au Maghreb, dont une frontière a été étroitement fermée  depuis 1994.
Ce magnifique geste, l'ancienne secrétaire d'État américain Condaleezza Rice n'est pas arrivée n'a jamais réussi à persuader les deux pays voisins à le faire – sa dernière tentative remonte à septembre (2008), avant le départ du Président George W Bush.
Mais la mission de paix et le caractère véritablement humanitaire du convoi Viva Palestina a touché les cœurs des deux côtés de cette vitale frontière terrestre, qui,  lorsqu'elle sera ouverte, va faciliter le passage de ceux qui transportent plus d'un million de Livres sterling d'aide pour la bande de Gaza.

Elle a également mis en ligne cette vidéo:

Un autre blog collectif, Gaza Convoy 2009 [en anglais], couvre en détails ce voyage depuis le convoi. Samedi  (21 février) ils ont mis en ligne cette mise à jour :

00 h25 (GMT) – mise à jour de l’ équipe A
“Salaam (bonjour) nous sommes passé par le centre et des centaines de gens sont là, c'était étonnant, nous n'avions jamais vu ça avant. Des centaines de personnes dans les rues applaudissaient. Nous étions sur le toit de notre van,  accrochés à  l'échelle arrière avec Mudasir tannoy.. C'était top, même les policiers encourageaient en criant  “Allah Akbar” (Dieu est grand). Les jeunes, les enfants et les hommes nous étreignaient… un jeune garçon de quinze ans m'a dit que même les musulmans qui boivent sont venus dans la rue pour crier ‘Allah Hu Akbar’ et ils font des prières  pour nous quotidiennement pour que nous réussissions. Nous sommes arrivés à un site pour les caravanes pour dormir, maintenant”

Enfin, sur le blog Greg to Gaza [en anglais], un blogueur qui participe à l'opération  documente le voyage. Son dernier billet a été publié depuis Oujda (ville de l'Est du Maroc) sur la frontière algéro-marocaine:

Le réseau téléphonique est très sporadique. Je vais bien. A la frontière Maroc- Algérie. Ouverte pour la première fois depuis 17 ans. Seulement pour nous. Hier, nous avions eu un accueil fantastique dans la  maison d'un député socialiste et plus tard cette nuit, il y aura un banquet dans la ville marocaine d'Oujda, organisé par le plus grand lettré islamique au Maroc. Il y a eu du grabuge aujourd'hui dans le convoi, quand quelques éléments indisciplinés ont été presque refoulés. Une rébellion a finalement payé, quand un tiers du convoi a refusé de bouger de la frontière marocaine à moins que tout le monde puisse passer. On verra si c'était la bonne décision. Un député algérien a envoyé de la nourriture à la frontière parce que nous avons été coincés au contrôle des passeports pendant au moins neuf heures. Ils ont promis aussi d'offrir le carburant ce soir. Où nous dormirons, quand nous pourrons partir, combien de temps cela va prendre et combien d'heures nous devrons conduire , tout cela est inconnu.

2 commentaires

  • Prince des canuts

    Ce convoi aurait pu passer par le Sahara occidental en demandant au marocain d’ouvrir un passage à travers les murs, les millions de mines, les canons, les 200.000 militaires, de qui ce moque t on, comme si ce convoi ne pouvait emprunter un ferry, surtout que l’Angleterre fait parti des 3 pays à avoir voté contre l’indépendance du Sahara occidental en compagnie d’Israël et des usa, l’Algérie n’a pas à faire de compromis.

  • lepassankipass

    Au prince des peanut’s

    meme pour un convoi humanitaire, vous ne pouvez pas vous empecher de foutre la pagaille, qu’il passe par ou il veut, dumoment que ca va soulager des personnes qui souffrent, mais ne dit on pas que:

    “quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt”

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site