Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pakistan : le terrorisme s'attaque au cricket

Mardi matin [3 mars], une douzaine d'assaillants ont attaqué l'équipe de cricket du Sri-Lanka, avant le match prévu avec l'équipe pakistanaise à Lahore. Cet assaut sanglant a fait 7 morts dont 5 policiers [aujourd'hui 4 mars, le bilan s'élève à 8, dont 6 policiers] et 6 joueurs sri-lankais sont au nombre des blessés. Les terroristes étaient équipés d'armes sophistiquées, dont des grenades à main, des lance-roquettes, des fusils, etc… Par chance, aucun joueur sri-lankais n'a été tué et l'équipe est repartie vers son pays.

L'auteur de ce billet était dans une salle de cours, raconte-t-il, quand il a entendu les bruyantes détonations des fusillades. Nous étions curieux et avons commencé à faire des conjectures sur ce qui pouvait bien se passer, au point qu'un de mes amis a même plaisanté tandis que nous avancions des suggestions. Mais je sentais que ça tournait mal et qu'il se passait quelque chose de très grave. Au bout de cinq minutes, j'ai reçu un SMS d'un ami et c'est ainsi que j'ai appris l'attentat.

Nous avons tous été épouvantés, y compris notre formateur, et il a bien voulu nous laisser partir. Mon université est tout près du lieu de l'attentat, au Rond-point de la Liberté. Nous pouvions déjà voir l'embouteillage et la panique dans la rue devant l'université. Les rumeurs affluaient de partout, annonçant un nombre énorme de victimes, quelques-unes disant que des Sri-Lankais en faisaient partie.

Je me suis aussitôt précipité à la salle Internet pour regarder les informations en continu de la télévision sur ce qui s'était vraiment passé. J'ai été choqué de voir la bataille sanglante entre les terroristes et la police sur l'enregistrement de l'attaque diffusé par SAMAA TV. J'ai été soulagé de savoir Sri-Lankais saufs, mais en même temps, j'étais attristé d'apprendre que des policiers locaux étaient morts.

Pour plus de détails sur ce récit personnel, reportez-vous au blog de l'auteur de ce billet [anglais].

AlJazeeraEnglish a mis en ligne sur YouTube la vidéo ci-dessous, qui comporte l'enregistrement de l'assaut.

Naeem Sidhu donne l'information dans les termes suivants [anglais]:

Mardi matin, nos amis vénérés, les joueurs de cricket du Sri Lanka ont été attaqués à Lahore, ce qui a mis la nation toute entière dans l'embarras et sous le choc, hochant la tête, incrédule. Avec l'accord du gouvernement de Colombo, l'équipe du Sri-Lanka avait décidé de faire sa tournée au Pakistan malgré les craintes pour la sécurité, et ils ont courageusement défié les conseils d'autres pays adeptes du cricket. C'est l'Inde qui a été la plus virulente contre la tournée de l'équipe sri-lankaise. Du fait de la défaillance de notre sécurité, la fusillade de mardi a légitimé leur position et le résultat a été que les compétitions internationales de cricket ne pourront plus se dérouler au Pakistan avant de nombreuses années – le pire recul pour le sport dans l’ histoire.

Yasir Imran s'efforce de réveiller le gouvernement actuel en disant [ourdou ]:

یہ ایک انتہائی افسوس ناک واقع ہے، جو یقیننا پاکستانی کرکٹ کے لیے بہت خطرناک ثابت ہوسکتا ہے ، مگر حکومت وقت کی کچھ توجہ اس خطرے کو کم کر سکتی ہے، پاکستان پیپلز پارٹی کو اپنے مفادات سے کچھ ہٹ کر اس قوم کے لیے بھی کچھ وقت نکالنا چاہیے کیونکہ بھٹو کے بعد سےپیپلز پارٹی کا کوئی بھی دور حکومت پاکستان کے لیے اچھا ثابت نہں ہوا، پیپلز پارٹی کے تمام ادوار میں مہنگائی میں اضافہ ہوا کرپشن بڑھی

Ceci est un incident extrêmement triste, qui va certainement se révéler très dommageable pour le cricket pakistanais. Mais l'attention du gouvernement actuel peut réduire ce danger. Le Parti du Peuple Pakistanais devrait voir plus loin que son propre intérêt, pour accorder un peu de temps au pays, car, une fois les rênes du pouvoir lâchées par Bhutto, aucun des gouvernements du Parti du Peuple n'a fait ses preuves pour le bien du pays. Chaque fois qu'ils ont été au pouvoir, l'inflation et la corruption ont augmenté.

Le blog Pakistani Housewife exprime sa frustration [anglais]:

Qu'est-il arrivé au monde dans lequel nous vivons ? Cette folie s'arrêtera-t-elle un jour ? La situation dans le monde en général et au Pakistan en particulier ne fait qu'empirer chaque jour. Ce sont les mêmes les rues où nous marchons, les mêmes routes où nous roulons avec nos enfants, mais rien ne semble plus pareil. Je pense que ces attentats tuent quelques personnes, mais terrorisent les esprits de centaines et de milliers d'entre nous. Ils nous paralysent, nous enlèvent le désr de vivre, et dans cette époque terrible, il nous manque dans notre vie l'espoir d'un avenir heureux.

Teeth Maestro écrit [anglais]:

Il est évident à présent que cet événement tragique marque pour un certain temps la fin du cricket au Pakistan, et le jeu des accusations mutuelles approche déjà la frénésie, avec des analystes comme Kamran Khan sur Geo et Hamid Gul pointant le doigt sur l'Inde. Il faut noter que l'attaque ressemble à s'y méprendre à l'attentat de Mumbai, mais en toute logique, on doit comprendre que ceci pourrait très bien être un camouflage derrière lequel fomenter une escalade verbale entre l'Inde et le Pakistan. Nos hommes politiques, services de renseignement et médias, assoifés de sang, cherchaient un prétexte pour riposter contre l'Inde après l'assaut de Mumbai, et les événements d'aujourd'hui à Lahore pourraient leur en fournir l'opportunité.

Kamran Abbasi résume sur cricinfo [anglais]:

La moindre des conséquences de ce désastre est que ceux qui ont plaidé pour la continuation du cricket de niveau international au Pakistan – et dont j'ai été – ont eu tort. Aucune équipe internationale ne se rendra à présent au Pakistan, et la Fédération pakistanaise de cricket devrait, de son propre chef, organiser toutes les futures tournées en terrain neutre, pour l'année à venir et peut-être au-delà. C'est le jour le plus sombre de l'histoire du cricket au Pakistan, et il a eu lieu dans un faubourg agréable de Lahore, qui était autrefois une magnifique ville de jardins et de paix.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site