Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Jordanie : Les blogueurs célèbrent leur pays

Les blogueurs jordaniens se sont mobilisés pour marquer la deuxième Journée “Bloguer sur la Jordanie”, une initiative lancée en 2008 par Qwaider [en anglais, comme tous les blogs cités] qui, cette année, a appelé les internautes à participer à la journée ainsi :

Il s'agit d'une journée pour bloguer sur la Jordanie, c'est le  jour où prendre un moment sur votre programme chargé – sauver le monde ! -, et le donner à la Jordanie, un pays aussi peu susceptible d'exister que l'univers.  Il est cependant bien là, et est aimé. Et, en dépit de tous les désavantages et des sombres défis, la Jordanie et les Jordaniens vont de l'avant et se confrontent à de grands défis, pour conquérir une place parmi les étoiles.

Beaucoup des blogueurs ont choisi de participer à l'événement en mettant en ligne des photos, comme Jordan Journals ci-dessous :

Un lever de soleil jordanien. Image reproduite avec l'aimable autorisation de Jordan Journals

Les blogueurs en Jordanie et les expatriés ont comparés les avantages et les inconvénients de la Jordanie, ses problèmes et son avenir, et certains ont réfléchi à leur attachement personnel au pays.

The Arab Observer, explique l'importance de l'événement pour lui :

C'est comme un jour férié où les sentiments de nationalisme et patriotisme sont répandus en l'air, surtout pour les accomplissements ainsi que les perspectives qu'a la Jordanie.

Naser a enregistré les 10 défauts de la Jordanie qui lui manquent, loin de son pays, Sozan a évoqué de sa vie en Jordanie alors que Wings of Butterfly a écrit une courte poésie pour célébrer la journée :

Comme je marche dans les rues d'Amman

Échangeant des salutations et sourires

Remarquant de l'ambition dans les yeux des jeunes

Dirigé par des ainés et de sages personnes

Je soupire profondément devant ce beau spectacle

Et réalise que le nom de la Jordanie a été gravé dans mon cœur

Ammar, des Confessions of a Vegetarian Shark (confessions d'un requin végétarien) [en anglais], s'est demandé  “pourquoi la Jordanie semble vieillir plus rapidement qu'elle le devrait, car les signes de la démence précoce progresse dans le psychique collectif : “

“Regardez, la Jordanie n'est pas un poste ministériel, et la fidélité à la Jordanie ne devrait pas être mesurée au nombre des postes ministériels détenus par un clan, une ville ou une direction cardinale. La Jordanie n'est pas une ferme ni une principauté, elle n'est pas une banque ni un guichet automatique, elle n'est pas un supermarché, elle n'est pas une carte postale, elle n'est pas un hôtel et elle n'est certainement pas une chaîne interminable d'expériences intellectuelles. “

Sur la question de ce qu'est la Jordanie et ce qu'elle ne l'est pas,  Hareega examine l'humeur nationale:

“Chaque fois que nous nous rendons compte que nous devons en effet travailler un peu sans aucun gain immédiat à l'horizon, nous nous décourageons. Nous ne comprenons pas la démocratie. Nous ne comprenons pas le patriotisme.  Nous la pensons comme une chanson et un drapeau, et non pas comme un concept de sacrifice personnel pour autrui vivant sur le même territoire”

Farah a admis que:

Les gens qui se plaignent au sujet de tout ici, sans faire quelque chose, ils m'embêtent  autant que ceux qui ne veulent pas admettre que nous avons des problèmes. Nous en avons, il n'y a rien de mal en cela tant que nous avons la volonté de faire quelque chose à ce sujet.

Tout n'est pas que critiques. Certains blogueurs ont personnalisé l'événement en méditant sur leurs expériences positives de la Jordanie. Les paroles de  Kinzi :

Quel autre endroit  où chaque personne que vous rencontrez a un cousin dans chaque ville où vous avez vécu ?

Quel autre endroit où tout s'arrête à la première pluie de la saison et même les adultes sont aperçus en train  de boire la pluie dehors ?

Quel autre endroit où la pita et l'houmous sont un plaisir quotidien et non une délicatesse exotique chère ?

Quel autre endroit où un mot d'un arabe mal prononcé suscite des oh et des ah et des encouragements à mieux l'apprendre  ?

Quel autre endroit où vous pouvez appeler à l'aide contre un vieux dégoûtant et voir cinq hommes bondir sur celui qui a laissé trainer sa main ?

Quel autre endroit où chez un voisin que vous n'avez jamais rencontré, vous êtes invité à prendre une tasse de thé en moins d'une minute ?

Layla, de Caledoniyya, reconnait que la Jordanie est douce-amère :

Complexe, pourtant imprégnée d'une simplicité béatifique ; mouvementée et pourtant déserte  ; humide et glaciale et pourtant aride par ailleurs, c'est un pays de contradictions, et si elle se présentait à l'une de mes émissions de téléréalité préférées, la Jordanie serait la fille à la fois moche et jolie parmi les concurrentes de America's next top model (La future top-model de l'Amérique)

Les traditions sont toujours vivantes. Image reproduite avec l'aimable autorisation de Hamede.

A cette occasion, Mohammad Badi a souhaité la bienvenue en Jordanie à ses lecteurs non-jordaniens :

Si vous n'êtes pas jordanien ou même pas arabe, vous y vivrez en paix et vous jouirez aussi du respect et de l'amitié  de tous, parce qu'en Jordanie, musulmans, chrétiens et autres religions qui y vivent, nous formons une seule famille et partageons nos sentiments, rêves et pensées avec tout un chacun, sans aucune intolérance ni préjugé.

L'espoir d'un changement positif a poussé quelques blogueurs à écrire  leurs rêves pour le pays :

Autant  j'aime cet endroit et suis toujours en mesure de trouver quelque chose de bon à en dire,autant je sais que les changements qui doivent s'y produire  peuvent s'y produire. L'une des raisons pour lesquelles je continue à y rester est que je voudrais être une partie prenante de tels changements, même à mon petit niveau. C'est mon espérance. – Southern Muslimah

Je rêve que notre pays aura des élections honnêtes, et que notre peuple choisira ses représentants en se basant sur les qualifications et non pas le népotisme ni de petites corruptions à 50 dollars jordaniens- Hamede

Les blogueurs jordaniens sont maintenant dans l'attente du prochain BAJD (Blog about Jordan Day) le 12 mars 2010, il sera intéressant de voir si leur style pour commémorer la journée  sera le même. Plus de critiques ? Plus d'éloges ? Plus d'espoirs ? BAJD 2010 répondra à ces questions.

3 commentaires

  • je vous remercie pour avoir écrit sur Smalto jordan jour, et merci beaucoup pour écrire sur mon poste.
    cordialement

  • JE N’AI MALHEUREUSEMENT PAS EU LA CHANCE DE VISITER LA JORDANIE, MAIS EN ECHANGE LE DESTIN M’A VOLONTAIREMENT LIE AVEC LA PRINCESSE HAYA ET LE ROI ABDALLAH LORS D’UNE VISITE DE SA MAJESTÉ EN FRANCE. JE NE SAURAIS VOUS DIRE LE SENTIMENT QU’IL ME RESTE DE CE REPORTAGE, QUE DU BIEN CAR AU TRAVERS DU ROI ET DE LA PRINCESSE, J’AI DÉCOUVERT QUE L’ON AVAIT ENCORE BEAUCOUP DE CHOSES A APPRENDRE DU MONDE ARABE, SA RELIGION SON HISTOIRE, SA VOLONTÉ DE S’IMPOSER EN TANT QUE TELLE, ( VOIR EN UN MONDE ARABE UNIFIE ) PORTANT AINSI CETTE TERRE AU MEME RANG QUE LES GRANDES PUISSANCES. J’AI DÉCOUVERT EN DIALOGUANT AVEC LA PRINCESSE ET LE ROI (SAGESSE HUMILITÉ ) UN GRAND AMOUR POUR LE MOYEN ORIENT.

    MICHEL LEPHILIPPONNAT RETRAITE REPORTER/PHOTOGRAPHE EN GIRONDE

Effacer ce commentaire

Ajouter un commentaire -> Mohammad Badi

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site