Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Barbade: Une touriste canadienne décède après une agression

Au début du mois, les Barbadiens ont eu vent [en anglais] de la nouvelle assez inquiétante de l'attaque sauvage de deux touristes canadiennes, lors d'une promenade le long d'une des plages de l'île. Les blogueurs se sont rapidement emparés de l'histoire - Barbados Free Press a demandé pardon aux familles des victimes, au nom de la nation choquée. Son article a conduit un journal traditionnel d'Ottawa [en anglais] a qualifier le blog “d'unique source de soutien à Terry Schwarzfeld”[à la Barbade]. Elle était alors dans le coma après avoir été rouée de coups (sa belle-fille était revenue à elle peu après l'attaque). Ce délit d'abord qualifié d'agression est devenu depuis un meutre, lorsque Terry Schwarzfeld a succombé à ses blessures [en anglais] dans un hôpital d'Ottawa. Les blogueurs continuent à montrer leur indignation à l'idée-même qu'un tel crime se produise dans leur pays.

Il est clair que l'une des inquiétudes est l'impact potentiel de ce fait-divers sur la renommée internationale de la Barbade [en anglais], en tant que destination touristique : l'économie barbadienne est complètement tributaire du tourisme et la crise économique actuelle qui touche le monde entier [en anglais] a rendu la position de l'île quelque peu compliquée. Une lueur d'espoir est venue des représentants des Affaires étrangères canadiennes, qui ont déclaré [en anglais] qu'ils ne modifieront pas leurs conseils aux voyageurs à la suite de l'attaque sur l'île. Malgré tout, cela ne rend pas la mort de Mme Schwarzfeld plus facile à accepter [en anglais].

En réaction à cette bien triste nouvelle,  Barbados Free Press a mis en ligne une photo de Mme Schwarzfeld, tout sourire, accompagnée de la phrase suivante [en anglais]:

Toutes nos prières accompagnent la famille de Terry et ses amis.

Bajan Dream Diary et Living in Barbados présentent leurs condoléances à la famille et aux amis de la victime, alors que Cheese-on-bread! ajoute [en anglais]:

Cela va au-delà de la tristesse. La police a proposé une récompense pour toute information conduisant à l'arrestation du criminel et nous ne pouvons qu'espérer que quelqu'un se présentera très bientôt.

Des récompenses financières sont mises en place pour toute information, Bajan Dream Diary [en anglais] demande à ses lecteurs de réagir s'ils apprennent quoique ce soit sur les criminels, grâce au lien suivant: Crime Stoppers [en anglais]. Le blogueur fait aussi état [en anglais] de l'offre du Préfet de Police de Barbade, qui a promis une récompense de 10 000$ pour toute information sur le meurtrier de Terry Schwarzfeld. Par ailleurs, il a annoncé un plan pour mettre fin à la criminalité dirigée contre les touristes. Ces annonces sont-elles suffisantes ? Bajan Dream Diary analyse la situation et y voit des leçons à retenir dans l'avenir [en anglais]:

Un crime est toujours dramatique et les cas de Kathy Fischer et Terry Schwarzfeld sont déchirants pour tous les Barbadiens ; pourtant, en cas de mauvaise gestion de cette affaire, c'est la crise de confiance des touristes qui sera encore plus dramatique. Même si la criminalité envers les touristes se fait rare, il n'y a aucune excuse à avoir recours à des méthodes archaïques de diplomatie…et ceci, au moment où toute personne équipée d'un ordinateur a les moyens de mettre en place des relations avec les médias pour la Barbade, si elle ne peut s'en charger elle-même. Le temps est venu pour le Gouvernement barbadien de répondre aux craintes exprimées dans les médias étrangers en nommant clairement les lieux “infréquentables” à Barbade, et ce, au risque d'admettre que ce paradis n'est pas parfait.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site