Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie : Tollé après la condamnation de pilotes tunisiens par la justice italienne

Les deux pilotes tunisiens du vol Tuninter 1153, qui s'est abîmé en mer au large de la Sicile en 2005, provoquant la mort de 16 personnes,ont été condamnés à 10 ans de prison par un tribunal italien. Ce verdict est contesté par les blogueurs tunisiens, qui affirment que les efforts héroïques des pilotes pour sauver les 23 autres passagers qui se trouvaient à bord méritaient, au contraire, des félicitations.

Some thoughts from Tunisia [Arabe] détecte de la discrimination dans le verdict et il écrit :

لو كانوا ايطاليين او فرنسيين او انقليزيين وامريكيين او غيرهم يعني غربيين وليسوا عرب لتمّ الاحتفاء بالطيّارين الذين تمكّنوا من انقاذ 23 شخصا من مجموع 39 كانو على متن طائرة تحطّمت في عرض البحر بعد نفاذ وقودها دون ان يتمّ التفطّن لذلك في الوقت المناسب جرّاء عطب فنّي!!! ولتم نعتهم بالابطال…!!

 

لكن اسمائهم ليست آلان ولا دافيد ولا جون بول بل شفيق الغربي و علي الكبّير لذا فعليهم دفع الثّمن في نظر القضاء الايطالي !! والتّهمة في نظر هذا القضاء المتعسّف هي انّهم لجؤا بسبب خوفهم الشديد بالانشغال بالدعاء والاستغاثة بالله بالدعاء في وقت كان يتعين عليهم فيه القيام بإجرآت الطوارئ لتجنب تحطم طائرتهم حسب ما جاء في تسجيلات غرفة القيادة. وهو عين الافتراء حسب ما تبيّنه تّسجيلات الصندوق الاسود التّي تبيّن ان الطياريين بذلوا ما في وسعهم لانقاذ ما يمكن انقاذه (طلب هليكوبترين، اجراء الهبوط الاضطراري قرب باخرتين لاعطاء فرص نجاة اكبر…) !!

S'ils étaient italiens, français, anglais ou américains, c'est-à-dire occidentaux et non pas arabes, ils auraient été portés aux nues ! Ce sont des pilotes qui ont réussi à sauver 23 personnes sur les 39 à bord d'un avion qui s'est abîmé en mer après s'être trouvé en panne de carburant, qu'ils n'ont pas pu détecter à temps à cause d'un problème technique !! On les aurait considérés comme des héros…!!   Mais ils ne s'appellent pas Alain, David, ou John Paul. Leurs noms sont Shafik Al Gharbi et Ali Kbeyer. Voilà pourquoi, aux yeux de la justice italienne, ils doivent payer !! Ils ont jugés coupables parce qu'ils ont choisi de prier Dieu  de leur venir en aide au moment où ils devaient effectuer les procédures d'urgence pour empêcher leur avion de s'écraser, selon des enregistrements du cockpit. Mais ce sont des mensonges, comme le montrent les enregistrements de la boîte noire. Ceux-ci démontrent que les deux pilotes ont fait de leur mieux pour sauver tout ce qui pouvait l'être (ils ont fait appel à deux hélicoptères et effectué un amerrissage d'urgence à proximité de deux navires pour augmenter les chances de survie de leurs passagers …) .

Articuler, pour sa part, se fait l'écho d'un sentiment similaire :

Le tribunal italien de Palerme a prononcé lundi 23 mars 2009 son verdict dans l’affaire du crash de l’ATR de la compagnie aérienne tunisienne Tuninter.
Le verdict de la justice italienne a été très sévère et représente une véritable première ! Jamais, par le passé, les responsables administratifs d’une compagnie aérienne n’ont été condamnés à des peines de prison ferme. En prononçant des condamnations allant jusqu’à dix ans de prison, la justice italienne inflige aux responsables tunisiens des peines comme s’ils étaient de véritables chauffards éméchés sur la route. Et encore, on s’interroge si les ivrognes italiens du volant écopent de peines aussi lourdes !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site