Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Cambodge : Témoignages devant le tribunal Khmer rouge

VOA Khmer (Voice of America) a interviewé [anglais] d'anciens rebelles Khmers rouges qui doutent qu'il se trouve suffisamment de preuves pour déclarer coupables les cinq responsables en attendent de jugement devant le tribunal Khmer rouge. Sok Pheap, un général de l'armée qui avait fait défection aux Khmers rouges en 1996, met au défi :

Je ne savais pas [qui étaient les assassins] ; j'étais le soldat dans la forêt, et quand je suis rentré chez moi, mes proches eux aussi avaient disparu ou avaient été tués, et la plupart des villageois étaient morts.

Un autre ancien Khmer rouge, Meas Mouth, affirme :

Ainsi par exemple, les crânes qui ont été exposés : le tribunal doit savoir combien appartenaient à des personnes tuées par les Vietnamiens ou par les bombardiers B-52, ou à des Khmers qui ne sont pas morts aux mains des Khmers rouges.

Un avocat membre du Cambodian Defenders Project (“Projet des défenseurs cambodgiens”) a reconnu [anglais] que du fait que les événements se sont déroulés il y a 30 ans, les preuves et les témoins pourraient être difficiles à réunir.

Cependant, Youk Chhang du Documentation Center of Cambodia, a déclaré [anglais] qu'il existe des centaines de milliers de documents établissant les liens des accusés avec les crimes de guerre.

S'ajoutant aux preuves documentaires, on est en train de collecter les témoignages de survivants, y compris à Long Beach, en Californie [anglais], où de nombreux Cambodgiens se sont établis après le génocide.

Les victimes et leurs familles sont habilitées à déposer leurs plaintes auprès du Service des victimes des Chambres Extraordinaires au sein des tribunaux du Cambodge. Les directives pratiques pour ce faire se trouvent ici [anglais et français].

Images for the records at Cambodia's Tuol Sleng Prison

Photo montrant des visages à la prison de Tuol Sleng par Yarra64  publiée sous licence Creative Commons.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site