Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : La statue de Lénine plastiquée à St Pétersbourg

Ce que l'on voit dans ce billet du 1er avril [russe] de l'utilisateur de LiveJournal drugoi semble à première vue un poisson d'avril, sans doute un canular par Photoshop : la photo d'une statue de Lénine à St Pétersbourg, le chef bolchevik dos à la gare de Finlande, avec un énorme trou déchirant le bas de son pardessus de bronze. Mais la photo a été prise par Dmitri Lovetsky de l'agence AP, et il en existe davantage, émanant d'autres sources [russe], prises sous différents angles, ça devait donc être vrai. Et ça l'était en effet.

L'utilisateur LJ drugoi a publié ce commentaire de la photo :

Ce qu'on appelle modestement «le dos» dans les informations des agences, c'est en fait [le derrière de Lénine]. Je ne pense pas qu'on réussira aujourd'hui à surpasser [la blague de St Pétersbourg].

Ce billet a suscité jusqu'à présent près de 800 commentaires ; en voici quelques-uns ci-dessous.

vad_nes :

[…] Vous considérez le vandalisme comme une plaisanterie ?

drugoi : 

Le vandalisme, c'est ce monument devant la gare. :-)

[…]

Encore un «volodka» [un diminutif  taquin – dans ce contexte, irrespectueux], il y en a des milliers dans toute la Russie. Un de plus, un de moins.

vad_ness

[…] Tout d'abord, le monument a été érigé à l'époque où il n'en existait de loin pas encore des «milliers». Celui-ci est l'un des premiers et des meilleurs monuments à «Volodka» comme vous dites, et à la différence de milliers de copies sans valeur, c'est réellement une oeuvre d'art de qualité, réalisée par des maîtres mondialement connus. [Vladimir Shchuko and Vladimir Gelfreikh] [anglais] ont aussi travaillé au bâtiment de la [Bibliothèque Lénine à Moscou], par exemple. Faut-il aussi [la faire sauter] ? Nous sommes désolés pour l'art totalitaire.

drugoi :

[…] Ce n'est pas moi qui dis cela, c'est un terme professionnel utilisé par les peintres/sculpteurs de cette époque. Ils ont tout sali avec ces «volodkas», ils fourré partout où ils ont pu la représentation du «génie de toute l'humanité progressiste». Et je sais très bien comment tout ça s'est fait, bien mieux que vous. […]

vad_nes :

[…] Je crois comprendre que «cette période», ce sont les années 20, quand le monument a été érigé ? Je doute que vous connaissiez bien ces années, et mieux que moi.

Mais je ne vais pas discuter, ça n'en vaut pas la peine. C'est seulement amusant que quelqu'un qui n'est pas sot d'habitude ne voie pas la différence entre des [sculpteurs qui produisent des] «volodkas» [de mauvaise qualité] qui ont certes souillé tout le pays – et les architectes de valeur.

drugoi :

[…] Bien sûr que non. J'ai beaucoup fréquenté les gens qui ont travaillé dans le [style monumental] des années 50 et plus tard. C'est absolument du pareil au même. Toute une armée [de ces artistes] s'est nourrie pendant des décennies de ces «volodkas». […] Les maîtres avaient eux aussi besoin de se nourrir. Et l'explosion est évidemment du vandalisme. Mais c'était trop drôle, et je n'ai pas le moindre regret pour le monument. […]

***

kaspar_hauser :

Bien sûr, c'est idiot de considérer que le vandalisme est amusant,  mais en gros je suis désolé à présent pour votre préjudice.

krywal :

Le préjudice, c'est d'aimer Lénine.

***

ales_wyr :

Dans cette logique, c'est toute la ville de [St Pétersbourg, anciennement Léningrad], qui est, depuis l'origine, du «vandalisme». Elle est construite sur des ossements [humains]. Hélas, tout est tellement entremêlé ici… Certes les bolcheviks ont piétiné les tombes avec plus de fureur et moins de honte, mais ils n'ont pas été les premiers dans cette ville… Perpétuer [la mémoire de Lénine] me paraît tout à fait indéfendable, mais les explosions – c'était leur méthode […]. Il n'y a pas de quoi se réjouir. :(

Comme c'est le 1er avril (qu'on appelle par ici le Jour du rire) – et malgré le fait que la réparation du monument pourrait coûter [russe] 6 à 8 millions de roubles à la municipalité (entre 133.000 et 177.400 €), de nombreux blogueurs ont décidé d'éviter d'aborder l'incident avec trop de sérieux. L'utilisateur LJ fildz, par exemple, a remis en ligne la photo AP du blog de drugoi, et a lancé un concours des meilleures légendes [russe]. Voici quelques propositions :

annamasterova :

La fenêtre sur la Russie [référence à l'expression de Pierre le Grand «fenêtre sur l'Europe»]

stcatharine :

Avrora strikes back (Aurore riposte) [référence au symbole de la révolution bolchévique de 1917, le croiseur Aurore]

alber :

L'énergie révolutionnaire des masses a trouvé la sortie

theophil :

[…] Le 1er avril, les [St-Pétersbourgeois] font des blagues en-dessous de la ceinture

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site