Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Thaïlande : Les Chemises rouges ont-elles été payées pour manifester ?

Les Chemises rouges ont mis fin à leurs manifestations. Les meneurs ont été interpellés et un mandat d'arrêt a été émis à l'encontre de l'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra. Les Chemises rouges ont manifesté pendant trois semaines ; ils demandaient la démission du premier ministre Abhisit Vejjajiva qu'ils accusent d'être arrivé au pouvoir de manière illégale. Dimanche et lundi derniers, des violences ont éclaté entre protestataires et militaires. Les affrontements ont fait deux morts et plus d'une centaine de blessés parmi les manifestants.

La plupart des Chemises rouges sont des partisans de Thaksin. Thaksin, qui a fui le pays afin d'éviter un procès pour corruption, s'est adressé à eux lors d'une vidéoconférence. Ses détracteurs l'accuse d'utiliser sa fortune pour financer les actions menées par les Chemises rouges. Ils évoquent l'un des message vidéo de Thaksin, dans lequel, selon eux, celui-ci admettrait payer les manifestants habillés de rouge. La vidéo originale [en thaï] a déjà été visionnée par 250 000 personnes. La voici sous-titrée en anglais :

Les propos controversés ont été traduits par le blogueur Jotman [en anglais] :

Si le pouvoir démocratique est rendu au peuple, et si l'on revient à une constitution démocratique, alors, quels que soient ceux qui sont au gouvernement, je suis prêt à prodiguer des conseils. Mais si vous, citoyens, voulez que je rentre pour assumer le pouvoir, alors je suis prêt à vous servir. A 60 ans, je suis prêt à travailler dur. Et vous n'avez pas besoin d'aller faire la queue pour 500 baht [environ 10 euros]. Mes frères et mes sœurs, vous qui avez profité des fruits de la démocratie pendant que le parti Thaï Rak Thaï était au pouvoir et que j'étais premier ministre…

Faut-il y lire un aveu du financement par Thaksin des actions provocatrices menées dans la rue en Thaïlande ? Ou bien faisait-il allusion à l'aide octroyée par le gouvernement aux personnes âgées ?

Il y a d'autres sons de cloches, notamment celui émis lors de l'évocation, par le Ministre thaïlandais des Affaires étrangères, du discours du premier ministre [en anglais] faisant référence à la fin des manifestations dans la capitale.

Tenant compte de l'opinion et de l'inquiétude du public, qui craignait que les mesures prises par le gouvernement pour mettre fin aux manifestations devant le siège du gouvernement ne conduisent à des violences et ne fassent des dégâts, le premier ministre Abhisit a assuré que le gouvernement n'avait jamais considéré quiconque comme son ennemi et avait à chaque fois tenté  d'éviter  dommages ou pertes. Afin de mettre fin aux marches de protestations, il fallait que les forces de sécurité s'avancent et demandent à ceux des manifestants qui étaient contre la violence de rentrer chez eux. Au matin du 14 avril, la manœuvre avait porté ses fruits et les manifestations avaient pris fin. Les routes précédemment bloquées sont à présent réouvertes à la circulation. Le gouvernement a aidé les manifestants à entreprendre leur voyage de retour [chez eux]. Le Premier ministre remercie toutes les parties pour leur coopération.

Le gouvernement a aidé les manifestants à retourner dans leurs régions en leur offrant le transport [en anglais].

L'auteur du blog Khi Kwai explique pourquoi les Chemises rouges, qui étaient proches de triompher après avoir fait annuler le sommet de l'Asean [en anglais], ont soudain perdu de leur élan [en anglais] et concédé la défaite face aux forces gouvernementales.

La récente vague de manifestations avaient tout d'abord été un franc succès pour les Chemises rouges. La série d'actions coordonnées ayant menée à la spectaculaire débâcle de Pattaya [lieu du sommet de l'ASEAN] a montré que le mouvement, dont on imagine souvent les membres livrés à eux-mêmes et indisciplinés, pouvait faire preuve d'une discipline inattendue et de prouesses organisationnelles.

La chance des Chemises rouges a tourné en quelques heures seulement. Dès lundi après-midi, la direction du mouvement, si enjouée auparavant, avait perdu le contrôle de la situation. Ses sympathisants s'étaient éparpillés dans Bangkok, menant des actions désespérées pour stopper l'avance méthodique de l'armée à travers la capitale.

Le blogueur Thanong a consulté son astrologue afin de trouver du sens à ce qui se passe en Thaïlande :

Neptune passe actuellement au-dessus de Lakhana Duang Muang, renforçant son influence sur les événements se déroulant en Thaïlande. ” Un incident grave pourrait avoir lieu dans la soirée et la situation empirera par la suite “, a déclaré mon astrologue dimanche.

Mais à partir du mardi 14 avril 2009, Neptune va progressivement se retirer de Lakhana Duang Muang pour se rapprocher de la droite du soleil. Cela signifie que le mauvais présage ou les difficultés concernant Bangkok vont s'estomper. La situation s'améliorera.

Des Chemises rouges dans le centre de la Thaïlande. (Photo de lutilisateur de Flickr izumiflowers)

Des Chemises rouges dans le centre de la Thaïlande. (Photo de l'utilisateur de Flickr izumiflowers)

Les blogueurs tentent de déterminer quel camp a lancé les hostilités : les Chemises rouges, les Chemises jaunes, les Chemises bleues, ou l'armée ? Tous sont potentiellement coupables d'avoir été les instigateurs d'actions violentes [en anglais]. L'auteur du blog nganadeeleg conseille au premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva de mettre en place des réformes majeures [en anglais] afin d'améliorer son image dans le pays.

Il est temps pour Abhisit de décider de ce qu'il laissera comme trace dans l'histoire – à lui de choisir entre être perçu comme l'un de ces innombrables manipulateurs d'élite ou comme un véritable réformateur.

Quel que soit son choix, il est peu probable qu'il gagne une élection libre et juste à court terme, mais s'il opte pour la voie de la réforme, la plupart des gens se souviendront de lui avec sympathie (et il est en fait assez jeune pour espérer remporter un jour une élection juste et honnête).

L'image utilisée en vignette vient du compte Flickr de Y-Not.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site