Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : Qui croire sur le missile nord-coréen ?

Dimanche 5 avril, la Corée du Nord a lancé un missile à longue portée Taepodong-2 qui a survolé le Japon avant de s'abimer dans l'océan Pacifique.

La Corée du Nord a annoncé son intention à l'avance et la nouvelle a été diffusée dès le 4 avril.  Le blogueur Atsukoba a répondu [en japonais] :

しかし、マスコミは番組の冒頭や見出しで煽動的な報道を繰り返しています。そこだけ見ると、いまにもミサイルが日本に撃ち落とされるかのように錯覚してしまいます。

Et les médias continuent d'envenimer la situation avec leurs gros titres et leurs petites phrases sensationnelles.   A en juger d'après les manchettes, on a l'impression que le missile va atterrir sur le Japon d'une minute à l'autre.

Le Ministère de la Défense, soucieux de paraître maitriser la situation,  a déclenché non pas  une fausse alerte, mais deux [en anglais].  Le blogueur Tobias Harris, du blog Observing Japan, a relaté la succession des bourdes en détails dans son billet titré “Drowning in Noise” (“Noyé dans le bruit”) [en anglais].

Pendant que la confusion régnait en maître dans les médias, parmi les officiels du gouvernement et les municipalités qui recevaient d'eux des bribes d'informations, les réactions de la blogosphère japonaise ont été variées.  Plusieurs blogueurs ont exprimé leur perplexité, mais avec détachement, se demandant ce que la Corée du Nord avait voulu accomplir.

Tez, un japonais, a créé un blog sur Tumblr [en japonais] listant toutes les informations factuelles données par une émission de la Radio NHK (Nippon Hōsō Kyōkai).  Le billet a été repris plus de 150 fois.

Tez a écrit [en japonais]:

やっぱでもNHK第一ラジオって日本に残された数少ない良質のコンテンツを提供するメディアだよなあと思った。2名程専門家が出てきてたけど、それぞれが独立して自論を述べてた。民放TVなら絶対討論にして訳分からない状態に揉めさせるよな。

Globalement, la station de radio NHK est l'une des dernières et rares sources médiatiques au Japon qui offrent des programmes de qualité.  Il y avait deux experts dans cette émission et ils ont tous les deux parlé de leur perspective personnelle de la situation.  Si cette émission avait été diffusée sur une chaîne de télévision commerciale, elle aurait été faite comme un débat, conçu pour susciter des réactions spontanées, décousues, à la manière d'une “table ronde”.

A Tokyo, même un “objet volant” (飛翔体 en japonais) n'a  pu refroidir l'euphorie d'un week-end splendide pour voir les cerisiers en fleurs (hanami en japonais).  Résolus à avoir leur dose de hanami pour l'année et en ayant assez de toutes ces mauvaises nouvelles, les Japonais ont à peine  jeté un coup d'œil aux éditions spéciales qui ont été distribuées après que le  premier missile soit tombé dans la Mer du Japon.

Edition spéciale du Daily Yomiuri au parc Ueno par ripplet.jp
Une ancienne diplomate, Naoto Amaki, l'explique [en japonais] :

メディアは北朝鮮ミサイル発射問題一色だ。果たして国民はそのニュースをどこまで詳しくフォローしているのだろうか。

毎日の勤労に疲弊している国民の多くは、洪水のように溢れる新聞やテレビの報道を深く読んでいる暇はないだろう。

しかしそれでよいのだ。どれもこれも同じようなニュースばかりだ。やっぱり発射した。でも何も起こらなかった。よかった。日本政府は何もできな かった。でも関係者にはご苦労様だった。それにしても北朝鮮はとんでもない国だ。国際社会はこれを許してはいけない・・・これでいいのだ。

L'histoire du missile a été plus que suffisamment médiatisée, mais combien de personnes l'ont vraiment suivie en détails ?  Épuisés par leur travail quotidien, les Japonais n'ont pas du tout le temps d'assimiler le flot d'informations venant des journaux et des émissions de télévision.

Mais bon, ce n'est pas grave, et cela revient au même.  Tous les reportages sont les mêmes.  La Corée du Nord a lancé quelque chose.  Rien ne s'est passé.  Tant mieux !  Le gouvernement japonais n'a rien pu faire.  A toutes les personnes impliquées, merci du dérangement.  La Corée du Nord se comporte d'une manière provocante, comme d'habitude.  La communauté internationale est scandalisée  et fulmine contre ce dernier incident.  Alors, les affaires continuent comme d'habitude ?  C'est bien ainsi, et il n'y a pas de raison que ce soit autrement.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site