Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : Des primes à la relance qui ne sont pas ‘gratuites’

Dans le cadre de son plan de relance économique, le gouvernement japonais a décidé de consacrer deux milliards de yens (JPY) sous forme de  primes, à renforcer le pouvoir d'achat. Pour faire simple, tous les citoyens japonais et   tous les résidents enregistrés recevront 12 000 yens ou 20 000 yens pour les citoyens de moins de 18 ans et ceux de plus de 65 ans, qui auront soumis leur dossier.

Désormais les municipalités sont responsables au niveau administratif, un alourdissement de la charge de travail qui  coïncide avec la nouvelle année fiscale. A la mi-avril, près de la moitié des municipalités ont expédié les dossiers à leurs résidents. Les villes de Soka dans la Préfecture de Saitama et d’Obu dans la Préfecture d'Aichi offrent des traductions en anglais du descriptif du programme.

by alleN

photo de alleN, utilisateur de flickr, utilisée avec permission

Dans un contexte économique des plus flous, ce programme qui en rappelle [en anglais] un similaire mené en 1999 , qui s'est soldé pour beaucoup par un échec, n'est pas été bien accueilli par la population. Le gouvernement prévoit une augmentation des dépenses de consommation de l'ordre de 0.2%, mais il ne semble pas y avoir d'accord clair sur la façon dont ces deux billions de yens seront utilisés pour des nouveaux postes de dépenses. Les projections parlent d'une augmentation de 20% à 60%.

Ces derniers mois, les sondages ont montré que de nombreux japonais considèrent ce programme comme un stratagème plein de maladresse et de condescendance, utilisé par le gouvernement Aso afin de remonter dans les sondages.

Sur  le blog de Yaruo, dont le billet sur la crise des subprimes avait été récompensé aux Alpha Blogger Awards en 2008, les deux personnages ASCII Yaruo and Yaranaio, discutent de l'initiative du gouvernement [en japonais]:

そんなの決まってるお!選挙のために大した効果もないのに2兆円もバラまいて支持率を上げようとしてるんだお!

なるほど。予想通りの解答だな… じゃあ聞くが、国民の半分以上が評価していない定額給付金を実施して 本当に支持率は上がると思うか

Yaranaio : N'est-il pas évident que le Premier Ministre Aso distribue ces deux milliards de yens afin de gagner des points dans les sondages d'opinion des élections, en dépit de l'impact économique quasi-inexistant ?

Yaruo : J'étais sûr que tu dirais cela. Permets-moi de te demander si tu penses vraiment qu'il va remonter dans les sondages d'opinion, grâce à un programme rejeté par plus de la moitié des Japonais?

Pourtant l'objectif pourrait bien être atteint, si l'on y ajoute les réductions dans les péages d'autoroute. Récemment, le Asahi Shimbun [en japonais] informait ses lecteurs du fait que le Premier Ministre Aso était passé de 4% à 26% dans les sondages d'opinion, depuis Mars.

Le blogueur tetsu [en japonais] fait un jeu de mots sur Teigaku kyufu kin (定額給付金), qui se traduit littéralement par ‘primes d'un montant fixe’.

本来なら「低額還付金」とか命名するべき。最も正確には「無駄に取り過ぎてた税金を、支持率が2割切った与党が苦し紛れに現金をばら撒こうって思いついた稀代の愚策金」だな。

くれぐれも間違えないように。定額給付金は“もらう”んじゃないよ~。“ちょっぴり返してもらう”だけだよ~。

Au lieu de Teigaku kyufu kin(定額給付金), on devrait plutôt dire teigaku kanpu kin (低額還付金), c'est-à-dire, ‘trop-perçu d'une petite somme’ ou de manière encore plus pertinente, ‘une tentative désespérée d'utiliser les excédents fiscaux sous formes de primes, par un parti au pouvoir qui ne dépasse pas les 20% de cote de popularité’.

Ne vous y trompez pas! Il ne s'agit pas de ‘recevoir des primes’ mais plutôt de ‘récupérer une petite partie’.

Au final, l'argent reste l'argent. Ce commentaire de Kentaro Takekuma illustre parfaitement l'opinion générale concernant cette politique [en japonais]:

得したような、でも考えてみれば原資は税金なのだから、単に取られたものの一部が還付されるだけであり、どこまでも微妙な気分です。とりあえず、くれるものはもらってしまえという、庶民としてはしごく当たり前の行動に出てしまいましたが。

On dirait une prime, mais en y pensant bien, il s'agit juste d'argent provenant de nos impôts. C'est juste de quoi dire que ce qui nous a été pris nous revient. Je ne suis pas du tout d'accord avec cette situation ! Enfin, j'ai tout de même fait ce que tout le monde ferait, j'ai accepté ce qui m'était offert !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site