Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La “grippe porcine” en vidéos : informations, humour, grains de sel

Les vidéos tendent à refléter l'état d'esprit des gens à un moment donné. Les gens réagissent de différentes manières devant une crise, et, pour tous ceux qui lisent, visionnent et absorbent les informations sur la “grippe porcine” (plus proprement appelée Influenzavirus A sous-type H1N1), il peut s'avérer compliqué, non seulement de discerner les informations factuelles des rumeurs, mais aussi de s'y retrouver avec les restrictions et les recommandations. Certains trouvent dans les vidéos un moyen de partager leur sentiment, et c'est cela que ce billet vous propose aujourd'hui : des vidéos de toute sorte : à faire réfléchir, sceptiques, musicales, créatives et humoristiques.

Pour démarrer nous avons the Atomicos, un groupe de rock indépendant de Puebla qui a écrit une chanson et a mis en ligne une vidéo sous-titrée en anglais au sujet de la grippe porcine et des différentes mesures prises. La vidéo a également été traduite en français pour le vidéoblog Le Buzz Dorothée. Les vidéos du groupe et d'autres chansons sans rapport avec la grippe porcine se trouvent sur leur page MySpace.

De grands orchestres tirent aussi profit de la grippe porcine : Le Agrupación Cariño a créé la Cumbia Influenza qui a été doublée en anglais, pour le plus grand plaisir d'un public plus large. Ci-dessous, la version anglaise, and suivie de celle en espagnol.


Le groupe Bandaloz de Durango au Mexique a lui aussi produit une chanson tout à fait entraînante sur cette grippe, dans laquelle ils chantent toutes les mesures de sécurité nécessaires pour se protéger du virus:


Au Mexique, des gens ont aussi réalisé des vidéos décrivant la vie des citadins, la façon dont la situation est affrontée au départ. shizo79 a mis en ligne cette vidéo tournée dans les rues de Mexico, où, parmi les rares personnes à être dehors, certains ont mis leurs masques, d'autres n'en ont pas et d'autres encore les portent autour du cou :

Cette mignonne petite fille mexicaine appelée Jimena a écrit une chanson sur la vie quotidienne des écolières comme elle, et le rythme harmonieux de même que les paroles poignantes reflètent les effets des mesures de sécurité sur les  citoyens. Voici un extrait des paroles de sa chanson We're out of Face Masks (Il ne reste plus de masques)  (qu'elle a traduites en anglais sur sa page YouTube) :

REFRAIN
Maudite grippe
Je ne peux pas sortir
les infos me disent de me reposer
naaananana
commencez pas à dire des conneries
ça n'est pas encore la fin du monde

Il ne reste plus de masques
note sur une porte : “pas de vaccins avant novembre”
les gens de plus en plus dingues
panique d'achats & et nous n'avons même pas assez à manger

Bars, concerts & fêtes
spectacles, “boîtes” & restaurants (tous ces trucs)
cinémas, cafés & fêtes de 16 ans
tout a été annulé pour notre sécurité

Et dans le reste du monde ? D'Australie où un cas a déjà été confirmé, Community Channel's Natalie met en ligne une vidéo commentant les réactions paranoïaques des gens face à ceux qui commettent l'erreur de tousser ou d'éternuer :


Et pour couronner le tout : il n'a pas fallu longtemps pour que quelqu'un lance un jeu vidéo sur la grippe porcine. Dans SwineFighter, on doit viser avec des seringues des cochons volants sur une carte, les vacciner et empêcher le virus de se propager avant que le temps soit écoulé. Vous pouvez y jouer ICI.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site