Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Breve Kenya

Odegle pense que qu’il est nécessaire de faire quelque chose en ce qui concerne les universités publiques du Kenya : « Je me demande si nous ne perdons pas le sens des réalités ? Bien sûr que nous nous devons d’envoyer plus de gens à l’université. Mais il ne s’agit pas que de les y envoyer. La vérité toute nue qui ne requiert aucune commission d'enquête est que les facultés sont surpeuplées. Soit nous arrêtons les inscriptions soit nous construisons de nouveaux amphithéâtres, résidences étudiantes et même des terrains de jeux. »

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site