Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Moyen-Orient : Le contact avec les porcs est-il responsable de la propagation de la grippe porcine ?

Plus de 14 siècles après que l'islam a interdit la consommation de viande de porc, les cochons sont de nouveau à la une de l'actualité à travers le monde arabe, cette fois sous forme de tweets, messages envoyés par le biais de la plateforme Twitter.

Roba Al Assi [en anglais comme tous les utilisateurs de Twitter cités ici] s'exprime depuis la Jordanie et est choquée par la réaction des gens face à la maladie :

Mec, je n'en reviens pas que la plupart des gens autour de moi pensent que la grippe porcine se propage à cause du contact avec les cochons.

OpusP commente la décision [en anglais] égyptienne d'abattre les porcs :

En réponse à la grippe porcine, l'Égypte a ordonné le massacre de TOUS les cochons du pays. Ouais, ça ne ressemble pas DU TOUT à une réaction excessive.

aaalana, qui vit à Alep, en Syrie, est contente que la maladie n'ait pas encore été détectée dans ce pays :

Hé, pas de grippe porcine , ici, en Syrie.

Pendant ce temps, le Libanais habibh voit en la maladie un bienfait caché et espère que cela va limiter quelques traditions, comme le fait de s'embrasser quand on se salue :

Plus de bises à foison pour dire bonjour au Liban … Si seulement ils pouvaient envoyer une note à mes tantes !

Toujours au Liban, Qifanabki rabaisse la grippe porcine au rang de problème mineur et fait remarquer : 

La grippe porcine au Liban ? Pas de quoi s'inquiéter. Une grippe du vin, là ce serait autre chose.

Et ce billet ne serait pas complet si on n'y faisait pas allusion au conflit israélo-palestinien. Toujours sur Twitter, NewsatEleven plaisante :

Touché par la grippe porcine, Israël accuse les Palestiniens de tirer des missiles bourrés de viande de porc sur Jérusalem. [Signé] News at eleven.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site