Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : ‘Yoshiharu Habu et le Shogi moderne’, un projet de traduction collaborative

Un projet de traduction bénévole a vu le jour spontanément afin de traduire en anglais l'œuvre de Mochio Umeda, intitulée “Observer le Shogi de la Silicon Valley – Habu Yoshiharu et les Temps modernes” (シリコンバレーから将棋を観る-羽生善治と現代). La traduction intégrale a été réalisée en moins d'une semaine.

'Shogi Game' by Flickr user thrig

‘Shogi Game’, photo de thrig, publiée sur Flickr

Yoshiharu Habu [en anglais] est un joueur professionnel de shogi (échecs japonais) de grande renommée. La personnalité la plus connue dans le monde du shogi, il est unanimement reconnu comme étant le meilleur stratège actuel. Mochio Umeda est un consultant web à la tête d'une société de capital-risque basée dans la Silicon Valley, que le site Asiajin qualifie de meilleur visionnaire du web du Japon [en anglais]. Il est l'auteur du bestseller ‘Web Shinkaron‘ (Théorie de l'évolution du Web), dont on a parlé ici [en anglais] sur Global Voices, en 2007.

Umeda est un grand fan de shogi, même s'il ne le pratique pas lui-même, précision qu'il fait à plusieurs reprises dans son livre. Quelques jours avant la publication, Umeda annonçait sur son blog que le contenu était disponible pour toute traduction “Open Source” (en code source ouvert) et ce, quelle que soit la langue cible. Le moment ne pouvait pas être mieux choisi puisque cela tombait en pleine Golden Week, et ce sont un peu plus de 10 personnes qui ont répondu à l'appel aux bénévoles lancé par Shota Yakushiji [en japonais], pour une traduction en anglais.

Les bénévoles ont utilisé la plateforme “Google Groups” et aussi Hatena::groups un outil qui favorise la collaboration sur les projets, afin de coordonner leur travail 24h/24 pendant six jours sur la première traduction, parue par la suite sur PBworks. Les membres du groupe sont en moyenne âgés d'une vingtaine d'années et ne possèdent qu'une mince expérience de la traduction.

Ces deux dernières semaines, les tensions ont été grandes dans la communauté Hatena, concernant les commentaires candides de Chika Watanabe [en anglais], une consultante en Technologies de l'Information et de la Communication basée à San Francisco, sur l'avenir du Japon [en japonais]:

これまでずっとなるべく言わないようにしていたのだが、もう平たく/明快に言うことにしました。
1)日本はもう立ち直れないと思う。
だから、
2)海外で勉強してそのまま海外で働く道を真剣に考えてみて欲しい。

J'ai tout fait pour garder cela pour moi, jusqu'à maintenant, mais là je suis décidée à tout dire.
1) Je ne pense pas que le Japon retrouvera jamais sa forme d'antan.
ainsi,
2) Je vous demande de penser sérieusement à faire vos études à l'étranger et à y rester pour travailler.

Le blog de Chika Watanabe intitulé ‘On/Off and Beyond‘ [en anglais] est très lu par la communauté web et ses commentaires ont causé des remous importants.

Shota Yakushiji, l'initiateur du projet de traduction, rappelle la déclaration de C. Watanabe [en japonais] et justifie sa motivation pour ce projet par l'espoir qu'il y met:

十数名のメンバーではできることに限界がある。でも、1億2千万人のメンバーができることには希望がある」

> 日本はもう立ち直れないと思う。

なんて言われて悔しいじゃないですか。僕はまだ立ち直れないなんて信じたくない。Wisdom of Crowdsの風が吹き荒れてが日本を救う、そんな日が来ることを信じたい。

Il y a une limite à ce que peuvent faire une dizaine de personnes mais on peut espérer que 120 millions de membres [la population du Japon] peuvent accomplir de grandes choses.

Je ne pense pas que le Japon retrouvera jamais sa forme d'antan.

Nous ne devons pas nous avouer vaincus. Je ne peux accepter l'idée que le Japon ne se remettra jamais. Je veux croire qu'un jour viendra où le vent de “la Sagesse des foules” soufflera sur le Japon et le sauvera.

Le joueur professionnel de shogi Endo Yusuke a participé à ce projet et a émis le commentaire suivant [en japonais]:

このプロジェクトで良いと思うのは、終着点が見えていないところ、だと思います。
ああすればこうなる、じゃあ面白くありません。この後何が起こるのか、それが分からないからこそがむしゃらになれるのです。
このエネルギーがどこへ向かい何を起こすのか、間近で見られる事になったわけですし、ますますワクワクします。

Ce qu'il y a de bien avec ce projet, c'est que sa fin est imprévisible. Il n'y a aucun plaisir quand on sait d'avance que “ceci vient avant cela”. Le fait de ne pas savoir ce que l'avenir nous réserve est ce qui nous pousse à continuer. La possibilité d'observer de près de quelle manière et où cette énergie sera utilisée, aiguise ma curiosité.

Cette traduction est encore en chantier et tout un chacun est bienvenu pour en améliorer la qualité ou pour créer des documents liés au texte. Il existe aussi une traduction en français dont la réalisation est gérée par Yoshihisa Yamada.

Sur le web on trouve aussi un résumé [en français] du projet par Michi Kaifu de Tech Mom from Silicon Valley fame [en japonais]. Takuya Honnma [en anglais] a rédigé un article sur le projet dans le contexte de la diffusion de la culture japonaise. Le blog de Yoko Ishikura met en ligne des liens vers une incroyable série de vidéos sur la plateforme YouTube sur les règles du shogi.

Remerciements à Taku Nakajima pour ses suggestions pour la rédaction de cet article.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site