Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

IndiBlogger.in : L'état de la blogosphère indienne

Renie Ravin de IndiBlogger.in [en anglais, comme tous les blogs cités] a partagé récemment des informations intéressantes avec nous sur  les 7895 blogs qu’IndiBlogger.in référence. IndiBlogger.in est un portail très actif de blogs indiens, avec des fonctionnalités excellentes telles qu'un répertoire par thèmes, un classement des blogs par popularité  (IndiRank) et un outil d'indexation de mèmes (chaînes de thèmes communs ou de mots clés sur les blogs ), IndiVine.

J'ai compilé les principales données dans un tableau de bord reflétant l'état de la blogosphère indienne sur IndiBlogger.in:

State of the Indian Blogosphere Dashboard

Tableau de bord “Etat de la blogosphère indienne”

  • Plus de trois quarts des blogs sur IndiBlogger.in sont publiés par des hommes.
  • Les cinq langues les plus usitées sont l'anglais, l'hindi, le tamoul, le marâthî et le télougou. 92% des blogs sont en anglais, et  Renie pense que les langues indoues sont sous-représentées dans la communauté IndiBlogger.in, mais que la répartition entre les différentes langues devrait être représentative.
  • Les cinq villes les plus représentées sont  Bangalore, Chennai, NCR (Région de la Capitale Nationale), Mumbai et Hyderabad, qui, à elles toutes, rassemblent presque trois quart de tous les blogs. La répartition par ville devrait être assez représentative, mais les urbains sont peut-être sur-représentés dans cet échantillon, car ces blogueurs sont plus susceptibles de connaître IndiBlogger.in.
  • La communauté de blogueurs est assez active :  8% mettent à jour leur blog quotidiennement, 47% publient au moins une fois par semaine et 88% au moins une fois par mois.  En terme de datation, plus de 80% blogs ont été mis à jours au moins une fois en 2009. Les données sur la fréquence de mise à jour devraient être relativement représentatives.
  • Environ 19% des blogs ont un pagerank (classement) sur Google de 3 ou plus et environ 18% ont un classement de  3 000 000 ou moins dans le classement des blogs par fréquentation du site Alexa. Ces statistiques devraient également être représentatives.
  • The Indian National Interest, Digital Inspiration et Gauravonomics sont les trois blogs les plus consultés en Inde, selon l'algorythme IndiRank de IndiBlogger.in. Cependant, cela peut induire en erreur, car beaucoup de blogueurs indiens très lus n'ont pas encore enregistré leur blog sur IndiBlogger.in. Je pense que IndiBlogger.in ne devrait pas se limiter aux blogs inscrits sur sa plateforme et devrait référencer autant de blogs indiens que possible, à commencer par tous les blogs du répertoire de blogueurs indiens deAmit Agarwal. Les propriétaires de ces blogs pourront en revendiquer la paternité plus tard, si cela les intéresse. Cela permettra de  résoudre rapidement le problème de la crédibilité des classements.  Je pense par ailleurs qu'il serait bon d'être totalement transparent sur les critères de classement, comme  l'est le classement  AdAge Power 150.

Maneesh Madambath, sur WATBlog a également consacré un billet aux données de IndiBlogger.in.

Dans la prochaine édition de l'état de la blogosphère indienne sur IndiBlogger.in , il serait intéressant d'analyser l'évolution de ces statistiques durant l'intervalle. Il pourrait être également intéressant d'utiliser la base de données de IndiBlogger.in pour l'analyse de réseaux, en utilisant un outil tel que Linkfluence.

Si vous souhaitez avoir plus d'informations sur cette étude, ou suggérer d'autres données à extraire qui peuvent se révéler intéressantes, ou encore nous aider avec de nouvelles analyses, contactez Gaurav Mishra ou Renie Ravin, ou laissez un commentaire ci-dessous.

Ce billet est également publié sur le blog Gauravonomics, mon blog sur les réseaux sociaux en ligne et le changement social.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site