Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Congo (RDC) : Un bébé gorille sauvé après l'échec d'une opération de contrebande

Le dimanche 26 avril 2009, les rangers de l'Institut Congolais pour la conservation de la nature (ICCN) dirigés par le directeur du Parc national de Virunga Emmanuel de Mérode – un ancien dirigeant de l'ONG WildlifeDirect –  ont arrêté un suspect de trafic de gorilles et ont récupéré un bébé  gorille des plaines.

Le suspect a été accosté et arrêté alors qu'il débarquait d'un avion à  l'aéroport international de Goma, où les gardes  attendait son arrivée de Walikale, à l'intérieur du pays et à proximité de la zone  d'habitat des gorilles. Les gorilles des plaine de l'est[en anglais] se trouvent uniquement en République démocratique du Congo.

Le bébé gorille, qui avait été caché sous une pile de vêtements dans un sac, était faible, déshydraté et souffrait d'un excès de chaleur, après avoir passé de longues heures dans un sac mal aéré.

Cette vidéo montre la séquence des événements juste avant et après l'arrestation du trafiquant.

Le blog Gorilla Protection blog écrit [en anglais] qu'il s'agit d'une preuve qu'il existe effectivement un marché pour les bébés gorilles et parle d'un incident où  “nous [WildlifeDirect]  avons été approchés par quelqu'un commandité par un riche ressortissant d'un pays du Moyen-Orient, qui voulait savoir comment procéder pour l'achat d'un bébé gorille”.

Emmanuel de Mérode confirme que ce marché existe et qu'il est de plus très lucratif. Il est cité dans le blog Gorilla.cd [en anglais]:

Nos travaux ont révélé une augmentation significative du trafic de bébés gorilles au cours des derniers mois, peut-être en raison de la guerre l'année dernière. Les enquêtes n'ont pas encore révélé l'endroit où ces animaux sont envoyés et qui les achète, mais sur le terrain, des sources nous disent qu'un bébé gorille peut rapporter jusqu'à 20 000 dollars américains.

Cette arrestation est l'aboutissement de trois mois d'enquête sur ce trafic. Le blog Gorilla Protection se  réjouit de la nouvelle et espère que “justice sera faite et que le bébé gorille retournera à son habitat naturel.”

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site