Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Koweït : Élections historiques, quatre femmes élues au Parlement

La fièvre des élections a secoué le Koweït, culminant en un événement historique et sensationnel pour la nation ! On s'attendait à ce que deux femmes tout au plus réussissent à se faire élire au Parlement, mais il y en a eu bien quatre ( Aseel Al-Awadi, Rola Dashti, Salwa Al-Jassar et  Masouma Mubarak)! Amer Al-Hilal donne dans un billet spécial sur les élections à partir du Koweït la réaction de la blogosphère koweïtienne.
Nous avons démarré notre couverture avec un billet sur le blog The M Code intitulé ‘Freedom and Democracy,(Liberté et démocratie)’ dans lequel le blogueur regrette le mauvais usage de la démocratie au Koweït :

Je ne pense pas que la liberté et la démocratie se traduisent par le plaisir de la majorité et le mépris de la minorité, et je ne pense pas que ce soit pour faire plaisir à la minorité au dépens de la majorité. Je pense que c'est pour le plaisir tant de la minorité que de la majorité, pour fournir toutes les options et non pour priver le peuple de choix. Par exemple, au lieu de créer des écoles ségrégationnistes à tous les niveaux, il doit y avoir des écoles réservées à ceux qui veulent la ségrégation et d'autres pour ceux qui ne pensent pas que la ségrégation soit une obligation. Mais toute la question est de savoir s'il y a encore de l'espoir pour quoi que que ce soit. Je ne le pense pas. C'est toute une montagne à escalader depuis des années pour un futur durable. Les voix de la liberté et de la démocratie  sont comme des vents mortels, qui font voler des feuilles de papier et agitent celles des arbres pendant un moment, avant de mourir. C'est vraiment déprimant de savoir sans aucun doute qu'il n'y a aucun espoir de voir du changement.  Il y a un futur pour la dictature de la majorité sur la minorité, mais aucun espoir pour une véritable liberté et une réelle démocratie.

Dans un billet intitulé  ‘Congratulations Kuwait, sur le blog Hilaliya commente les résultats des élections :

Notre foi dans le système et le peuple du Koweït a été renforcée aujourd'hui.

Après des années d'incertitude et de blocage, le peuple du Koweït a voté pour le changement. J'en suis aux anges et soulagée. Nous espérions qu'au maximum deux femmes auraient pu réussir à se faire élire, nous en avons eues quatre!

De nouveaux venus indépendants ont aussi été élus et le mouvement islamiste religieux ‘Hadas’ a subi un sérieux revers dans le 3ème district (le mien). Les “fatwas” et les calomnies des individus xénophobes contre les femmes et les candidats se sont retournées contre eux, en renforçant et en intensifiant le soutien à leurs cibles.

Félicitations à ces femmes qualifiées et à ces nouveaux venus.

Le blog culturel très populaire 4th Ring Road a même fait une exception en s'aventurant sur le terrain politique pour offrir une inintéressante analyse sur les résultats des récentes élections :

Les élections ont eu lieu et se sont terminées, mais leurs résultats resteront dans nos mémoires pour toujours. Son Altesse l'émir avait demandé aux citoyens de l'aider en faisant leurs choix sagement. Les électeurs koweïtiens ont répondu et les changements dont nous sommes témoins aujourd'hui sont plus grands qu'ils ne le paraissent.

Il pourrait sembler évident que l'élection de quatre femmes au Parlement constitue un événement important  et un grand changement dans l'histoire du Koweït, mais nous devons nous attendre à voir des changements encore plus profonds. La diminution  du nombre de députés religieux a été à mon avis un signe que les électeurs koweïtiens étaient vraiment mécontents de leurs performances antérieures. Le mouvement islamiste sunnite Hadas a maintenant seulement M. Jum’an Al Hirbish comme représentant (contre 4 dans l'ancienne chambre, ndt) tandis que MM. Khalid Bin Essa et Ali Al Omair représenteront le mouvement islamiste salafiste. D'autres candidats religieux indépendants ont réussi à se faire élire, mais leur popularité s'est réduite de manière significative. Dans le troisième district, M. Waleed Al Tabtabaie n'a pas enregistré un score aussi bon que l'année dernière c'est aussi le cas de MM. Al Omair, Al Meslim et Al Sara’awi. Je suis plus concerné dans le cas de M.Al Sara’wi parce qu'il ne peut pas être inclus parmi les candidats islamistes et sa barbe proverbiale ne lui a jamais servi pour promouvoir une cause. Les scores des candidats religieux devraient leur servir d'avertissement et les pousser à garder un profil bas. Finies les fêtes et de lancement de chaussures!

La campagne diffamatoire menée contre la doctoresse Aseel et Mme Al Meslim ne les a pas empêchées de gagner leurs sièges au Parlement et c'est la preuve que les électeurs sont dorénavant plus informés de qui se cache derrière ces sales manœuvres et de leurs buts. Le Hadas a aussi pâti des critiques des médias, mais il n'y a pas de raison de creuser plus profondément…

Un billet euphorique publié dans CAPS (‘Change Has Come!, Le changement est arrivé)‘) par Eshda3wa salue les résultats des élections, déclarant qu'elle était fière du Koweït et de la manière dont les électeurs ont voté cette fois-ci, regrettant que M. Waleed Al-Tabtabaie, membre du mouvement salafiste, ait réussi à se faire élire :

AHAL ELKUWAIT (Peuple du Koweït)JE SUIS TELLEMENT FIERE DE TOI!! QUATRE FEMMES AU PARLEMENT! MA39OOMA LIMBARAK WALAH MOO HAYNA (Masooma AlMubarak ce n'est pas facile) ET JE SUIS TELLEMENT HEUREUSE DE VOIR QUE LES ENNEMIS D'ASEEL N'AIENT PAS REUSSI!  BS THAG KHELGEE 6AB6ABA2I (Mais je regrette pour M. Al-Tabtabaie) IL A MANQUE DE SI PEU POUR QU'IL GAGNE! MAIS ÇA NE FAIT RIEN SALWA & ROLA .. RENDEZ-NOUS FIÈRES DE VOUS

AHAL ALKUWAIT (Peuple du Koweït)- VOUS DANSEZ!!!!

Le billet ‘Yes To Democracy!’ sur Windowless a eu des réactions extasiées  devant les résultats des élections. Windowless déclare:

Des fois, j'ai des difficultés à dormir. C'est comme si je ne réussissais pas à mettre mon cerveau en veilleuse ! Hier dans la nuit, j'ai eu des difficultés à m'endormir, j'ai donc suivi la couverture des élections en essayant de m'assoupir. Je sais, je sais… c'est une mauvaise idée ! Comment pourrait-on s'endormir en suivant la couverture d'élections ! Pendant que j'étais dans mon lit, j'ai réalisé ce qui se passait. Les électeurs koweïtiens ont accompli un exploit historique en élisant des femmes aux Parlement. Je sais que cela représente le changement dont les Koweïtiennes avaient besoin. En particulier, elles sont devenues des adversaires fortes, pas parce que ce sont des femmes, mais à cause de leur talent et leur efficacité, pour entrer au Parlement. Et cela constitue un grand pas en avant.

Le blog Rants and Ramblings, dans un billet intitulé ‘Kuwait's First Female MP's’ (Premières femmes élues membres du Parlement) se félicite des résultats des élections :

Je suis tellement euphorique en ce moment !!! Tellement fier de tous ceux qui ont fait le bon choix hier !!! Pouvait-on imaginer les résultats être ainsi alors que seulement la moitié du peuple vote ? A ceux qui n'ont pas voté, malat 3alaikum [honte à vous]! Vous avez abandonné votre pays à un moment important. Bas [Mais], vous savez quoi? Dieu merci qu'il y a des gens qui n'ont pas encore perdu confiance en leur pays. Merci Dieu, il y a des gens qui sont allées voter pour les personnes qu'il fallait et ne se sont pas dit “pourquoi dois-je me préoccuper? De toutes les façons elles ne vont pas gagner”. Merci $#%#^Dieu ! A ceux qui ont perdu tout espoir sur ilwath3 ilsiyasi [la situation politique] au cours des quelques années passées: peut-être que ce qui s'est passé hier, c'est ce qui va vous rendre plus optimistes sur ce que nous pouvons réellement faire pour notre pays au lieu de laisser ilmutakhalifeen [les cancres] le diriger ! Après avoir eu Obama, nous avons ces résultats maintenant ! 2009, une année politiquement bonne, a été excellente pendant tout ce temps ! Nous allons tous féliciter Aseel, @3am min ilfar7a [extasiée]. Je suis tellement contente d'elle que c'est ridicule !

Le blog Organic Kuwait dans un billet intitulé ‘A New Kuwait‘ s'extasie aussi des résultats des récentes élections et de l'élection de quatre femmes au Parlement.

je le savais, je le savais, je le savais !! Je savais que les Koweïtiens n'auraient pas abandonné baba Suba7 [père Subah -en référence au Koweïtien Amir Shaikh Subah ] .. Je savais que NOUS ÉTIONS PRÊTS POUR UN CHANGEMENT… Quel belle matinée! VRAIMENT UNE BELLE MATINÉE) :”).

Chillnite, un spécialiste des nouvelles technologies et un blogueur, est heureux des résultats des élections au Koweït et déclare que le Koweïtiens entrent finalement dans une “démocratie indépendante du genre” ‘:

Le Koweït se débarrasse des traditions obsolètes, en votant clairement lors des élections du 16 mai pour 4 femmes et en les envoyant au Parlement. Les résultats définitifs ont indiqué une tendance générale vers  un mouvement libéral dans la mentalité de l'électorat. Espérons que les élus vont oublier leurs querelles perpétuelles sur des sujets secondaires pour se concentrer plus sur les questions urgentes comme l'économie, le travail et le bien-être de la population.

Kuwait Times front page celebrating the new women MPs taken by blogger Intlxpatr

La une du Kuwait Times célébrant les quatre nouvelles parlementaires reproduite par le blogueur Intlxpatr

Le blog très prisé d'une expatriée, IntlxpatrHere, There and Everywhere‘ (Ici, là et partout) se réjouit avec ses frères et sœurs progressistes du Koweït dans un billet intitulé ‘Joy In Kuwait,’ (Le bonheur au Koweït) :

Vous pourriez penser que c'est la féministe cachée en moi qui se réjouit, vous auriez seulement à moitié raison. Les élections koweïtiennes m'ont apporté beaucoup de joie, pour plusieurs raisons. En premier lieu, en tant que militante pour l'égalité des chances, vous devez savoir que je crois que les femmes aussi sont capables du meilleur et du pire, autant que les hommes, et le fait de n'avoir pas eu la chance d'être au pouvoir à seulement signifié ne pas avoir les mêmes opportunités d'abuser du pouvoir. Et puis – regardez les femmes qui ont été élues – des femmes valables. Des femmes capables ! Pas des timides, tremblantes, pas de rougissantes femmes effacées! Des femmes qui savent organiser, déléguer et discuter et résoudre les différences.

Ma joie est pour le renouvellement de cet esprit. Ce n'est pas mon élection. Mais oh, je danse avec bonheur, pour le bonheur, Koweït, et je célèbre votre engagement pour le futur.

PS: Pour nos lecteurs non-koweïtiens – tôt lors de la campagne électorale, un parti a décrété une fatwa religieuse, annonçant qu'il était interdit aux femmes de voter. Je pense que ça a révolté les gens, suffisamment pour déclencher une violente réaction.

LOFT965 livre comme à son habitude un point de vue ironique, sobre mais tranchant, sur les résultats des récentes élections:

Malgré les nouvelles de dernière minute, je n'ai pas pu résister à l'aura de la “News Of  The Day”(La nouvelle de la journée). Et alors, les Koweïtiens y sont parvenus. Le peuple a brisé une autre barrière dans la guerre permanente contre le sexisme et la discrimination. Et quand il pleut, c'est un torrent. Pas une, mais quatre. Une d'entre elles a même été la première dans son district et une autre seconde. Ce n'est pas vraiment un réveil libéral, et, pour vous dire la vérité, certaines d'entre elles pourraient finir dans des ligues de vertu. Mais se plaindre est si démodé et tardif.

Même si les vieux les plus barbus lorgnent et continueront probablement à observer les femmes parlementaires, pour déceler le moindre faux pas. Les manifestations populaires pour cette victoire sont la preuve que les femmes ont gagné en popularité et cela signifie qu'elles pourront conserver le pouvoir. L'accueil général des résultats des élections n'est autre qu'une indication du besoin de rompre avec la routine et se concentrer sur l'état de la nation. Tous ces mensonges et propagande semblent ne plus avoir de prise sur personne et c'est pour cela que nous voyons tous ces changements.

La victoire libérale, à part l'entrée des femmes au parlement, n'est vraiment pas le fait marquant. La défaite des fondamentalistes, c'est considérablement mieux. Mais la lutte contre le tribalisme, la corruption, le favoritisme, la discrimination et même le sexisme est loin d'être terminée.  En réalité, elle n'a même pas commencé. Dans leurs célébrations, les gens continuent de qualifier ces femmes de” حريم”. Un terme qui tend à objectiviser les femmes comme des êtres interdits.  Ce n'est pas pour hisser ce billet au niveau d'une théorie féministe, mais c'est juste pour donner une indication du chemin qu'il nous reste à faire.

Cependant, de façon positive, c'est un grand jour non seulement pour le Koweït mais pour toute l'humanité et la preuve qu'il y a de la place pour le changement. Maintenant ces quatre femmes vont faire leur entrée au parlement comme un quatuor et les fascistes religieux devront composer chacun avec elles pour obtenir leurs voix s'ils veulent faire passer des lois. En outre, ils vont avoir une expérience directe de ce à quoi ressemble la vie d'une femme au Koweït. Des lois de l'âge de la pierre comme la ségrégation, l'interdiction aux femmes koweïtiennes d'accorder la nationalité, les sujets du mariage, l'inégalité dans l'héritage et le divorce, vont nécessairement subir une relecture, sinon une cure de jouvence.

Le site de la blogueuse expatriée Desert Girl se félicite de la victoire de son ancienne collègue à Washington DC, Dr. Rola Dashti (‘Mabrook Rola!‘) [Félicitations Rola]:

Je me souviens qu'en 2001, tu as dormi par terre à côté de la table de ton bureau dans le Service de reconstruction du Koweït à DC, travaillant si dur que ta maman a secoué la tête, préoccupée pour toi.

Je me souviens avoir vu tes frères se rencontrer dans les rues de Koweït le jour de la libération, en 1991 : Salah dans la Résistance et Jamal comme interprète de l'armée américaine. La chaine de télévision CNN avait filmé la scène et montré votre maman en train de les regarder depuis Washington DC, et découvrant ainsi que tous les deux étaient OK, le visage plein de larmes.

Je me souviens lorsque assise à coté d'hommes bien pensants qui ont pouffé de rire à l'idée que tu pouvais réussir en politique et je me rappelle avoir pensé qu'ils étaient idiots – comme ils ont choisi de tromper le Koweït en travaillant pour leurs intérêts personnels en faisant de la politique.

A ces personnes j'avais dit que tu étais “trop Libanaise”, pas mariée, n'appartenant à aucun des principaux groupes, “trop ceci” et “pas assez cela” – JE LE  LEUR AVAIS JETÉ AU VISAGE !”

J'ai rencontré peu de personnes qui avaient au cœur les intérêts du Koweït comme toi – des personnes qui veulent lutter pour ce qu'elles pensent – même en présence d'une forte opposition provenant de différents cotés. Tu as combattu lorsque d'autres se rendaient.

Enfin le Koweït  vote pour des candidats QUALIFIES – pas pour ceux que leur famille leur recommandent ou pour ceux qui ont payer le plus pour avoir leur vote. Quelqu'un qui a été Président de la Société koweïtienne d'économie, avec un Doctorat en économie de l'Université Johns Hopkins, est une personne qualifiée.

Bravo ma fille! Le temps de passer à un autre niveau – donne leur du fil à retordre ! Nous sommes tellement, tellement, mais tellement fiers de toi.

Enfin, Drunk'n'Gorgeous offre sa propre expérience de bénévole pour la campagne de Rola Dashti:

Je suis enthousiaste que beaucoup de femmes aient gagné. Que le Dr Rola Dashti soit parmi les gagnantes … c'est bien un choc !

Je me suis engagée dans sa campagne il y a environ un mois avec l'illusion que j'allais faire un travail significatif au lieu de seulement me montrer, assise là , en regardant PURDY. En plus, c'était amusant et je me suis fait tellement de nouveaux amis. Les derniers jours surtout, c'était génial !  Ceci dit, hier ça a été épuisant! Nous avons du nous réveiller très tôt, nous rendre à toute vitesse dans les écoles qu'on nous avait assignées, occuper nos positions, et nous “mettre au travail”. Le plus agréable était le fait que l'équipe, composés de jeunes et de personnes âgées, ceux qui étaient venus pour voter et ceux qui travaillaient, comme nous, étaient tellement gentils ! Cela m'a fait exploser de plaisir. Peu importe combien de fois je vois ça, je sens ça, j'expérience cela. Je ne peux pas encore y croire. Les femmes qui sont venues voter étaient toutes “ya36eekum il3afyah” [Que Dieu vous bénisse]. Les plus jeunes qui “faisaient le boulot” étaient super sympa entre eux et envers les filles des autres camps. Quatre différents volontaires de quatre camps différents ont essayé de me nourrir. Il semble que je ne peux pas arrêter de manger.

La nuit tombée, chacun s'abandonnait et se détendait complètement. Il y avait des chants, des battements des mains, et même des danses fantastiques. L'atmosphère joviale se répandait comme un feu de brousse. Très vite, tout le monde a semblé saoul. J'éprouvais de la tendresse pour toutes ces personnes, folles, heureuses, laborieuses et gentilles. Aimez-les, détestez-les, c'est mon peuple.

La section commentaires est fermée

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site