Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Malaisie : Les esprits de la jungle

Cet article, publié sur Global Voices en anglais le 29 octobre 2008 , a été traduit par Anaïs Duffort et Frédéric Mazet, de la classe préparatoire ECS3 du Lycée Ozenne de Toulouse, sous la direction de leur professeur Audrey Lambert, dans le cadre du projet pédagogique “Initiation à la traduction d'actualités”.

Pour avoir dans leur pays de luxuriantes forêts vierges, une principale et une secondaire, les Malais ont toujours eu du respect pour les forêts. Cela a aussi favorisé le développement de mythes qui, rapportés par les anciens ou par des légendes urbaines, sont à l'origine de beaucoup de superstitions autour de la vaste jungle de Malaisie.

D'après Hungzai.com [en anglais, comme tous les blogs cités sauf mention contraire] :

Si vous voulez entrer dans la jungle, respectez l'endroit et ne parlez pas fort. Ne vous soulagez pas n'importe où. N'interpellez pas vos amis en criant leurs noms. Si vous brisez ces tabous traditionnels, des esprits invisibles pourraient faire des ravages sur vous. Par exemple, une ‘voix’ pourrait  imiter le nom de votre compagnon et le mener loin du bon chemin. Vous pourriez aussi finir dans une dimension invisible, ou peut-être même rencontrer un gentil monsieur âgé qui vous inviterait dans un fabuleux ‘manoir’ au cœur de la jungle.

La fascination pour ce sujet s'est amplifiée ces dernières années avec la découverte d'une créature, semblable au nord-américain Bigfoot, dans les jungles de la péninsule malaise.

D'après Adha [en malais] :

Ramai yang mendakwa telah terserempak dengan Bigfoot dan mereka menggambarkan makhluk itu bertubuh tegap dan besar, gigi-giginya besar, matanya berwarna merah, bulunya berwarna perang gelap atau merah kehitaman dan meliputi seluruh badan. penghuni hantu puaka rimba hutan berhantu angker batu di Malaysia hutan tropika Bigfoot dikatakan tidak menyerang manusia atau menggangu manusia sebaliknya malu jika terserempak dengan manusia malah sering berpindah kawasan setelah kewujudannya disedari oleh manusia. Ia hanya makan pucuk kayu muda dan akan menggosokkan badannya pada batang pokok untuk menghilang kegatalan pada tubuh. kejadian paranormal mengenai big foot mengenai Bigfoot makhluk tapak kaki besar Makhluk yang dikenali sebagai Mawas, Orang utan, Hantu Jarang Gigi dan Siamang di kalangan masyarakat Orang Asli Johor itu juga hidup dalam kumpulan iaitu satu keluarga yang dianggotai oleh bapak, ibu dan anak-anak… Kisah terawal tentang Big foot mula dilaporkan pada tahun 1811 apabila seorang juruukur Kanada mendakwa menemui jejak kaki luarbiasa yang besar dan dipercayai milik makhluk yang belum pernah dikenali oleh dunia di Jasper, Kanada.

Lembaga hitam hantu bertapak tapak kaki besar hantu tinggi hantu raya hantu hutan (noms de dieux). Beaucoup déclarent être tombés sur le Bigfoot et décrivent la créature comme étant énorme, avec de longues dents et une sombre fourrure rousse recouvrant son corps. Les habitants des forêts disent que le Bigfoot malais n'attaque pas l'homme et ne le dérange même pas. Bien au contraire, il fuit à la vue des humains et se déplace sans cesse quand il se sait recherché. Il mange seulement des feuilles et des arbustes et il frotte son corps sur des petits arbres pour atténuer ses démangeaisons. Le dieu édenté qui apparaît de façon paranormale et le Siamang de Johor (la forêt dans laquelle Bigfoot a été vu) vivent aussi en groupe : le père, la mère et leurs enfants… La première preuve de l'existence de la bête date de 1811 quand un expert canadien déclara avoir trouvé une large empreinte de pas semblant appartenir à une créature inconnue.

Mythes urbains mis à part, la Malaisie est riche en légendes sur les fantômes vivant dans la forêt.

Oakfall Firdz explique sur son blog ce qu'est un fantôme de l'eau :

« Hantu Air, Puaka Air ou Mambang Air sont les traductions malaises pour Esprit de l'Eau. Hantu Air est l'habitant invisible des eaux : rivières, lacs, mers, marécages et même caniveaux. On l'associe souvent aux malheurs des habitants : les noyades,  les disparitions, les inondations et beaucoup d'autres calamités encore.

Le terme de Hantu Air doit avoir une consonance macabre pour les Malais mais sa traduction anglaise permet une nouvelle compréhension de la place que tient la culture chez ce peuple. Pendant longtemps, l'archipel malais a été régi par l'animisme (la croyance en les esprits) et les habitants avaient tendance à associer presque tout au monde des esprits, y compris la nature.

Certains pensent que l'esprit hante les endroits associés à l'eau après en avoir été chassé par leur propriétaire. L'esprit, sans guide et perdu, rôderait alors en ces lieux. Et quand il aurait faim, il festoierait de n'importe quoi, y compris d'humains.

Les superstitions se développent parmi les locaux pour qui cet esprit diabolique qui hante les endroits marécageux prendrait parfois l'apparence d'un vieux tronc d'arbre, d'une belle femme, d'un poisson ou d'un autre animal, pour attirer de pauvres gens dans ses filets. Une fois attrapé, l'humain serait dévoré ou peut-être immergé jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Il est une cérémonie, appelée Semah Pantai, encore populaire parmi les vieux Malais, surtout sur la côte est du pays. Au cours de celle-ci, les pêcheurs et les marins honorent l'esprit de la mer et sollicitent sa bénédiction et sa protection  quand ils s'aventureront en mer pour pêcher. »

Sur le blog Penampakan Gambar Foto Hantu, spécialisé en photos de fantômes, on peut trouver des photos de ce que l'on appelle un fantôme de la forêt, comme la suivante.

Peut-être est-ce le plus célèbre de tous les esprits de la forêt supposés vivre dans une dimension invisible à l'homme. Occasionnellement, les dimensions se chevauchent, ce qui explique ces curiosités.

Selon X-Trackers :

S'embarquer dans la recherche de ces entités n'est pas la meilleure option, puisque sans direction et sans connaissance spécialisées, on peut se mettre en danger soi-même et sa famille. Si Dieu le veut, je publierai bientôt une partie de mes recherches, ‘ La loi de l'esprit’. Ainsi, les gens auront une meilleure connaissance de l'autre dimension et de la vie à l'intérieur. Dans ce manuscrit, il y aura des sujets comme ‘La mauvaise interprétation des spectres et  existent-ils ?’ »

Dans le même temps, des crises d'hystérie qui ont frappé des écoles primaires ont été liées à des apparitions macabres de fantômes, dont celle de Bunian.

Alem en parle :

memang hard to believe that some people can see makluk halus which were jin, bunian, jembalang and so on..this is a give from god..do you ever heard news about hysteria happen at the new school somewhere in malaysia recendly..base on her(girl that can see things) opnion that place were perkampungan bunian hard to believe kan.. i agree with her coz actually that place memang tempat jin bertendang before development..no1 attent to go there but the school was build at that place for many reason..tambah lagi primary school lagi.. u know kan children memang can see many things… i dunno this is my opinion..so to me other mahlok memang exist..tuhan itu maha kuasa…anything beyond our thinking anything can be…

Il est difficile de croire que certaines personnes puissent voir apparaître de spectres tels les djins, les bunians, les jembalang (catégorie de fantômes) et ainsi de suite… C'est un don de Dieu. Avez-vous entendu parler de la récente hystérie dans les écoles récemment construires de Malaisie ? Selon une enfant (capable de voir des choses), l'école aurait été construite sur un village bunian. Difficile à croire n'est-ce pas ? Mais je la crois, parce qu'avant d'être urbanisé, cet endroit était le siège de guerres entre spectres. Personne n'osait se rendre là-bas mais on y a construit l'école pour de nombreuses raisons… Qui plus est, il s'agit d'une école primaire. Vous savez, les enfant peuvent voir beaucoup de choses… Je ne sais pas, c'est mon opinion… Pour moi, d'autres créatures existent. Dieu est tout-puissant. Il est possible que des choses puissent nous dépasser.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site