Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Myanmar (Birmanie) : Effondrement d'une pagode historique

Une pagode s'est effondrée durant des travaux de rénovation, tuant au moins cinq personnes, blessant de nombreux ouvriers ainsi que des pèlerins.

Collapsed Danoke Pagoda

La pagode de Danoke après l'effondrement

(photo du journal New Era )

La pagode de Danoke, haute d'une cinquantaine de mètres, est située sur la commune de Dala, dans la division territoriale de Rangoun, au delà de la rivière Yangon. La pagode avait été endommagée durant le passage du cyclone Nargis ; c'est pour cette raison qu'elle était restaurée.

Le 7 mai dernier, une “cérémonie du parapluie” avait eu lieu à la pagode de Danoke, en présence de l'épouse du chef de la junte militaire, le Général Than Shwe.

Le New Era Journal rapporte :

Une vieille femme qui vit dans le village de Danoke près de la pagode a dit : “C'est arrivé vers deux heures de l'après-midi, le  hti-taw (dais ornemental de la pagode) s'est effondré en premier, et pourtant, il n'y avait pas de vent. A ce moment, l'équipe des restaurateurs sur les échafaudages ont essayé de remettre en place le hti-taw. Environ 10 minutes plus tard, j'ai entendu un grondement et toute la partie supérieure de la pagode s'est effondrée, soulevant de la poussière, et tout est devenu noir. J'ai eu de la chance, mais un de mes fils, qui travaillait, est blessé au crane, et un autre fils est blessé à l'épaule et souffre du dos.”

Des témoins affirment qu'une centaine de personnes se trouvaient sur les lieux, dont l'équipe de restaurateurs et des bénévoles qui prêtaient main forte aux ouvriers le samedi et le dimanche, dont beaucoup sont blessés.

Un témoin oculaire a raconté au New Era Journal :

“Les réparations de la pagode étaient presque achevées, elle était prête à être recouverte à la feuille d'or, il y avait donc beaucoup de monde sur les échafaudages. Il était difficile de juste sauter pour s'échapper. Il y a au moins cinquante personnes prisonnières sous les décombres. Environ cinquante personnes ont été transportées vers les hôpitaux.”

Un volontaire de la Croix-Rouge présent sur les lieux :

“Le bilan est pour l'instant de cinq morts. Les corps ont déjà été évacués.  Il y toujours des gens sous les décombres et nous essayons de les tirer de là.”

Les citations ci-dessus, extraites du New Era Journal, ont été traduites depuis le birman par l'auteur.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site