Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Des brèches dans le “barrage vert” ?

Les cyberactivistes chinois ont testé et collecté les informations sur “Green Dam Youth Escort” (Escorte de la jeunesse Barrage Vert”), le logiciel de filtrage sponsorisé par le gouvernement, par des billets de blog, Twitter (rechercher par #greendam) et les plate-formes collaboratives, depuis qu'a fait irruption l'information sur le Wall Street  Journal que le gouvernement de Pékin exigeait des fabricants de PC qu'ils installent un logiciel de filtrage sur tous les PC importés par la Chine à dater du 1er juillet 2009 . Certains d'entre eux ont élaboré collectivement une analyse technique de ce logiciel sur google document [en anglais et chinois], dont les résultats montrent que le filtre est bourré de défauts :

Test collaboratif : des brèches dans le barrage

Les versions actuelles ne fonctionnent que sous Windows ; efficace uniquement pour une utilisation avec Internet Explorer ou Google Chrome, il ne marche pas avec Firefox. Les informations nocives scannées par le logiciel incluent les informations nocives à caractère politique, et le logiciel repose pour son installation sur des procédés non-conventionnels, également sans effet sous Firefox, fermant le navigateur et ajoutant l'adresse du site web à une liste d'interdiction, ceci sans confirmation. Dans Internet Explorer, la capacité du logiciel à classer du contenu nettement politique comme “information nocive” n'est pas fiable ; pour les contenus pornographiques, Barrage Vert est capable de faire des évaluations relativement pertinentes. Mais, utilisé avec Firefox, le logiciel ne réagit pas.

Deep blue sea pose cette question à propos des tests sur le logiciel :

如果用户在使用过程中由于兼容问题出现了影响正常功能使用,或出现了网络隐私泄密,网络银行被盗,等等重大损失,请问工信部负责赔偿吗!

从上述测试来看,此软件对系统资源的占用是巨大的,会严重影响到一些用户的正常使用。会另一些不熟悉电脑网络设置的人群深受其害。

Si ce logiciel entre en conflit avec les autres programmes et affecte les autres fonctions de l'ordinateur, ou si le réseau a été piraté et que les informations personnelles de l'utilisateur, telles que son mot de passe bancaire, sont volées, le Ministère de l'Industrie et des Technologies de l'Information (MIIT) sera-t-il prêt à dédommager les pertes ?

Selon les résultats des tests ci-dessus, le logiciel occuperait beaucoup de ressources de l'ordinateur et affecterait les autres programmes, les jeunes utilisateurs d'ordinateurs seront pénalisés.

Sur le blocage

ESWN a traduit [anglais] des commentaires d'enseignants sur le filtre, émanant de KDnet :

- Mon propos n'est pas de discuter si les fonctionnalités de Barrage Vert sont bonnes ou mauvaises, mais c'est une nuisance du fait de toute la mise à niveau en cours. Nous sommes une école rurale, et nous utilisons un équipement d'enseignement rural à distance (précisément, des ordinateurs Lenovo). Si nous installons Barrage Vert, cela nous empêche de faire de la diffusion en réseau simultanée ou de la sauvegarde de disque dur. Même si Barrage Vert garantit un usage sécurisé d'Internet, comment allons-nous faire la maintenance du logiciel sur nos ordinateurs ? Notre informaticien va passer toutes ses journées à faire la mise à jour de Barrage Vert sur un ordinateur après l'autre. Je vais tomber dans les pommes ! Nos hiérarques ne connaissent sans doute rien à l'informatique !

- J'ai quelque chose à dire ici. On nous a ordonné d'installer le logiciel. Ce qui m'amène sur ce site et à vitupérer. Après l'installation de ce logiciel, de nombreux sites web deviennent inaccessibles. par exemple, il est normal que les élèves aiment des jeux comme 4399, mais c'est fini… de nombreux articles d'information contiennent certains mots normaux mais ils sont interdits… ainsi, quand il y a des articles rapportant qu'il y a une campagne contre les sites pornographiques, le logiciel les interdit à cause de l'utilisation des termes “sites pornographiques”. Ne me dites pas que la technologie de ce logiciel est merveilleuse, car c'est de la foutaise. Lorsque nous devons rechercher des matériaux en rapport avec les cours, il y a toujours l'une ou l'autre annonce provocatrice sur les pages, de sorte que nous ne pouvons plus y accéder. Pourquoi l'administration n'interdit-elle pas simplement et directement ces annonces ? Il faut que je décharge ma colère sur quelqu'un…

Comme la liste des mots-clé à filtrer comporte des mots comme “toucher” et “jouer” et que la détection graphique est formatée pour évaluer la proportion de couleur chair dans une image, il en découle des résultats comiques (également d'après le billet sur ESWN)

- Est-ce que je peux déterminer le contenu du filtrage de texte ? Aujourd'hui, un professeur a mis en ligne une question d'examen parlant d'“élèves jouant au touch-ball” [NdT : un sport qui se pratique, par exemple en Inde, avec un ballon ovale. “Ball” au pluriel désigne une partie d'anatomie masculine]. Le document Word a été coupé. J'ai passé beaucoup de temps à déterminer la cause. C'était vraiment déprimant. Il faudra beaucoup de travail pour gérer ce genre de chose à l'avenir.

- Combien de couleur chair faut-il pour faire de quelque chose de la “pornographie” ? Je suis allé sur Internet pour vérifier quelques photos d'animaux. Un mignon porcelet nu a été expédié sur la liste noire. Pauvre petit cochon ! Par curiosité, j'ai cherché des photos de femmes africaines nues. Surprise, elles n'étaient pas censurées !


Tous les contenus LGBT interdits

Jzyg a découvert que tous les contenus LGBT étaient interdits :

一款绿色的流氓软件,把同性恋和色情,暴力等同,安装后默选项将会自动屏蔽所有包含有同性恋内容的网站,经测试国内知名的同性恋网站,如爱白、淡蓝、夫夫网等安装该软件后均会导致无法正常访问。测试还发现,只要网页中含有同性恋、gay、lesbian等与同性恋有关的词汇及经软件自动判别图片中“肉色 ”过多,和两个同性亲昵的动作出现后,网站即被屏蔽,无法正常显示。被屏蔽后,网站被自动列入软件黑名单内,该台电脑将无法再次打开此网站。

Ce logiciel est une saloperie qui assimile l'homosexualité à l'obscénité et à la violence. Une fois installé, il filtrerait tous les sites à contenu homosexuel. Après avoir testé, tous les sites web LGBT connus, comme Aibaiidanianaifufu, etc… deviendraient inaccessibles. Nous avons aussi découvert que si les sites contiennent des mots-clé comme homosexuel, gay, lesbienne, le logiciel identifiera automatiquement les illustrations comme ayant trop de “couleur chair” et d'intimité avec le même sexe. Ces sites seront alors bloqués, inscrits sur la liste noire et interdits de visite future.

Budget de l'Etat et procédure légale

Avec toutes ses imperfections et ses résultats de filtrage pas très fiables, la question suivante était pourquoi le MIIT allait dépenser plus de 41 million de yuans pour payer une licence annuelle à la société de logiciels, Jinhui Technologies ? Le dessin publicitaire de l'entreprise pour son logiciel (ci-dessous) semble vanter le fait que “Barrage Vert” est soutenu par le gouvernement et l'argent du contribuable (représentés par les deux mains) :

greendam

Certes, ce projet est un partenariat avec les ministères de l'Industrie et des technologies de l'information, de l'Education, des Finances et le département de l'information du Conseil d'Etat. Malgré tout, les gens ont été nombreux à mettre en question l'absence de consultation et de contrôle d'un tel partenariat. Un commentaire écrit par un professeur de droit, Wang Lin, sur ifeng a souligné que :

工信部如此大手笔撒钱是否合乎政府财政支出的程序正义?从报道中可知,所谓供“全社会免费使用”,实则也是纳税人自己埋单,因为工信部等几部委使用中央财政资金4170万元人民币买断这套软件的一年服务。照工信部推行“绿坝-花季护航”的决心,应该不会只用一年就撤退,下一年度是否还要花费数以千万计的巨额资金购买软件服务?这样的大手笔,是否需要列入政府预算,接受人大代表的审议?

这种以行政强制来推行的软件捆绑,还需接受《反垄断法》的拷问。

On peut se demander si la dépense du MIIT est conforme aux principes de la procédure. D'après le rapport, même s'il apparaît que le logiciel est gratuit, le coût est supporté en réalité par les contribuables, puisque le MIIT et les autres ministères vont dépenser 41.7 millions de yuans pour la licence annuelle. Comme le MIIT est résolu à poursuivre cet effort, le contrat ne prendra pas fin au bout d'une année. Allons-nous continuer dans le futur à dépenser pour ça cette énorme quantité d'argent de nos impôts ? Une telle dépense ne devrait-elle pas être budgétée dans les règles et approuvée par les représentants du peuple ?

Qui plus est, nous devons aussi vérifier si la promotion de ce logiciel particulier par l'administration n'a pas violé la loi anti-monopoles actuelle.

Inquiétude politique

Outre les inquiétudes techniques et juridiques, fulue a souligné les implications politiques potentielles du logiciel :

人们对政治层面的担忧就更多了,北京对互联网的管制是司马昭之心——路人皆知。除了秘密筑起臭名昭著的防火墙(GFW)外,更挂羊头卖狗肉,时不时借助一些运动进行整治。比如数月前刮起的那场声势浩大的“整顿互联网低俗之风”运动,运动过后中国的互联网依旧低俗,但是一些言辞尖锐的网站和博客却在运动中倒下。这就是北京理解的“低俗”!

而现在,又要强制推广一个所谓的过滤色情网站的软件,而所过滤的内容又不提交独立的第三方审核,影响这么广泛的政策出台前又不经过社会的广泛讨论。不免令人质疑,在北京看来色情是否也包括政治呢?或许在北京的眼里的,政治色情比肉体色情更可怕。

Ce sont les implications politiques qui inquiètent davantage les gens. Le contrôle de Pékin sur Internet est tellement évident que tout le monde en connaît les intentions. Non content d'édifier en secret la célèbre Grande Muraille de la Toile, [le gouvernement] lance fréquemment des campagnes de nettoyage d'Internet. Un exemple des plus connus est la campagne anti-vulgarité. Après cette campagne, Internet reste rempli de contenus vulgaires, mais un certain nombre de sites web et de blogueurs critiques ont disparu. Cela reflète ce qu'entend Pékin par “vulgarité”.

A présent ils promeuvent par voie réglementaire un soi-disant logiciel de filtrage de la pornographie. Pourtant, il n'y a aucune tierce entité indépendante pour surveiller le contenu filtré. Et il n'y a dans la société aucun débat sur cette mesure. A coup sûr, les gens seraient sceptiques si la définition par Pékin de la pornographie incluait la politique. Il est probable que Pékin considère la pornographie politique comme plus dangereuse que la pornographie physique.

Articles sur le même sujet [anglais] :

Rebecca MacKinnon – Le logiciel chinois “Green Dam Youth Escort”, Le document officiel d'origine ordonnant l'installation du logiciel “Barrage Vert”Le logiciel de filtrage Barrage Vert, risée de nombreux Chinois.
Imagethief – Pourquoi le nouveau logiciel chinois de filtrage de l'Internet ne me fait pas paniquer

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site