Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : “Je suis russophobe”

Un utilisateur de la plate-forme de blogs LiveJournal, rusanalit, a publié ce billet satirique (en russe) sur son blog le 10 juin :

Et je suis russophobe, moi aussi :

C'est pour cela que j'écris que Staline souhaitait honnêtement être utile à son pays, mais vu les résultats de ses erreurs, les fruits de son travail- et ceux de son pays – d'avant guerre ont été perdus. C'est pourquoi, si vous n'appréciez pas Staline mais si vous essayez d'analyser objectivement son travail – cela fait de vous un russophobe.

Parce que, même si je concède à M. Poutine d'avoir joué un grand rôle pour empêcher l'émergence de 20 Tchétchénies  en Russie en résultat d'une sécession officielle de ce territoire de la Russie, je considère M. Poutine INUTILE AU DELÀ DE LA TCHÉTCHÉNIE, DANS TOUS LES AUTRES DOMAINES. C'est-à-dire que, si vous ne ne léchez pas le cul de M. Poutine mais vous essayez, toujours, d'analyser son travail de manière objective, vous êtes un russophobe.

Je n'aime pas [Mikhail Kovalchuk] et [Gennady Timchenko] : le premier a pratiquement pillé [Gazprom], alors que le second a pris juste quelques milliards de dollars des caisses des entreprises publiques [Sibneft] et [Rosneft] alors qu'il devait assurer comme intermédiaire leurs transactions pétrolières. C'est pour cela que si vous traitez ouvertement ces milliardaires-voleurs proches du régime de “voleurs” – vous êtes russophobe.

Comme je n'aime pas le fait que l'économie du pays repose essentiellement sur l'exploitation des matières premières et que le gouvernement ne veut vraiment pas changer cette situation, est satisfait de tout – alors, je suis russophobe.

Si vous croyez que sauver des vies d'enfants russes est un devoir de l'Etat  […], au lieu de compenser les pertes des investisseurs étrangers en bourse – alors vous êtes russophobe.

D'accord, je le concède. Si c'est ainsi que les choses se déroulent, alors, je suis russophobe. Parce que dans ce cas, être russophobe devient un titre honorable.

Et vous, qui êtes-vous ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site