Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Cambodge : Polémique sur l'illumination d'Angkor Vat

Pour promouvoir les “excursions touristiques nocturnes” et renverser la baisse de 20 % du nombre de visiteurs, les autorités cambodgiennes ont installé un éclairage artificiel dans le complexe de temples datant du XIème siècle d'Angkor Vat.  Cette opération se heurte à l'opposition de défenseurs du patrimoine et de citoyens cambodgiens inquiets. Angkor Vat est le site touristique le plus connu du Cambodge et a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO [les liens de ce billet sont en anglais].

Les spécialistes de la protection du patrimoine taxent l'éclairage installé de “laideur”. Depuis 2006, plus de 12 million de dollars (5,5 millions d'euros) ont été dépensés pour l'illumination du temple. Cela fait parte intégrante d'un vaste projet de transformation d'Angkor Vat en complexe d'installations de loisir.

Les autorités ont défendu la décoration lumineuse en arguant qu'elle était soutenue par l’UNESCO. Elles ont aussi ajouté que le projet utilisait exclusivement une technologie d'éclairage allimentée à l'énergie solaire.

Le public a été frappé de stupeur en apprenant que des trous avaient été forés dans les parois du temple pour installer les spots électriques. Ce qui a été démenti par l'administration et l'entreprise chargée de la mise en oeuvre :

“L'équipe du chantier a expliqué qu'ils possèdent une technique pour fixer les spots électriques sans causer de dommage au temple. Ils installent les spots à l'aide de bouchons de liège mis dans des trous déjà existants, et ils ne placent les lumières que là où c'est possible, et aussi dans les couches inférieures de la pierre. L'équipe du chantier affirme que la chaleur des spots est faible et qu'elle n'a pas d'effet sur le temple.”

La polémique a enflé lorsque la personne qui a rendu publique cette affaire a été assignée en justice par un avocat des autorités, pour diffusion de fausses informations. L'accusé a fui en France pour échapper aux poursuites.

Angkor Wat Temple. From the Flickr Page of DragonWoman

Temple d'Angkor Vat. Photo : page Flickr de DragonWoman

Ci-dessous, voici quelques réactions de la blogosphère cambodgienne. Voici ce qu'écrit The Son of the Empire:

Cette installation lumineuse est-elle susceptible d'attirer davantage de touristes à Angkor Vat et au Cambodge en général alors qu'un chef d'Etat est incapable de diriger son pays dans la transparence, la sécurité, la stabilité, le respect des droits humains, et qu'il se livre au contraire à la corruption, et qu'il dépend des subsides des pays voisins, auxquels il se soumet ?

Je trouve quant à moi cette décoration lumineuse intolérable et je pense que ceux qui autorisent la réalisation de cette opération sont à considérer comme des traîtres et ne doivent pas être tolérés.

Ces gens doivent penser au long terme, et ils auraient dû faire de leur mieux pour préserver cet extraordinaire chef d'oeuvre de nos grands ancêtres, qui ont bâti ce magnifique patrimoine pour le monde, et qui est devenu l'âme, l'esprit et la fierté de notre peuple et de notre nation.

Real Cambodia exprime sa gratitude envers cet effort pour améliorer l'image d'Angkor Vat :

J'aime bien l'idée de visiter Angkor Vat de nuit. J'imagine que certaines statues, sculptures et ombres doivent être incroyables, surtout après l'heure du cocktail. Et avec un peu de chance, ils utiliseront un éclairage respectant l'environnement, comme des LED [diodes électro-luminescentes], de manière astucieuse et innovante, créant des quantités d'aspects planants spectaculaires. Mais j'aimerais aussi espérer qu'ils ne touchent pas à la plus grande partie du complexe, pour conserver d'autant mieux sa position unique au carrefour du naturel et du surnaturel.

The Southeast Asian Archaeology Newsblog met en garde qu'accroître le nombre des touristes à Angkor Vat est mauvais pour les affaires :

Cette mesure peut éventuellement servir à regonfler les chiffres défaillants du tourisme, mais elle ne répond en rien à ce que les spécialistes du patrimoine disent depuis des années – à savoir que les effets sur Angkor d'un trafic accru sont finalement mauvais pour les affaires.

Un commentateur anonyme rejette l'opération d'illumination :

Même un type simple et ordinaire comme moi a pu comprendre qu'une illumination était absolument inappropriée pour un monument sacré n'importe où dans le monde entier, et à plus forte raison pour un patrimoine aussi remarquable qu'Angkor Vat. Quiconque s'est avisé d'une idée pareille devrait être viré de son poste !!!! Absolument aucun sens de l'esthétique !!!

Le Vice-Premier Ministre doit comparaître devant le Parlement pour répondre aux questions sur ce projet controversé.

Photo de la vignette : source : page Flickr de tylerdurden1

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site