Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Hong Kong : Non à la CCTVB !

Plus de 150 000 personnes étaient réunies le 4 juin dernier à Hong Kong, dans et autour du parc Victoria pour commémorer le 20ème anniversaire du massacre de Tiananmen en 1989. Un nombre record, qui a dépassé celui des précédentes manifestations depuis 1990, a été enregistré, montrant au monde que les Hongkongais n'ont pas abandonné leur demande de reconnaissance du 4 juin 1989. Cependant, plus de la moitié des journaux locaux et des chaînes de télévision les plus populaires ont décidé de minimiser l'événement.

Le 5 juin, le blog ESWN (Blog Est Sud Ouest Nord) a reproduit les unes des journaux locaux. Sur 13 journaux chinois, seuls 4 d'entre eux ont placé la veillée aux chandelles en première page. Headline News et Sing Pao ont fait leur une sur le décès de l'acteur chinois Sek Kin ; le Hong Kong Commercial Press et le Hong Kong Economic Journal ont présenté l'interview du futur Président – Directeur Général de la bourse de Hong Kong ; Sing Tao, Hong Kong Daily News, Oriental Daily et The Sun ont mis en avant des histoires de déviance des jeunes – abus de drogue et prostitution. Wen Wei Po a fait le point sur les politiques du gouvernement chinois en faveur de Hong Kong.

Ci-dessous les unes des quatre journaux (via ESWN) :

june 4 2009

L'épine dorsale de la Chine, une première dans l'Histoire : 200 000 personnes commémorent les événements du 4 juin dans le chagrin

she kin

Décès de Sek Kin à la suite d'une maladie

stock exchange

Li Xiaojia : doit se familiariser avec le marché de Hong Kong, d'après les investisseurs chinois.

youth drug abuse

Trois étudiants inconscients après avoir sniffé de la kétamine dans le parc

Mise à part la presse écrite, l'autocensure des chaînes de télévision a des effets évidents à Hong Kong car le secteur audiovisuel constitue un quasi monopole, du fait de la politique sur les licences  de diffusion du gouvernement. A ce jour, il n'existe que deux chaînes de télévision hertziennes à Hong Kong, TVB et ATV, et la chaîne Television Broadcats Limited (TVB) réunit à elle seule 80% des spectateurs. Ces dernières années, de plus de plus de voix s'élèvent pour dénoncer “l'harmonisation” du service des informations de la TVB (adoption de l'autocensure).

Le 4 juin, la veillée aux chandelles était le troisième sujet du journal télévisé de la chaîne Jade (chinoise) de TVB, ce qui a scandalisé beaucoup de téléspectateurs. Un citoyen a pris l'initiative de protester contre le service d'informations de la chaîne en collant un slogan contre l'objectif de la caméra alors que le journaliste faisait son reportage. Voici ce qui est diffusé sur youtube :

La banderole disait :

無線新聞 事事旦旦

TVB News, une production bâclée

Erynnyes du blog  those were the days a commenté le reportage de TVB news du 4 juin:

昨天最多人討論的新聞,恐怕不是六四燭光集會有多少人参加,不是梁洛施為李澤楷產子相爆光,就是CCTVB在六四燭光集會新聞直播中,被在場市民舉起抗議 牌,批評「無綫新聞、事事旦旦」!A對童工說,據聞CCTVB領導人袁花志偉,對事件怒不可遏云云,但正如A說,天作孽,猶可恕,自作孽,不可活,袁花志 偉當日如何處理趙紫陽回憶錄新聞、以至CCTVB在六四當日,如何把六四新聞,放在當日6:30新聞第三段,市民、觀眾,可是看在眼裡,CCTVB所作所 為,有沒有人為他們辯護?

Hier, le sujet le plus récurrent n'a probablement été ni le nombre de personnes présentes à la veillée aux chandelles du 4 juin, ni la vie privée de Richard Lee, mais la banderole de protestation « TVB news, une production bâclée » brandie pendant un reportage en direct de CCTVB. Mon ami A. m'a dit que le directeur du département d'informations de CCTVB, Yuen Chi Wai, était très irrité par l'incident. Mais comme le dit mon ami A, nous ne pouvons pas imputer cela à un céleste désastre, il représente le choix d'un seul homme. Même pour les gens ordinaires, il est évident que Yuen Chi Wai a minimisé la publication des mémoires de Zhao Ziyang. Le 4 juin, CCTVB a également relégué l'événement en troisième place.

要平反六四,首要守住香港的新聞自由,若連新聞自由也守不住,還談甚麼爭取平反六四、爭取香港民主?若香港傳媒也在自我審查的時候,還期望誰為港人發聲?CCTVB、亞視淪為中央台,只是一個開始,香港人是時候,為香港傳媒盡點力,悍衛香港媒體,不會被阿爺和諧掉!

Si nous voulons reconnaître le 4 juin, nous devons défendre la liberté de la presse. Si nous échouons, il ne sert à rien de lutter pour la reconnaissance du 4 juin et pour la démocratie. Si la presse locale pratique l'autocensure, comment peut-on espérer que les Hongkongais élèvent leur voix ? Maintenant que CCTVB et ATV ont fusionné et s'appellent CCTV, ceci n'est qu'un début. La population doit défendre les médias locaux pour se protéger de l'incitation à “l'harmonisation” du gouvernement.

Il a insisté sur le fait que l'accord n'est pas une simple erreur mais un arrangement bien pensé, totalement opposé au travail indépendant du journaliste :

六四當日CCTVB六點半新頭條是「天水圍三男生疑濫藥於公園暈倒」,這個,童工還可以認為說得過去,二條可是「立法會通過盡快興建西港島線」!那只是立 法會內交通事務委員會之下的鐵路事宜小組委員會會議決定!首先,當日CCTVB報道這段新聞,稱這個委員會做「鐵路事宜委員會」,已有誤導之嫌,立法會內 眾多事務委員會,何來一個「鐵路事宜委員會」?那只是交通事務委員會內,一個小組委員會吧了!重要性有多大?童工可以說,CCTVB平日,連正式事務委員 會會議也不會報道,為何六四當日,會把一個事務委員會轄下小組委員會決議,放在六四15萬人燭光集會之前?

Le 6 juin, la premier reportage des informations de CCTVB à 18h30 est « Trois jeunes hommes  retrouvés inconscients dans le parc Tinshiuwai à cause d'un abus de drogue ». Et bien, cette nouvelle peut toujours être considérée comme une petite information. En revanche, le second sujet est « Legco a voté en faveur du permis de construire de la ligne de métro de l'ouest de l'île de Hong Kong ». Cette motion a seulement été votée par un comité consultatif du comité de transport sur les affaires ferroviaires du conseil législatif. Aucun comité sur les affaires ferroviaires n'existe au sein de Legco, mais la fausse information a été répandue à la une. Ce soi-disant comité n'est qu'un groupe de discussion au sein du comité de transport sur les affaires ferroviaires. Que signifie cette nouvelle ? CCTVB ne parle habituellement jamais des réunions ordinaires des comités, pourquoi avoir donc décidé de traiter de la décision du groupe de discussion avant la veillée aux chandelles du 4 juin où 150 000 personnes étaient présentes ?

Les internautes ont  commencé à se moquer de la TVB en l'appelant CCTVB, société sœur de son homologue chinois CCTV. Sur facebook, un groupe a été créé pour protester contre CCTVB et les internautes ont conçu de nouveaux logos  pour cette chaîne :

cctvb1 cctvb2 cctvb3

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site