Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Afrique : La blogosphère homosexuelle anglophone

L'homosexualité est considérée comme un nouveau phénomène en Afrique et comme un tabou. Elle est illégale dans de nombreux pays africains. Selon des chefs d'État africains, l'homosexualité est “non-africaine”. Le Président zimbabwéen Robert Mugabe a affirmé que les homosexuels étaient pires que les chiens et les porcs [en anglais, comme tous les liens]. L'ancien président de la Namibie, Sam Nujoma, a déclaré : “Dans notre société, les homosexuels doivent être condamnés et rejetés.”

Le Nigeria a présenté en 2007 un projet de loi interdisant le mariage entre deux personnes de même sexe. D'après Rod 2.0 [en anglais], jamais un projet de loi homophobe aussi détaillé n'a été présenté dans le monde. Il y a quelques semaines, les homosexuels du Nigeria ont envahi l'Assemblée nationale, réclamant une loi qui garantirait leur protection.

Les homosexuels africains sont privés de liberté  sexuelle par les barrières invisibles du mode de vie, de la culture et de la religion. Un blogueur kenyan, Wilde Yearnings [en anglais], était plutôt optimiste après que le président des États-Unis Barack Obama ait officiellement déclaré ce mois-ci que juin était le mois de la fierté homosexuelle (Gay Pride) et qu'il décriminalisait l'homosexualité. Il a  retranscrit le discours sur son blog :

“Mon gouvernement s'est associé avec la communauté LGBT (Lesbian Gay Bisexual Transexuel) pour mettre en place diverses ‘initiatives. Au niveau international, je rejoins les Nations Unies pour dépénaliser l'homosexualité dans le monde…MAINTENANT, PAR CONSÉQUENT, MOI, BARAK OBAMA, Président des États-Unis d'Amérique, en vertu du pouvoir qui m'est conféré par la Constitution et le droit des États-Unis, déclare par la présente juin 2009 le  Mois de la fierté pour les communautés LGBT . J'appelle le peuple des États-Unis à rejeter toute discrimination et tout préjugé.”

Naughty feeling a laissé un commentaire sous ce billet :

“C'est super que nos camarades américains soient reconnus. Dans notre cher pays, nous ne pouvons pas continuer à enfoncer notre tête dans le sable en nous disant que tout se passera bien. Afin de pouvoir accomplir l'immense tâche qui se présente à nous, nous devons prendre nos responsabilités au sérieux. Il faudra sans doute faire des sacrifices mais ce sera pour un monde meilleur. Que Dieu bénisse le mouvement LGBT au Kenya et nous donne de la force pour affronter le futur. Mais, regardons les choses du bon côté, nous pouvons le faire en nous amusant.”

La culture, la religion et le mode de vie vont-ils faire dérailler la dépénalisation de l'homosexualité dans la plupart des pays africains ou, comme l'écrit Wilde Yearnings ,”Pendant ce temps, au Kenya … la lutte continue…” ?

Certains en Afrique pensent que l'homosexualité est un style de vie adopté par les Africains vivant en Occident. SebaSpace [en anglais], un blogueur ougandais,  insiste sur le fait que sa “sexualité” et lui ne font qu'un [en anglais], que l'homosexualité ne peut pas être un “mode de vie”. Pour lui, afin d'avoir une relation sérieuse avec quelqu'un, cette relation doit être sexuelle, émotionnelle et spirituelle et donc, par conséquent, l'homosexualité est également une fonction physiologique.

SebaSpace est constamment attaqué en ligne par des blogueurs anti-homosexuels, comme lui originaires d'Ouganda, et cette guerre tourne toujours autour de la religion, de la culture et du style de vie. Ceci a fait du bruit sur la blogosphère LGBT de l'Afrique anglophone et un autre blogueur kenyan homosexuel [en anglais] a écrit un billet en réponse à trois arguments publiés par l'auteur du blog The Red Pepper [en anglais]. Les arguments étaient les suivants :

1. Si tu essaies de boire de l'eau par ton oreille, tu vas l'abimer naturellement car elle a été créée par Dieu pour écouter. Il s'agit de préjudice corporel.

2. Quand ils [tes parents] ont appris que tu étais homosexuel. Tu sais très bien à quel point nous aimons nos petits enfants en Afrique. Imagine ce qui se passe dans la tête de tes parents quand ils savent que tu ne leur donneras jamais de petits-enfants (je suppose que tu es un pur homosexuel et si tu es bi, s'il te plait, pardonne-moi). Il s'agit de préjudice moral.

3. Préjudice religieux: Tu joues avec les projets de procréation de Dieu. Comprends que les organes sexuels ont été créés essentiellement dans un but de procréation. Pour toi, afin d'essayer d'être créatif, tu les utilises uniquement pour le plaisir (j'espère que tu t'amuses). Si tes parents sont radicaux, ils peuvent demander à Dieu pourquoi il leur a donné un enfant pareil. Je connais des parents d'un garçon homosexuel qui sont allés voir des sorciers-docteurs pensant que leur enfant avait été ensorcelé. Je peux te donner autant de raisons que tu veux. J'espère que tu es un gentleman qui regarde les choses objectivement.

Ses réponses [en anglais]:

Le torchon ougandais appelé Red Pepper a entamé un débat sur la situation de l'homosexualité en Ouganda avec Afro gay, un autre blogueur homosexuel d'Ouganda. Suivez le lien ci-dessous pour voir le billet en entier. Récemment, l'éditeur de Red Pepper à écrit à Afro, l'accusant de causer des préjudices physiques, moraux et spirituels à sa famille en étant homosexuel.

J'ai promis à Afro d'écrire mes réponses à ce blogueur sur mon blog et je reviendrai vers lui. J'ai pris leurs question, je les ai éditées sans changer le message et j'ai répondu à chaque questions.

Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que les homos n'ont jamais provoqué de préjudices physiques, moraux ou spirituels.

Sans préjugé, je veux te dire qu'ils sont coupables des trois chefs d'accusations.

Chef 1.  Si tu essaies de boire de l'eau par ton oreille, tu vas l'abimer naturellement car elle a été créée par Dieu pour écouter. Il s'agit de préjudice corporel.

Red Pepper a fait les trois erreurs élémentaires (assomptions) : 1) L'erreur courante selon laquelle l'homosexualité signifie sodomie (leur analogie simpliste sur l'oreille ci-dessus) 2) Qui suit le numéro 1 ci-dessus que la sodomie est pratiquée uniquement par les homosexuels et que 3) Tous les homosexuels pratiquent les rapports anaux.

Je vais me concentrer sur le dernier point en premier. Est-ce que l'article dit qu'ils n'ont pas de problème avec un homosexuel  tant qu'il ne pratique pas la sodomie ? N'ont-ils jamais entendu parler des homosexuels célibataires ou qui ne pratiquent pas la sodomie ? Bien, j'en ai entendu parler et je connais des personnes des deux types.

Cela ne veut rien dire, car depuis le début la sodomie et l'homosexualité sont deux choses complètement différentes. La définition correcte de la sodomie, maintenant et depuis toujours, est un rapport sexuel non procréatif, pratiqué aussi bien par des hétérosexuels que des homosexuels. Il comprend le sexe oral, la masturbation, la masturbation mutuelle, les relations sexuelles protégées, le coïtus interruptus et la sodomie, toutes manières d'empêcher le sperme d'atteindre l'utérus.

La sodomie est comme un éléphant dans une pièce mais elle ne fait pas forcément partie de l'homosexualité, ce n'est pas un acte pratiqué exclusivement par les homosexuels.

SebaSpace a lui refusé de répondre aux arguments [en anglais] de Red Pepper. Il donne les raisons de son refus ci-dessous :

Si vous regardez l'e-mail ci-dessous, l'éditeur de Red Pepper pose des questions fondées et, en temps ordinaire, j'y répondrai. En effet, j'ai répondu plus d'une fois à ces questions.

Mon problème est que je ne pense pas que les gens qui posent ces questions sont sincères. A tort ou à raison, je pense qu'ils ont besoin de trucs pour assouvir leur soif de sensationnel et  j'ai donc refusé de fournir des réponses. Ceci dit, je n'ai aucun problème si d'autres blogueurs tentent d'y répondre sur leur blogs ou ailleurs car elles sont légitimes.

Ci-dessous l'e-mail que j'ai reçu du blog Red Pepper et les questions qu'ils ont posées [largement corrigées afin de clarifier].

“Merci pour ta réponse. Bien, tu n'as pas répondu aux questions de notre lectrice Phiona et je suis sûre qu'elle ne changera pas d'avis. J'ai également le sentiment que tu ne sais pas quoi répondre. J'ai découvert, les quelques fois où j'ai eu des échanges avec toi, que tu es un homme intelligent qui ne répond pas à une question si tu n'es pas sûr que ta réponse sera convaincante. Encore une fois, je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que les homos n'ont jamais causé de préjudices physiques, moraux ou spirituels. Sans aucun préjugé, je peux te dire qu'ils sont coupables des trois chefs d'accusation”.

Alors que les blogueurs gays et lesbiennes en Afrique anglophone s'expriment librement par l'intermédiaire des blogs, on trouve également des blogueurs homophobes qui s'attaquent à eux. L'un d'entre eux, Blake, avait un blog  appelé Kenyans Against Gays (Kenyans contre les homosexuels) avant qu'il soit suspendu pour violation des conditions d'utilisation de la plateforme de blogs. Kenyan Gay a écrit ceci au sujet de cette suspension [en anglais] :

Il y a deux ans, un mec qui s'appelait Blake a ouvert son blog et je crois que la première chose qu'il a faite était d'annoncer son lancement sur mon blog. Au fil du temps, ce blog s'est développé en expliquant pourquoi il avait le sentiment qu'il devait se positionner contre nous etc.

Cependant, de la propagande contre l'homosexualité, il est récemment passé  à l'incitation au meurtre des homosexuels au Kenya. Un lecteur m'a informé que le blog avait été suspendu depuis qu'une enquête sur une possible infraction au règlement a eu lieu. Je suppose que c'est à cause de ses positions, plutôt militantes.

Je crois fermement en la liberté d'expression et je pense que les blogs permettent de découvrir que certaines personnes sont prêtes à propager la haine pour faire passer leur opinion. Mais je pense qu'il est inacceptable qu'une personne  milite pour l'assassinat des homosexuels.

Je pense que son blog nous a plus aidés que portés tort. C'est parce qu'il existe de nombreux blogs homosexuels kenyans que Blake les visitait tous et essayait en laissant des commentaires d'augmenter le trafic de son propre site. En suivant les liens, on s'apercevait que de nombreux commentaires provenaient de personnes qui tentaient de l'éveiller intellectuellement sur les problèmes de l'homosexualité.

Malheureusement, il y avait les commentaires ignobles habituels des deux côtés, les insultes venant généralement de lui.  Blake était un” troll” sur mon blog, jusqu'au jour où j'ai décidé de l'ignorer.

Lorsque vous visitez le blog Kenyans Against Gay, vous voyez le message suivant [en anglais] :

Ce blog viole les conditions d'utilisation du service et est ouvert aux auteurs uniquement.

Cependant, Blake a ouvert un autre blog [en anglais] en utilisant la plateforme de blogs WordPress.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site