Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Les réactions des blogueurs islamistes

Alors que le mouvement de protestation contre les résultats de l'élection présidentielle du 12 juin [en anglais], qui ont donné Mahmoud Ahmadinejad vainqueur, grandit en Iran, plusieurs blogueurs islamistes expliquent pourquoi ils croient en la victoire d'Ahmadinejad et en la défaite du dirigeant de l'opposition Mir Hussein Mousavi.

La presse internationale est inondée d'informations témoignant de l'utilisation d'Internet par les partisans de Mousavi pour faire connaître leur point de vue. Quelques blogueurs du camp opposé se servent du même outil pour défendre l'opinion négative qu'ils ont du candidat de l'opposition.

Avant l'élection, plus de 1000 blogueurs ont apporté publiquement leur soutien à Ahmadinejad sur un site Internet de campagne, créé par ses partisans et qui utilisait les ressources de YouTube, Facebook et Twitter.

Le blogueur Hamed Talebi estime [en farsi] qu'il existe plusieurs problèmes, relatifs à la situation actuelle, que nous devrions prendre en compte. Voici un exemple :

اقلیتی وقیح می خواهند تصمیم خود را بر اکثریت تحمیل کنند و در این مسیر از ساده دلی مردمی که به میرحسین موسوی رای داده اند سوء استفاده می کنند.

Une impudente minorité veut imposer sa volonté à la majorité et, pour parvenir à ses fins, elle manipule les naïfs qui ont voté pour Mousavi.

Il ajoute :

جنگ، جنگ احمدی نژاد و میرحسین نیست. و نباید گذاشت به جنگ رای دهندگان به این دو منتهی شود. این، جنگ بین اکثریت مردم بی زبان و بی رسانه است با جریان تندرویی که پیش تر هم در حرکت هایی همچون تحصن نمایندگان مجلس ششم و غائله 18 تیر نشان داد ابایی از به آتش کشیدن مملکت و قربانی کردن مردم و منافع عمومی ندارد. میرحسین نیز در خوشبینانه ترین حالت، قربانی این جریان فریبکار است.

Il ne s'agit pas d'un conflit opposant Ahmadinejad et Mir Hussein et nous ne devrions pas laisser les choses tourner à la guerre non plus entre les électeurs des deux camps. Il s'agit d'un conflit opposant une majorité de gens, qui n'ont pas accès aux médias, à un mouvement radical… Dans le plus optimiste des scénarios, Mousavi n'est qu'une victime de ce mouvement trompeur.

Le blogueur se demande comment redonner confiance à la population.

Le blogueur Ahestan écrit [en farsi] :

Mousavi essaie de rendre les partisans d'Ahmadinejad responsables des incendies de bâtiments publics ? Sur quelles preuves fondent-t-il de telles affirmations ? N'est-ce pas tout comme quand il a proclamé sa victoire à l'élection présidentielle ?

Le blogueur se demande pourquoi, si Mousavi a appelé tous ses partisans à manifester pacifiquement, certains d'entre eux ont tenté de prendre d'assaut une caserne des Basij [force paramilitaire gouvernementale] ?

Khakrism écrit [en farsi] sur son blog que plusieurs membres du hezbollah et des Basij ont été assassinés au cours de ces jours de crise, et que ce sont les médias américains et britanniques qui ont amené les partisans de Mousavi à penser que le gouvernement [d'Ahmadinejad] agissait de façon mensongère.

Le blogueur Nasleh Khomeyni estime [en farsi] pour sa part que la campagne à l'occidentale menée par Mousavi lui a fait perdre en crédibilité auprès des électeurs et que les manifestations se déroulant depuis les élections montrent que ses partisans proviennent d'une seule classe de la société et qu'il n'a pas le soutien de la majorité des Iraniens.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site