Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Les manifestants s'opposent à Khamenei

Un jour après que l'ayatollah Ali Khamenei, Guide suprême de la République islamique d'Iran, a condamné les manifestations [en anglais comme tous le liens de ce billet] et a mis en garde les dirigeants de l'opposition de ne pas descendre dans les rues, des milliers de personnes ont manifesté à Téhéran. Le mouvement a été suivi dans plusieurs villes du pays où les manifestants ont ignoré l'ordre de l'ayatollah Khamenei et exprimé leur colère contre les résultats de l'élection présidentielle du 12 juin. Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre iraniennes qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau pour les disperser. Au moins 19 personnes ont été tuées à Téhéran.

Voici une vidéo qui montre des personnes essayant d'empêcher les forces de l'ordre d'avancer à Téhéran:

et celle d'une manifestation, à Téhéran également :

Mousavi: « Je suis prêt au martyre »

Green Vote a publié sur Twitter que Hussein Moussavi, principal opposant à Mahmoud Ahmedinejad faisait partie des manifestants sur le place Inghlab ( Place de la Révolution) où il a déclaré : “Je suis prêt au martyre”.

Cet utilisateur ajoute que Mousavi Mir Hossein a déclaré : “Nous avons appris de nos pères que le sang des innocents retombera sur les coupables.”

Sur Twitter, Whoshang:

Téhéran est en train d'imploser, des manifestant sont blessés et tués, Moussavi dit être prêt au martyre et des ambassades acceuillent des blessés.

Sur Twitter, Iranriggedelect:

Il semble que les manifestations aient lieu à divers endroits de la ville car la police a tout mis en œuvre pour empêcher la foule de s'amasser à un seul endroit.

Sur Twitter, Tehran Bureau:

Les chants et les slogans s'adressent directement au guide suprême. .

Le blog Revolutionary Road rapporte minute après minute les événements liés au mouvement de protestation à Téhéran et a publié plusieurs photos (dont celle utilisée dans ce billet).

Au même moment, sur Twitter, Iraneema parle des pressions subies par les activistes politiques qui ont été arrêtés.

Une vidéo disponible en ligne montre un manifestant qui serait en train d'être tué par les forces de police. Global Voices Online possède le lien de cet enregistrement mais ne souhaite pas le publier à cause de l'extrême violence de son contenu.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site