Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Singapour : répugnante publicité pour Burger King

Burger King propose à Singapour un nouveau sandwich nommé “Super Seven Incher” [en anglais, comme tous les liens de ce billet] (Super Sept Pouces). Pour faire la promotion de ce nouveau produit, une agence de publicité locale a réalisé une affiche qui suscite beaucoup d'attention et de critiques du monde entier.

[NdT : on pourrait traduire It'll blow your mind away par “Ça va t'envoyer en l'air”.]

La publicité a été critiquée pour son usage de codes sexuels afin de vendre le produit. Voici le texte complet de l'annonce :

Satisfaites votre désir pour quelque chose de long, juteux, et grillé avec le nouveau BK SUPER SEVEN INCHER. Vous en redemanderez après avoir goûté cet époustouflant sandwich qui est composé d'un steak haché recouvert de fromage américain, d'oignons croustillants et de la sauce épaisse et copieuse A1.

Cette publicité sera diffusée jusqu'à la fin du mois. Dan Mitchell réagit :

Ils ont fait là “deux pierres d'un coup”. Le sandwich (une obscénité à lui tout seul), nappé d'une mayonnaise artificiellement blanche, flotte dans l'air en direction du profil étonnamment pâle d'une jeune femme à la bouche béante qui a l'air extrêmement effrayée de cette viande virile. Sexy !

So good ajoute :

Lorsque je dis “brûlant”, “bien garni” et “7 pouces [environ 18 cm]”, à quoi pensez-vous ? Et bien vous n'êtes pas le seul. Et c'est à ça que pensaient les concepteurs de cette nouvelle campagne, qui n'ont apparemment pas résisté à l'idée et à l'image d'une femme en train de tailler une pipe à un morceau de viande de 18 cm. Au cas où vous ne saisiriez pas la subtilité de l'idée, ils ont décidé d'enfoncer le clou.

Garr's posterous écrit que l'annonce est stupide et insultante :

Sur leur site, ils précisent quelle est leur cible : “À Singapour, le décor américain lumineux et vivant a fait de nos restaurants le lieu de rendez-vous favori des jeunes, notamment les étudiants et les actifs.” D'accord, ce ne sont donc pas les familles ou les jeunes enfants (je suppose), mais cette annonce n'en reste pas moins insultante pour les adolescents et les jeunes professionnels. Où est le respect pour vos clients ? Même si l'on met de côté l'image de femme-objet de l'annonce, cette publicité n'en reste pas moins médiocre simplement parce qu'elle est tellement …, comment dire …, stupide, elle n'est pas fine. C'est ça Burger King ? Vraiment ? Qui chez Burger King a bien pu croire que c'était une bonne idée ?

Ce n'est pas la première fois qu'une publicité Burger King est mise en accusation pour son usage de connotations sexuelles. Il y eut la campagne des culs carrés pour promouvoir les menus enfants, la campagne qui invitait le consommateur à “se faire plaisir”, un BK King [le roi Burger King] torse nu, et une campagne qui désignait le produit par un terme d'argot qui désigne une photo de vagin.

Burger King a publié ce communiqué concernant la campagne à Singapour :

“Burger King Corporation valorise et respecte chacun de ses hôtes. Cette publicité est destinée à la promotion d'une offre limitée sur le marché singapourien et n'est pas diffusée aux États-Unis ou sur d'autres marchés. Elle a été réalisée par une agence locale basée à Singapour et non par l'agence de référence de BKC aux États-Unis, Crispin Porter and Bogusky.”

Lissa a un message pour Burger King :

Je comprends bien que cette publicité n'est destinée qu'à un marché local (Singapour). J'applaudis à la lueur de bon sens qui vous a retenu de la diffuser à l'échelle mondiale. Ceci dit – Vous savez, il existe ce petit truc qu'on appelle Internet. Cela permet de communiquer avec des gens du monde entier – incroyable ! Je vous suggère donc de vous abstenir de mener de telles campagnes de publicité.

2 commentaires

  • lvzor

    Eh bien… C’est intéressant : je n’aurais pas cru qu’il y ait en ce pays tant de gens pour trouver “répugnante” l’idée d’une fellation… Continuez à jouer avec vos consoles les enfants…

    (Burger king est dégueulasse comme tous les hamburgers, mais pas ça)

    • c’est moi qui ai traduit “infamous” par répugnant. Peut-être qu’il y avait mieux.
      Mais en l’occurrence, je ne pense pas que ce soit la fellation qui soit considérée comme répugnante mais l’utilisation de clichés sexuels pour la promotion d’un sandwich.
      De plus, je ne connais pas la culture singapourienne, et peut-être que là aussi les usages sont différents ?

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site