Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde : Sur Orkut, les communautés basées sur les castes, miroir d'une société fragmentée

L'un des principaux thèmes de ma recherche sur le cyber activisme est que les technologies de réseaux sociaux sont agnostiques en ce qui concerne les valeurs.
A chacun des quatre niveaux, Contenu, Collaboration, Communauté, intelligence Collective, les technologies sociales peuvent aussi bien conduire à de bons qu'à de mauvais résultats. [tous les liens sont en anglais]

J'ai déjà écrit sur l'approche  militante du Shiv Sena envers les communautés Orkut critiques du parti, de son chef Thakeray Bal, ou de son idéologie de l'Hindutva . Les communautés qui se créent sur le système des castes sur Orkut sont un autre exemple troublant de communautés en ligne qui reflètent les dysfonctionnements de la société indienne.

Orkut Caste based Brahmin Community

Par exemple, il y a sur Orkut plus de 1000 communautés de brahmanes. Il existe 461 communautés brahmanes sous le label culture et communauté, 591 sous religion et croyances, 87 sous activités et 117 sous divers .

Une des communautés brahmane les plus populaires, qui compte environ 28 726 membres, proclame de but en blanc « nous sommes intelligents & durs à la tâche,  personne ne peut nous tromper … La communauté Brahmane avec 41 952 membres et la communauté des Brâhmîs indiens avec 30 588 membres sont aussi très populaires.

Les autres communautés Brahmanes populaires concernenent les différentes sous-castes brahmanes telles que Gawd Saraswat Brahmin (GSB) (12 189 membres), Kokanastha Brahmin (4 038 membres), Deshashtha Brahmin (4 083 membres), Garhwali Brahmin (3 067 membres), Daivadnya Brahmin (2 654 membres) et Gaur Brahmin (2 055 membres). Un autre groupe, Culture et Tradition brahmanes a « pour objectif d'unir les brahmanes, de relancer, préserver, protéger et propager la culture des descendants des Brahmanes, sans se laisser intimider ou diluer leurs croyances sous la pression des forces anti-Brahmanes. »”

Fait intéressant, il semble que la plupart des menaces sur les thèmes liés aux Brahmanes ont à voir avec la définition des différents types de brahmanes dans le cadre des diverses sous-castes.

Il y a également plus de 1 000 communautés de Yadavs sur Orkut , y compris des bijoux tels que filles et garçons modernes yadav (5 759 membres).

De même, il existe plus de 1 000 communautés Rajput sur Orkut, dont la famille royale du Rajput, communauté aux 35 481 membres, « qui demande aux gens de se rejoindre le groupe « si votre âme justifie que vous êtes Rajput la fois par l'âme et par la nature. »

Orkut's Debut to Indian Diwali - 2006, Image by Brajeshwar from Flickr (cc licensed)              

Participation d'Orkut en Diwali – 2006, Image de Brajeshwar sur Flickr (sous licence Creative Commons)

Les Dalits ont environ 200 petites communautés sur Orkut.

Le petit nombre de communautés dalits sur Orkut en dit peut-être long sur la société indienne en général, et les utilisateurs d'Orkut en particulier. Les castes plus élevées et plus puissantes, comme les Brahmanes, les Rajputs et les Yadavs ont tendance à avoir plus d'argent et un accès à l'Internet plus facile et les disparités anciennes sont encore accentuées par l'internet.

Cependant les communautés qui se créent sur le système des castes ne sont pas la particularité d'Orkut.

Brahminsamaj.org est « une plate-forme mondiale pour la Communauté Brahmane où vous apprenez, partagez et de trouvez de nombreuses informations, des connaissances et du plaisir. » Thambraas Muhurtham voudrait que « tous les brahmanes se marient en brisant les sectes et sous-sectes  parmi les Brahmanes, notamment les Brahmanes du Thamizhnadu ». Il souligne également que « dans le sud de l'Inde l'ensemble des membres des sectes et sous-sectes brahmanes sont totalement végétariens contrairement à certains autres brahmanes dans le reste du pays » Un couple sur la page d'accueil de Se marier avec un Brahmane revendique que sa « recherche ciblée sur la communauté brahmane les a aidés à se trouver ainsi une véritable âme sœur ». Rencontres brahmanes est « fière de donner une possibilité et une plate-forme à nos jeunes Brahmanes ainsi qu'à leurs parents de se connecter les uns aux autres à travers le monde à des fins matrimoniales ». Mariages Brahmanes affirme qu'il « est le bon endroit pour chercher votre partenaire pour la vie ! »

Il existe également des sites Web dédiés aux sous-castes. Sakhdwipi vise à « fournir un forum aux Shakdwipis afin qu'ils se connaissent mieux et se fréquentent plus ». KeralaIyers quant à lui veut « plonger dans l'histoire, retracer les origines, faire le portrait de la vie des Keralayers modernes, et faire la chronique des réalisations de cette communauté. » iKalyanam prétend être « le seul site exclusif pour les mariages Iyer ».  .” Shivalli Brahmins « souhaite rassembler tous les brahmanes Shivalli résidant dans différentes parties du monde, grâce à des discussions sur leurs traditions » GSBMatch est un site Web dédié au mariage pour la communauté Gowd – Saraswat. ModhBrahmin.org et BrahmanSamaj.org affirme que « l'histoire prouve que les Modh Brahmin Samaj sont des personnes très entreprenantes et très débrouillardes » et vise à «rapprocher tous les frères et soeurs Samaj. Jangid Brahmin Samaj est une communauté pour les Brahmanes Jangid. RSBNet est « une source d'information unique concernant l'origine, les coutumes, la culture, l'histoire des Brahmanes Saraswath de Rajapur».

De même, il existe des sites Web consacrés aussi à d'autres castes.

Kayastha Matrimonial est un site matrimonial de la communauté Kayastha. Rajput Samaj « s'occupe actuellement plutôt des Rajputs du Rajasthan », mais dans un avenir proche, vise à « prendre soin des Rajputs vivant en Inde, au Pakistan et à l'étranger ». JatLand, « la maison en ligne des Jats»  est particulièrement fière de son wiki.

La communauté dalit est très active sur Internet, même si elle est minuscule sur Orkut. Le Réseau de solidarité internationale Dalit , dont le site est le plus sophistiqué de tous, « travaille sur un plan mondial à l'élimination de la discrimination par les castes. » Réseau de solidarité Dalit « rassemble les organisations et les particuliers qui au Royaume-Uni sont concernés par la discrimination fondée sur la caste. » Dalit India a « des documents sur divers problèmes spécifiques aux Dalits qui vivent aussi bien en Inde qu'à l'étranger. ». Réseau Dalit pour la liberté « soutient les Dalits dans leur quête de liberté religieuse, de justice sociale, de droits de l'homme grâce à la mobilisation de ressources humaines, informatives et financières. » Solidarité Dalit est « attachée aux principes de justice et d'égalité pour tous les Indiens, indépendamment de la caste, de la race, du sexe ou de la religion. » La Voix Dalit affirme que l'Inde est « le pays d”origine du racisme » car les Dalits et les tribus, qui « constituent le noyau de base de la population originelle de l'Inde », sont maintenus en esclavage par « des Aryens étrangers ». Dalit Education vise à « transformer les vies et les communautés par le biais du message chrétien. » La Voix des musulmans Dalits indiens est une plate-forme pour discuter de questions concernant les Dalits indiens musulmans. Rohit Chopra a écrit sur les tensions entre élites nationalistes hindoues  et Dalits défavorisés sur Internet.

En termes de contenu, la majorité de ces sites sont des sites matrimoniaux, mais plusieurs d'entre eux cherchent à former des communautés internationales fondées sur la caste et offrent à leurs membres des services tels que des annuaires, des babillards et des forums. J'ai également remarqué une tendance à enjoliver l'histoire de la caste, par des biographies détaillées des personnalités importantes lui appartenant. Ashok Kumar at Express India donne une magnifique description des caractéristiques communes de ces sites fondés sur la caste.

Sans surprise, Facebook n'a que n'a que 46 petits groupes brahmanes , 60 petits groupes Yadav, 126 petits groupes Rajput et  41 petits groupes Dalit . L'absence de groupes fondés sur la caste dans Facebook est dans la ligne de sa base d'utilisateurs cosmopolites. Orkut, d'autre part, devrait se préoccuper un peu plus de sa tendance à attirer ce genre d'énergumènes.

En définitive, le cosmopolitisme de Facebook est pourtant une anomalie, et les communautés de caste brutales d'Orkut ne font que refléter les divisions de la société en Inde.

Également publié sur Gauravonomics, le blog de Gaurav Mishra sur les média et les changements sociaux.

NdT : les liens vers les groupes sur Orkut, mentionnés dans ce billet, n'aboutissent que pour les affiliés au site.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site