Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les Ouïghours : minorité musulmane persécutée au Nord-Ouest de la Chine

Aujourd’hui, nous nous penchons sur la situation à laquelle se trouvent confrontés les Ouïghours, une minorité musulmane habitant le Xinjiang en Chine, dont la culture est anéantie par le gouvernement central chinois, d’abord parce qu’ils étaient considérés comme des séparatistes et désormais, après les attaques du 11 septembre aux Etats-Unis, également comme des terroristes.

Rencontrant beaucoup des problèmes que subissent les Tibétains à cause de leurs positions religieuses, tels que des restrictions religieuses, des avortements forcés, des peines de prison et des exécutions, la détresse des Ouïghours (en anglais Uyghur mais aussi Uygur, Uigur ou Uighur) n’est pas aussi évidente pour les occidentaux que ne l’est celle des Bouddhistes. Dans de précédents articles publiés sur Global Voices, nous avons pu suivre l’évolution de leur situation y compris le fait que leurs forums sur Internet ont été fermés par le gouvernement chinois [en anglais, comme les liens suivants] en 2008 mais aussi les pressions qu’exerce le gouvernement chinois sur d’autres pays pour qu’ils refusent d’accorder l’asile à ceux qu’ils considèrent comme des criminels, comme cela s’est passé avec les 17 détenus ouïghours à Guantanamo qui avaient été libérés mais la Chine a fait pression sur certains pays pour qu’ils ne les acceptent pas.

La région autonome ouïgoure du Xinjiang est également connue de façon controversée comme étant l’Uyghurstan ou le Turkestan oriental et la vidéo qui suit nous est fournie par le projet Saving East Turkistan (Sauvons le Turkestan oriental) qui souligne qu’à cause de la persécution religieuse, notamment des avortements forcés que l’on fait passer pour du planning familial et les nombreux décès dus aux essais nucléaires, il se peut que la culture ouïgoure disparaisse :



Génocide du Turkestan oriental (Uyghur) par la Chine – vidéo syst. Metacafe

Voici maintenant le documentaire vidéo sur les Ouïghours réalisé par la fondation Stanley qui montre qu’en plus de la diminution du nombre d’Ouïghours, ils subissent des restrictions quant à la manière d’élever leurs enfants, ce qui rend pratiquement impossible la transmission de leurs traditions religieuses à leurs descendants, créant ce qu’ils nomment un génocide culturel :

Publié par Juliana Rincón Parra

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site