Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde : Une décision judiciaire décriminalise l'homosexualité

La Cour suprême de Delhi a jugé jeudi (2 juillet) que traiter les rapports homosexuels consentants comme un crime était discriminatoire et que c'était par conséquent une violation de droits fondamentaux protégés par la constitution de l'Inde. Nous lisons dans ce billet la réaction de blogueurs indiens qui commentent l'effet de cette décision.

La blogueuse  Amit Varma sur son blog India Uncut (l'Inde Non coupée) dit [en anglais]:

Le 2 juillet 2009  est un jour à marquer d'une pierre blanche, C'est un grand jour dans l'histoire de l'Inde indépendante parce qu'aujourd'hui la Cour Suprême de Delhi a décriminalisé effectivement l'homosexualité. Dorénavant, il n'est plus illégal d'être gay en Inde. J'ai souvent écrit au sujet de la façon dont l'Inde a gagné son indépendance en 1947, mais dans beaucoup de domaines les Indiens n'étaient pas libres. Eh bien, un point de gagné pour la liberté individuelle. […] Ceci ne signifie pas, naturellement, que nous sommes soudainement devenus une société éclairée. Il existe toujours beaucoup d'homophobie, les stéréotypes sur les homosexuels continuent à abonder dans la culture populaire [.]. Mais au moins ce n'est plus illégal. Qu'est-ce que vous en dites ?

Pour sa part, le blog The Rational Fool cite le jugement [en anglais] en disant :

C'est une victoire pour la démocratie laïque en Inde. Dans un jugement qui fera date, le président de la Cour Suprême de Delhi, Ajit Prakash  Shah , avec le juge S. Muralidhar, a tranché en faveur du demandeur, la fondation Naz, et a jugé que l'article 377 du code pénal indien sous sa forme actuelle était contraire aux dispositions constitutionnelles des articles 21,  14 et 15 « en tant qu'il criminalise les rapports sexuels entre adultes consentants en privé ». Le jugement réconforte non seulement la communauté  LGBT, mais également quiconque croit que la liberté et l'égalité devant la loi ne peuvent pas être prises en otage à perpétuité par des croyances et des valeurs irrationnelles.

La blogueuse Suriya Subramanian a fait un commentaire sur  Blogbharti [en anglais]  en affirmant:

Je voudrais attirer l'attention sur la partie de ce jugement que je pense la plus importante, mais dont personne ne parle. La cour ne décriminalise pas seulement l'homosexualité, mais ils sont allés plus loin en offrant aux individus la protection contre la discrimination basée sur l'orientation sexuelle.

Le blogueur Harini Calamur sur son blog POV [en anglais] écrit :

Il était temps. Ce n'est pas l'affaire de l'Etat que de regarder dans les chambres à coucher. Il ne s'agit pas simplement de la décriminalisation de l”homosexualité – mais aussi d'assurer à chacun le droit à l'intimité.

Tandis que le Blogueur ??!  s'interroge sur son  blog This is a Title [en anglais], en disant :

Vous avez entendu ? C'est le bruit que fait une loi idiote quand elle est finalement infirmée. […] Pauvres flics cependant, une combine lucrative de moins pour eux.

Et ? ? ! nous rappelle que toutes les réactions à ce jugement n'ont pas été positives, proposant aux lecteurs  de voir le blog Rediff commentboard [en anglais]. Voici un exemple des avis qui y sont cités, celui de Puneet Gera  :

Pour la première fois dans ma vie, bien que je sois Indien, j'admets que le Pakistan est un pays meilleur que l'Inde, au moins l'homosexualité n'y est pas autorisée. Ils ont sauvegardé leurs valeurs culturelles. Je te salue Pakistan pour tes bonnes valeurs.

La blogueuse Szerelem est ravie de dire sur son blog [en anglais]:

Mon amie m'informe, par son frère avocat, que si le jugement a été adopté par la cour suprême de Delhi, il sera applicable dans tout le pays, à moins d'être infirmé par des Etats particuliers. Cela (a) rend le verdict encore plus impressionnant et (b) Je me demande si et quand et où il sera infirmé, mais espérons que cela ne sera pas du tout le cas, parce que ce jugement n'a que trop tardé. Et aussi, allez tous vous faire f…, les mollahs, les types de droite de l’hindutva et les connards en général qui peuplez les forums de discussion de ce pays et décriez ceci.

Cependant, la blogueuse Dilnavaz Bamboat sur son blog Ultra Violet [en anglais] croit qu'il reste encore beaucoup de choses pour lesquelles il faut lutter:

Tandis que la décriminalisation des rapports sexuels entre adultes consentants de même sexe est en effet une victoire pour ceux approuvent l'égalité des orientations, des notions étroites de convenances continuent à être imposées pour des choix élémentaires considérés comme une  menace même lointaine pour le tissu social.  Un exemple étant le jean. Je ne plaisante pas. Les jeans, selon l'association des proviseurs de l’Uttar Pradesh, pourraient bien être la base du comportement dégénéré de l'adolescence. Laissez tomber le tissu bleu et voilà ! Nous aurons des citoyens modèles.
Les deux peuvent être apparemment indépendants, mais ils indiquent une lutte constante pour affirmer notre droit à la liberté d'expression et aux choix fondamentaux. Et rappelez-nous que c'est loin d'être terminé. L'autodétermination, pour la plupart, se place toujours dans la dernière partie d'un dictionnaire.

L'image de la vignette ‘Bangalore Gay Pride Parade‘ est de l'utilisateur Flickr nickjohnson, utilisée sous licence Creative Commons.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site