Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Afrique: Le Président Obama utilise les nouveaux médias pour parler aux Africains

“Avez-vous jamais souhaité poser des questions à notre Fils de Nyangoma? En d'autres termes, aimeriez-vous que le Président américain Barack Obama réponde à vos questions?” Ainsi commence un billet  du blog Hot Secrets sur l'utilisation des nouveaux médias par le président Obama pour engager une conversation avec les Africains ordinaires [les blogs cités sont en anglais].

Barack Obama visite le Ghana du 10 au 11 juillet. Ce sera son premier voyage historique en Afrique subsaharienne et il utilisera des outils comme Twitter, Facebook et SMS pour parler directement aux Africains.

Erik Hersman, qui blogue sur White African (l'Africain blanc), examine les plateformes de médias que M. Obama veut utiliser pour s'adresser aux Africains au-delà du Ghana. Erik a collaboré avec la Maison Blanche pour le développement de sa nouvelle stratégie de média pour le Ghana et l'Afrique. Il écrit :

La radio reste le moyen de communication numéro un dans toute l'Afrique, et le Ghana en a une qui est particulièrement vivante et active avec beaucoup d'échanges avec les communautés, locales comme nationale.
Comme chacun sait, la pénétration de la téléphonie mobile s'est développée à une vitesse explosive en Afrique, ce qui veut dire que les SMS sont un moyen très démocratisé d'obtenir des réactions de gens de tous les horizons à travers l'ensemble du pays.
(Bizarrement, ce n'est pas le cas pour les résidents des USA – qui sont moins avancés dans ce domaine)
Enfin, il n'y a au Ghana pas de réseau majeur de sociabilité basé sur le web d'initiative locale, et, comme dans beuacoup de pays d'Afrique, Facebook a un taux honnête de pénétration. Au Ghana, le nombre est de l'ordre de 100.000+, aussi, pour la nouvelle équipe des médias, c'est le moyen qu'il est le plus intelligent d'utiliser pour la prise de contact et les échanges, sans disséminer leur énergie entre de trop nombreux services. S'appuyer sur Twitter va de soi, car là aussi il y aura beaucoup de papotage.

Il met en ligne les détails donnés par la Maison Blanche :

SMS. Nous lançons une plate-forme SMS pour permettre aux citoyens de soumettre des questions, des commentaires et des paroles de bienvenue (en anglais et en français). En utilisant un code SMS local abrégé au Ghana (1731), au Nigéria (32969), en Afrique du Sud (31958) et au Kenya (5683), de même qu'un code complet depuis le reste du monde*, les Africains et les citoyens du monde entier seront encouragés à envoyer leurs messages au Président. Les participants par SMS pourront aussi souscrire à des extraits choisis de discours en anglais et français. Voici les numéros longs pour l'enregistrement des téléphones mobiles pour toute l'Afrique : 61418601934 et and 45609910343.
Radio. Un flux audio en direct du discours du Président sera transmis aux stations de radio nationale et locales en même temps qu'il sera prononcé. Après l'allocution, un enregistrement audio sur bande des réponses du Président aux messages reçus par SMS sera mis à la disposition des stations de radio et des sites web. Le Président espère répondre à une grande diversité de questions et de commentaires par thème et par région. L'enregistrement audio sera aussi rendu disponible pour téléchargement sur le site Internet de la Maison Blanche et sur iTunes.
Vidéo. L'allocution sera disponible en streaming sur www.whitehouse.gov/live. Le code d'insertion de cette vidéo est disponible, vous pouvez donc héberger le flux en direct sur n'importe quel site web.
Dialogue en ligne. Nous allons héberger un chat en ligne autour du discours sur Facebook (ce sera sur http://apps.facebook.com/whitehouselive). La Maison Blanche va aussi créer un “événement” Facebook  autour du discours, où des participants du monde entier pourront s'entretenir les uns avec les autres. Un “hashtag” Twitter (#obamaghana) sera aussi créé et promu pour renforcer les apports et réactions autour de l'événement.

Les internautes peuvent aussi soumettre leurs questions au site AllAfrica :

Vous avez l'occasion de questionner le Président Obama sur l'Afrique : Que voulez-vous demander au Président Obama alors qu'il s'apprête à se rendre en Afrique sub-saharienne pour la première fois en qualité de chef des Etats-Unis – une étape au Ghana les 10 et 11 juillet ? Ecrivez ici votre question, et nous rassemblerons vos propositions. Merci de bien vouloir indiquer votre âge et profession.

Selon Michael Wilkerson, qui écrit sur le blog Politique Etrangère, l'utilisation par Barack Obama des nouveaux médias pourrait gonfler son taux mondial de popularité :

S'il n'y a pas de pépin, cette démonstration d'intérêt pour les opinions des Africains va probablement gonfler le taux mondial de popularité d'Obama, qui est déjà presque le double de celui des Etats-Unis. Au marché des touristes d'Accra, les t-shirts Obama et ses portraits Obama t-shirts vendent comme des petits pains, et les Ghanéens espèrent que la visite stimulera le tourisme.

Ghana Pundit rapporte que des milliers de textos ont été envoyés à Barack Obama :

Le Président américain Barack Obama a reçu des milliers de textos sur l'Afrique après avoir demandé aux gens d'envoyer des questions avant son voyage au Ghana vendredi.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site