Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Congo Brazzaville : déception après l'élection présidentielle

Dimanche 12 juillet, les électeurs de la République du Congo ont voté pour une élection que les chefs de l'opposition ont boycottée au motif qu'elle ne serait ni libre ni équitable. Denis Sassou N’Guesso, qui gouverne le Congo depuis 25 ans en qualité de chef d'État, brigue un nouveau mandat de sept ans.

Malgré les protestations de l'opposition, les observateurs du scrutin ont déclaré que les opérations de vote s'étaient déroulées dans le calme, et que le taux de participation était faible. Selon le principal courant d'opposition, «90 pour cent» de l'électorat du pays n'est pas allé aux urnes. Le Président sortant Denis Sassou N’Guesso et  son Rassemblement de la majorité présidentielle (RMP) est largement donné gagnant alors que la commission électorale du pays se prépare à annoncer les résultats à tout moment dès lundi soir.

Un correspondant de la BBC aurait vu «de l'argent être distribué dans un bureau de vote au sud de la capitale, à des individus qui ont ensuite déclaré qu'on leur avait demandé de voter pour M. Sassou-Nguesso.»

Un observateur des opérations électorales, parlant sous condition d'anonymat, a dit à l'Agence France Presse : «Il y a plus d'observateurs que d'électeurs.»

Sur le site d'informations français France 24, quelques commentateurs congolais ont exprimé leur opinion sur l'élection. En voici une sélection :

Maloumbi sur l'intimidation des électeurs :

Dans certain villages et districts, les populations ont voté sassou nguesso suite aux intimidations. mon frère Jean Ibinga dans le district de Nyanga a reçu 1.000.000 Cfa de la part de membre de RMP pour convaincre aux vielles personne d'aller vote moyenant une somme de 2500 cfa. Les élections ne se sont pas passées d'une manière convenable et certains préfets, députés ont intimidé la population de voter leur maitre Sassou. Pour moi c'est une élection qui avait été déjà jouée à l'avance. Je demande à la communauté internationale d'annuler les élections du 12 juillet et obliger à sassou de faire un gouvernement national pouvant débattre les affaires du pays sinon il y'aurait une guerre dans le futur. l'opposition actuellement se prépare pour une éventuelle guerre.

Yoka de Pointe Noire note la faible participation :

je suis congolais et je réside à pointe noire (capitale économique du congo et deuxième ville du pays). Je peux vous dire que les bureaux de vote sont restés vide du matin jusqu’ au soir . les habitants de pointe noire sont fatigués, des promesses de mr sassou, alors que de cette ville qu’ est tiré le pétrole qui constitue la première richesse du pays. Plus de 95% des congolais n’ ont pas voté. c’ est une réalité que le régime brutal et absurde de brazza doit reconnaitre. Du coup son régime est illégitime. les congolais du nord, du sud, de l’ est et de l’ ouest ont dit NON à sassou.

Un commentateur anonyme de Kinshasa, dans l'autre Congo, s'est demandé :

Peut on frauder avec seulement 15% d'électeurs qui, si nous suivons les différentes interventions, ne seraient que les partisans du Candidat Sassou, les autres ayant opté pour le boycot de l'élection?

L'Africaniste:

Oui tout n'est parfait ! Oui Sasou garde le pouvoir , Oui , il n'a pas fait du congo un paradis ! Mais qu'a fait l'opposition ? Quel projet ou proposition l'opposition congolaise a t’ elle soumis au peuple ? rien sauf le boycott ! qui n'est rien d'autre qu'une ouverture à Sassou pour gagner . Alors merci messieurs les opposants d'avoir aider Sassou à gagner sans difficultés . Arrêtez des bruits pour rien sauf pour distraire le peuple !

brazza-brazza sur le déroulement dans la calme de l'élection:

Élection bidon, mais nous avons la paix. La paix des miséreux.
Comme Bongo, Sassou sera au pouvoir pour plus de deux générations. C'est normal; nous avons la paix. La paix des soumis.
Sassou pille le Congo. Mais nous avons la paix. La paix des affamés.
Nous vivons dans le caca. Mais nous avons la paix. La paix a plus de valeur que la dignité.
Vous à l'étranger vous ne savez pas ce que la paix vaut.
Je suis d'accord avec vous que la paix permet a Sassou de piller. Et alors? C'est normal qu'il nous pille. Il est africain et il est dictateur qui fait des élections bidon pour rester dictateur.

Sur le site du journal Libération, Yanice 18 a évoqué le récent discours d'Obama au Ghana:

A peine hier, Obama a tenu un très bon discours sur la bonne gouvernance et la démocratie, aujourd'hui un autre autocrate africain se prépare à renouveler son bail au pouvoir pour 7 ans encore malgré ses déboires judiciaires relatifs à ses biens immobiliers en France.A voir la longévité au pouvoir, 25 ans, de ce président tout laisse à penser qu'Obama a prêché dans le désert.

Et Saboun d'ajouter :

Ré-election de Sassou Nguesso, aucune surprise. Je ne sais pas si vous avez remarqué, Obama n'a évoqué aucun pays d'Afrique francophone dans son discours, pure coincidence? J'en doute.

5 commentaires

  • Julie

    ici un article intéressant sur le scrutin Congo : un scrutin contesté http://www.youphil.com/fr/article/0679-congo-un-scrutin-conteste?ypcli=ano

  • Ne faut-il pas analyser le faible taux de participation comme une sanction infligée par le Peuple Congolais, véritable et unique opposant, a tous les candidats qui ont accepte de concourir a une élection inconstitutionnelle? Et non pas une sanction uniquement contre M. Sassou Nguesso?

    Modeste Boukadia a établi depuis le mois de mars 2009 que les conditions d’une élection transparente au Congo n’étaient pas réunies et a bénéficie en cela de l’appuie de la population de Brazzaville comme le relate la presse de Brazzaville et de Kinshasa.

  • Une opposition qui fait campagne pour inciter les gens à ne pas aller aux urnes sans retirer sa candidature est une absurdité que je n’ai jamais vue ! Ne pas aller voter est un choix démocratique. Il faut donc assumer les conséquence de son choix. Quel autre outil, à part le vote, avez-vous pour vous exprimer ?

  • Quelle valeur a une élection non faite dans le respect de a démocratie. Dans ce contexte, l’arme de la démocratie, c’est abstention afin de ne pas cautionner un coup d’Etat constitutionnel et de sanctionner les hommes politiques qui acceptent des règles du jeu non démocratiques.

  • patrick

    Faut pas trop juger. Celui qui marche sous le soleil sait.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site