Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Des blogueurs arméniens couvrent le crash de l'avion pour Érevan

Le crash du vol régulier en route vers Erevan (capitale de l'Arménie), au départ de Téhéran le 15 juillet  juste après son décollage, faisant 168 victimes à bord, a plongé beaucoup de personnes en Arménie et dans la diaspora dans l'angoisse et ce d'autant plus à l'annonce de 40 victimes d'origine arménienne.  Ianyan explique les raisons d'une telle inquiétude chez les Arméniens [en anglais].

Un avion de la Caspian Airlines, de construction russe, à destination de Erévan en Arménie, s'est écrasé en Iran mercredi 15 juillet après avoir pris feu en plein vol. 168 personnes ont trouvé la mort à bord lorsque l'avion s'est écrasé dans des champs près de la ville de Qazvin, 16 minutes seulement après le décollage.

Huit membres de l'équipe iranienne junior de judo ainsi que plusieurs Arméniens se trouvaient parmi les victimes, dont deux étaient des membres du personnel naviguant.  Près de 100 000 personnes d'origine arménienne résident en Iran et font régulièrement l'aller et retour de part et d'autre de la frontière pour rendre visite à leurs parents.

Certains détails issus d'informations locales et internationales ont été rapidement  et massivement diffusés par le biais des réseaux Twitter and Facebook, comme sur le compte du très prolifique @unzippedblog [en anglais].

La majorité des commentaires concernant le crash publiés en Arménie sur les réseaux sociaux et les billets de blog  dans la communauté de blogueurs LiveJournal provenaient apparemment essentiellement des agences de presse et autres médias.

Pourtant le blog irano-arménien ՏՐԱՄԱԳԻԾ [en arménien] a non seulement mis en ligne des photos de l'accident, mais a aussi diffusé des traductions en langue arménienne des informations de la télévision d'état iranienne.

L'avion de modèle Tupolev a décollé de l'aéroport international de Téhéran et s'est écrasé 16 minutes plus tard près de la zone de Khazin. […] Le président de la République Ahmadinejad vient juste de parler, il a présenté ses condoléances et a exigé que les responsables mènent l'enquête, trouvent les raisons de ce crash et l'en informent aussi vite que possible.

Dans un autre billet, le blogueur raconte en détail l'histoire d'un citoyen arménien [en arménien], Harutyun Khalghatian, qui a raté son avion.

Harutyun Khalghatian, âgé de 44 ans était en voyage d'affaires à Téhéran et a échappé au crash par miracle. Lors d'une interview avec l'ami de Khalghatian….on a appris que celui-ci a fait la fête la nuit d'avant, ce qui l'a empêché de se réveiller à l'heure pour prendre son avion.

Լճակ [en russe] a fourni des liens et des informations mises à jour sur l'accident, tandis que le journaliste et blogueur d'opposition Mark Grigorian donnait son avis sur la circulation de ces avions archaïques et vétustes.

Il est temps de transformer tous ces avions soviétiques en feraille ” déclare-t-il en ajoutant dans la partie réservée aux commentaires:

Malheureusement, les avions de l'époque soviétique sont abîmés non seulement physiquement mais aussi moralement. Je pense que celui-ci était tout particulièrement abîmé au niveau moral.

Quant à @Unzippedblog, il pose sur Twitter la question que tout le monde se pose [en anglais]:

Pourquoi #l'Iran utilise-t-il encore le TY-154, ce vieux modèle russe ! On devrait les interdire. #armenia #yerevan.

Il répond plus tard dans un autre message sur Twitter.

La BBC confirme http://bit.ly/BpFW9 [en anglais] que la situation déplorable de l'aéronautique en #Iran vient des sanctions imposées par les USA. #armenia #yerevan

Le blogueur Если бы можно было жить в море… [en russe] tient l'embargo américain sur l'Iran pour responsable du crash de l'avion.

Que leurs âmes s'en aillent en paix… il y avait deux enfants parmi eux. On dit que les catastrophes aériennes sont fréquentes en Iran parce que l'embargo ne leur permet pas de renouveler leur flotte aérienne et ils conservent principalement leurs TU et les vieux jets américains.

D'autres comme Words Blog racontent que des membres de leurs propres familles connaissaient certaines des victimes.

“Il y avait deux techniciens aériens à bord de cet avion qui travaillaient pour Caspian Airlines. Je ne les connaissais pas personnellement mais ma mère et ma tante travaillaient avec eux.”

J'étais à l'aéroport aujourd'hui… ça fait de la peine…a écrit 517 Design [en russe], un blogueur et photographe qui est revenu de l'aéroport de Yérévan avec une photo pour illustrer son propos.

Iran-Armenia Plain Crash
© PanARMENIAN Photo / Sedrak Mkrtchyan

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site