Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Kirghizistan : Construction d'un centre antiterroriste

Le 15 juillet, le président du Kirghizistan, Kurmanbek Bakiev, a répondu aux questions du New York Times. Au cours de cet entretien, il a déclaré [en russe] que le Kirghizistan allait construire un centre antiterroriste dans le sud du pays.

“Les collaborateurs des Ministres de la défense kirghizes et russes discutent au sujet de l'ouverture d'un centre antiterroriste dans une des régions sud du Kirghizistan afin de renforcer la lutte antiterroriste. Nous pourrons organiser des manœuvres conjointes pour les militaires kirghizes et russes,” a dit Kurmanbek Bakiev.

Au début du mois de juillet, une délégation russe avec à sa tête le numéro deux du gouvernement Igor Sechin a visité le Kirghizistan. Comme cela a été révélé plus tard, la délégation a discuté, lors d'entretiens privés, d'un éventuel renforcement de la présence militaire russe au Kirghizistan et de la possible ouverture d'une deuxième base militaire dans le sud du pays.

Le président de la Fédération russe Dimitri Medvedev n'a ni confirmé ni infirmé le fait que la Russie négocie une deuxième base militaire pour les forces de l'Organisation du Traité de Sécurité Collective (CSTO) [N.d.T. : Appelé aussi Traité de Tachkent, il s'agit d'un accord multilatéral de coopération militaire entre la Russie et des pays principalement d'Asie Centrale].

“De tels accords ne peuvent être annoncés prématurément. On ne peut ni confirmer ni infirmer l'information” a déclaré Dimitri Medvedev.

Le porte-parole officiel du Ministère des affaires étrangères du Kazakhstan, Erhzan Ashikbaev, a fait part de la position officielle de son pays. Selon lui, le Kazakhstan considère l'éventuelle création d'une base militaire russe comme une bonne chose pour les deux pays et  accueille avec bienveillance tout effort qui améliorera la stabilité et la sécurité de la région.

William Burns, le sous-secrétaire d'état américain en charge de la politique étrangère a dit qu'une telle décision relevait évidemment de la souveraineté du gouvernement du Kirghizistan.

Nous considérons que toute action qui renforce la souveraineté, l'indépendance et la sécurité du Kirghizistan est tout à fait normale, a déclaré William Burns [en anglais] à l'agence de presse Associated Press.

De son côté, l'Ouzbékistan a exprimé [en russe] une opinion négative sur les possibles nouvelles bases militaires dans ses pays voisins.

Tachkent a fait part d'un fort désaccord sur la création de nouvelles bases militaires étrangères dans les pays frontaliers, selon un officiel de haut-rang ouzbek s'exprimant anonymement.

La communauté Internet du Kirghizistan a commencé à critiquer l'attitude de l'Ouzbékistan.

OK, devrions-nous demander une permission écrite à l'Ouzbékistan pour construire une nouvelle base ? Mais que dire de la fermeture récente des frontières ouzbèkes ? Ils l'ont fait sans permission. Désormais, nous pouvons nous aussi les rendre nerveux. Nous devons ouvrir une base militaire de plus dans la ville de Och et fonder le centre de transfert américain à Batken plutôt qu'à Bishkek, revendique [en russe] Dizelist, un membre du forum Diesel.

Pourquoi Tachkent est si nerveuse ? Si le problème est le terrorisme, alors Tachkent devrait peut-être défendre mieux la vallée Ferghana [N.d.T. : Région frontalière de l'Ouzbékistan]. Les Américains sont toujours très attentifs à ce que leurs propres bases militaires aient une mission spécifique et qu'elles ne soient pas impliquées dans un conflit régional. C'est pourtant le rôle que devrait jouer une base du CSTO. Pourquoi donc Tachkent est-elle si nerveuse ? s'interroge [en russe] Baker Street sur le même forum.

Je pense que cette probable base dans la région sud du Kirghizistan sert à manipuler l'Ouzbékistan. Les Russes, avec l'aide du Tadjikistan, contrôleront ainsi la moitié de la vallée Ferghana, suggère [en russe] Zeeke, toujours sur le forum Diesel.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site