Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Affaire rio Tinto, corruption ou espionnage ?

À en croire China Daily, journal officiel de la Chine, Rio Tinto aurait virtuellement corrompu [en chinois] la totalité des dirigeants de l'industrie sidérurgique du pays.

Le 5 juillet 2009, quatre employés de Rio Tinto ont été arrêtés en Chine sous l'accusation “d'espionnage, de vol de secrets d'état et d'atteinte aux intérêts économiques et à la sécurité de la nation”. Parmi les quatre personnes arrêtées figure Stern Hu, citoyen australien, responsable des ventes de minerai de fer en Chine chez Rio Tinto.

Au moins dix personnes travaillant pour plusieurs entreprises sidérurgiques chinoises ont également été arrêtées dans le cadre de  cette enquête, dont l'adjoint de direction de China Shougang Group.

Le secret d'état dont il s'agirait serait des documents confidentiels qui auraient donné à Rio Tinto un avantage dans sa négociation sur le minerai de fer avec les aciéries d'état chinoises. Plus précisément, ces documents contiendraient des informations détaillées sur la demande anticipée en minerai de fer de cette industrie et sur sa production.

Pendant ces dernières négociations sur les prix fixés à long terme des contrats d'approvisionnement en minerai de fer, les aciéries chinoises ont demandé une baisse des prix de 40 %, revenant au niveau de 2007. Mais Rio Tinto ne voulait pas d'une réduction supérieure à 33 %, taux déjà accepté par le Japon. Les trois grandes sociétés d'extraction du minerai de fer en Australie ont brandi la menace d'un arrêt de l'approvisionnement du marché libre, ce qui voulait dire que la Chine n'aurait plus d'autre source d'approvisionnement en cas d'échec des négociations.

Cette position dure des sociétés minières s'expliquerait par le fait qu'elles auraient eu connaissance des prévisions des aciéries chinoises par des informateurs, au sein de ces entreprises, qui auraient été achetés. Ces dernières années, plus gros importateur mondial de minerai de fer,  la Chine a subi une hausse du prix du minerai [en chinois] de plus de 90 % depuis 2004.

Ce que le chroniqueur Li Fuyong résume ainsi [en chinois] :

在2002年以前,中国因为进口量小,在铁矿石市场几乎没有发言权;但是,自2003年起,中国成为最大进口国以后,依然 得不到发言权,影响不了谈判局势。每次谈判都以中方失败告终,不得不屈从对方高额要价,世界三大矿山巨头每次都似乎号准了中国的脉搏,对中方的底牌了如指 掌.

Avant 2002, la Chine n'avait pas beaucoup d'influence sur le marché du minerai de fer parce qu'elle importait encore peu. Mais même depuis 2003, lorsqu'elle est devenue le plus gros importateur mondial, la Chine n'a pas eu grand poids dans les négociations et a dû accepter des prix exorbitants. Il semble évident que les trois grandes sociétés minières ont l'air d'être très au courant des prévisions des aciéries chinoises.

Peu de temps après, d'autres informations ont donné des détails sur la façon dont les dirigeants d'aciéries d'état se sont laissés corrompre, rendant les blogueurs chinois furieux de constater que ces personnes bien payées par leur entreprise “vendaient la Chine aux sociétés étrangères”.

C'est ce qu'entend cet article [en chinois] sur la corruption révélée par l'affaire d'espionnage Rio Tinto :

在2008年北京奥运会开幕前,澳洲铁矿石巨头必和必拓的奥运团队就开始忙碌着接待来自全球各地的“贵宾”,他们主要是购买必和必拓产品的客户和必和必拓各业务高层及业务表现出色的员工。

Avant l'ouverture des Jeux Olympiques à Pékin en 2008, l'équipe de BHP Billiton s'activait pour satisfaire ses invités, qui étaient surtout des clients de l'entreprise, ou ses dirigeants.

其中,就包括近年来代表中国众多钢铁企业与必和必拓进行铁矿石价格谈判的上海宝钢集团及马钢等钢铁、有色金属企业的高层。

Parmi ceux-ci, il y avait les dirigeants de Bao Gang, Ma Gang, etc, qui sont tous des géants de l'acier en Chine, représentant des centaines d'aciéries en négociation d'affaires avec BHP Billiton.

白天,必和必拓邀请“贵宾”观看奥运比赛,晚上安排客人下榻每间每天数千元的酒店,并与他们在酒店的酒吧或公司预定的场所交流,还专门请演唱“猫”和“Mama mia”歌剧的著名女歌手来献唱。这方面的付出,为澳方铁矿石价格谈判上赢得了先机。

Pendant la journée, ils étaient invités à regarder les Jeux Olympiques, et la nuit, ils étaient logés dans des hôtels qui coûtent des milliers de yuans la nuit. BHP Billiton a même fait venir des interprètes des comédies musicales Cats et Mamma Mia chanter pour ses invités. Tout ceci a apparemment payé l'achat de la négociation sur le minerai de fer.

Sur Internet, ces dirigeants ont été surnommés Hanjian, ce qui signifie “rats parmi les Chinois”, expression habituellement utilisée pour désigner les collaborateurs qui aidaient les envahisseurs japonais pendant la Deuxième guerre mondiale.

Commentaire de hanyzj sur 163.com [en chinois] :

中国人太容易被收买了!

Il est si facile d'acheter les Chinois !

Et Sunny-day de se plaindre [en chinois] :

对付国有企业太容易了,哈哈,美女+金钱,可以横扫一切。

Qu'il est facile de prendre le contrôle d'une entreprise d'état ! Avec de jolies filles et de l'argent, on peut tout contrôler.

Une affaire commerciale ou politique ?

Le National Security Bureau [en anglais] a enquêté sur cette “affaire” d'espionnage. L'ordinateur de Stern Hu a été saisi et il a été dit qu'il contenait des informations confidentielles sur quantité d'aciéries chinoises.

Alors que la Chine intensifiait sa campagne contre la corruption, on réagissait de l'autre côté du Pacifique.

Le Premier Ministre australien, Kevin Rudd, a lancé un avertissement à la Chine, lui demandant de traiter cette affaire avec précaution, afin de ne pas en affecter la perception par l'opinion internationale. Le Secrétaire au Commerce des États-Unis, Gary Locke, a également réagi à l'arrestation des quatre employés en faisant part de sa “grande préoccupation”. Rio Tinto a demandé à ses employés étrangers de quitter la Chine, et de ne plus s'y rendre.

Le 5 juin 2009, Rio Tinto annonçait qu'elle rejetait l'offre d'achat d'une part importante de son capital par l'entreprise d'état chinoise Chinalco. Beaucoup de Chinois ont pensé que cet échec de l'achat d'une partie du géant minier australien par une entreprise chinoise s'expliquait par des motivations politiques australiennes [peur d'une prise de contrôle d'une entreprise australienne par la Chine, puissant voisin de l'Australie]. C'est pourquoi certains ont suggéré que l'emprisonnement des cadres de Rio Tinto était une opération de représailles de la part de la Chine, ce qu'elle a rejeté, en affirmant qu'il s'agissait “d'affaires concernant des individus”.

Les blogueurs chinois sont plus en colère contre les “rats parmi les Chinois” que contre les employés étrangers. Pour 暗香浮动, la corruption est le résultat du monopole dans la sidérurgie.

而这些垄断行业多是嫡出身,带有先天的优越性,在行业竞争中有着天然的优势,赚了是自己的,赔了找国家要。

Les monopoles industriels sont tous possédés par l'état, avec un avantage intrinsèque. Ils gagnent ce qu'ils peuvent, mais quand ils perdent de l'argent, ils demandent une aide à l'état.

Woyaodese [en chinois] souligne que la concentration des pouvoirs encourage la corruption :

我们对于铁矿石的管制是越来越厉害,这厉害的结果就是中国能够经营铁矿石的进出口的单位只有100多家,远远少于钢铁企业 的数量,这些有资质的进出口商最值钱的就是资质,这资质来自权力,当然就要权力寻租了。需要铁矿石的企业,只有找他们代理,而他们的代理费用不如说是倒卖 的利润,进口的价格可以加一个 50-100%在给钢厂

Nous imposons à présent une stricte régulation des importations de minerai de fer. En conséquence, seules 100 sociétés environ ont l'autorisation d'importer du minerai de fer, un nombre beaucoup plus réduit que celui des entreprises sidérurgiques. Leur licence est leur actif le plus précieux, car elle donne le pouvoir, le pouvoir de faire de l'argent ! Les entreprises qui ont besoin de minerai de fer ne peuvent traiter qu'avec ces 100 sociétés pour obtenir les matières premières qui leur sont indispensables, aussi ces 100 sociétés peuvent facilement vendre du minerai en réalisant un bénéfice de 50 à 100 %.

Par conséquent les sociétés agréées, qui forment la majorité des équipes de négociation, ont  toutes intérêt à accepter un prix élevé. C'est peut être la raison pour laquelle cette année, dans le but d'inverser la tendance, c'est l'Association Chinoise du Fer et de l'Acier qui a pris en charge la négociation.

Cette affaire a soulevé une question. Les pots-de-vin et les commissions ne sont pas inhabituels dans le milieu chinois des affaires. Pourquoi la Chine a-t-elle une attitude aussi intransigeante dans l'enquête sur cette affaire, au risque de possible tensions internationales ? Un article [en chinois] a suggéré que Rio Tinto aurait violé les règles occultes des affaires en Chine. Non seulement l'échec de l'achat d'une participation de China Aluminum Corporation dans Rio Tinto a particulièrement contrarié plusieurs hauts responsables, mais l'attitude inflexible de cette dernière dans les négociations a également fait perdre la face aux représentants de ces dirigeants.

Cet article dit :

大伙再来看rio近期的表现
通过与中国内地的小钢企达成协议,避开中钢协,满足自己最大利益需求。
大批向中国港口运矿石,就地囤积,制造需求旺盛假象,逼迫中钢协在谈判中就范
这两条还不至于要命,最要命的一点是,把中钢协已经逼到绝路上,放话说,“我们也不坚持百分四十,但三大巨头必须在33%上有所松动”的前提下,依旧步步 紧逼。其实中钢协最近那句话完全可以解读为,“老大,算你狠。给我点折扣,让我跟上边对人民有个交代吧,哪怕是0.1%也成,求你了…….”,可是 rio等偏偏装听不见。

Intéressons-nous à ce qu'a fait Rio Tinto récemment.
Tout d'abord, elle conclut un marché avec des petites aciéries pour court-circuiter l'Association Chinoise du Fer et de l'Acier, qui est responsable de l'approvisionnement collectif des géants de l'acier en Chine.
Ensuite, elle expédie une grande quantité de minerai de fer dans plusieurs ports chinois pour simuler une apparente forte demande dans le but de faire pression sur l'Association.
Mais en fin de compte, son erreur fatale est qu'elle a fait perdre la face à l'Association ! L'Association avait déjà laisé entendre qu'elle ne s'arc-bouterait pas sur une baisse des prix de 40 %, mais que Rio Tinto devait faire une concession sur son ultimatum à 33 % ! Il fallait le comprendre comme : “Allez, on sait que vous êtes les plus forts, mais faites nous un rabais, que nous puissions au moins ramener quelque chose à nos chefs. Même 0,1 %, ça peut suffire, s'il vous plaît !”. Mais Rio Tinto n'a rien voulu entendre !

其实,33%也好,40%也罢,中钢协谈判组从中没一点提成可拿。他们只需要rio这边有所松动,让他们跟上头和国内舆论有个交代。如果连续两年毫无建 树,他们这个组织就没存在的必要,多少人的前程和饭碗就全毁了。但rio不明白啊,一再把人往绝路上逼。既然这样,中钢协和先前被rio得罪的人,也就没 路可退了。

En fait, que l'accord se fasse avec une réduction de 33 ou 40 % importe peu à l'Association. Mais elle besoin d'une concession de Rio Tinto afin de justifier son existence, sinon ses perspectives d'avenir, et l'argent qu'elle reçoit, disparaîtront. Mais soit Rio Tinto ne comprend pas cela, soit elle ne veut pas le comprendre ! Aussi les personnes qui se sont senties humiliées par Rio Tinto n'ont eu d'autre choix que de répondre.

(Bob Guy a également contribué à cet article)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site