Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : Le poète Mounir Saïd Hanna coupable de “satire”

L'Egyptien Mounir Said Hanna Marzuq a été déclaré coupable de “satire” après avoir été dénoncé, lui et son poème, par un collègue aux autorité. Il a été condamné à trois ans de prison et 100.000 livres égyptiennes (près de 12.500 €) pour insulte au président Hosni Mubarak.

Zeinobia en appelle au militant des droits de l'homme copte et avocat de l'Eglise orthodoxe,  Naguib Gabriel et demande [en anglais] :

Où est Naguib Gabriel quand on a besoin de lui ?

Elle publie également une traduction de quelques-uns des vers qui ont mené cet homme à sa chute :

Brille, brille toi qui brilles sur nous tous
Brille, brille, toi qui brilles où que tu ailles
Nul ne peut briller comme tu brilles
Tu as rendu les gens confus et perdus
Tu as rendu les gens heureux et perdus

Mounir Said Hanna espérait que ses poèmes seraient repris dans une chanson :

زغلل
ونورد فيما يلي إحدى قصائد منير حنا:
زغلل
زغلل زغلل زغللنى ياللى حبك جننى
زغلل زغلل زغللهم ياللى شكلك جننهم
كورال
زغلل زغلل يا مزغلل زغلل ع الكل خليت الدنيا حلوى وفل الفل
١- المرايا بتزغلل على واحد بس ولكن انت يا مزغلل زغللت الكل
٢- فلاش الكاميرا بيزغلل قبل الصورة ولكن انت يا مزغلل صوت وصورة
٣- زغلل زغلل يا مزغلل منين ماتروح بتخلى الدنيا حلوة وفيها روح
٤- زغلل زغلل يا مزغلل زغلل وقول مش أى حد ينفع يبقى زغلول
٥- اوعى تبطل تزغلل يا واد يا زغلول خليت الدنيا حلوة والفرح يطول
٦- زغلل زغلل ع الليلة وع الحاضرين خليت الناس فى حيرة وكمان تايهين
٧- زغلل زغلل ع الحفلة وع الحاضرين خليت الناس فى غفلة وكمان تايهين
٨- زغلل زغلل ع الفرح وع الحاضرين خليت الناس فى مرح وكمان تايهين

Zeinobia a exprimé sa frustration en écrivant :

Je suis furieuse contre ceux qui ont dénoncé Mounir aux autorités !! Sommes nous revenu à l'époque nassérienne avec ses lettres de délation !!??
Je me demande où sont les organisations des droits de l'homme en Egypte ?? Est-ce que ça n'est pas une atteinte à la liberté d'expression ??
Qu'a fait Mounir pour mériter tout ça ??? Il se moque de Moubarak, et alors !!?? Moubarak n'est pas un dieu, il n'est qu'un président.
Je me demande à quoi sert l'Eglise dans tout ça ??? Ou sommes nous à présent un pays laïc !!?

A propos de l'Eglise, Al Mowaten a blogué sa réaction, et écrit :

يبذل رجال دين في الكنيسة الأرثوذكسية التي يرأسها البابا شنودة الثالث جهوداً كبيرة خلال الساعات الراهنة من أجل جمع تسعين ألف جنيه للحيلولة دون حبس مواطن قبطي حكم عليه بالسجن ثلاثة أعوام بتهمة نشر قصيدة تحمل إهانة للرئيس مبارك.
وأكد نجيب جبرائيل مستشار البابا شنودة للشؤون القانونية بأن المواطن لم يكن يقصد إهانة مبارك وأن ما قام به عمل أدبي لا يمكن التعامل معه على نحو غير ذلك.
Sous la direction du Pape Shenouda III, l'Eglise orthodoxe poursuit des efforts sans relâche pour réunir 90.000 livres égyptiennes en vue de sauver l'Egyptien copte emprisonné poour trois ans pour avoir écrit un poème qui insultait le péesident.
Naguib Gabriel a insisté sur le fait que l'homme n'avait pas eu l'intention d'insulter Moubarak et que ce qu'il avait écrit, c'était une composition littéraire et rien d'autre.

Save Egypt Front  a raconté le début de l'histoire :

وترجع وقائع القضية إلى شهر أبريل الماضي حيث ألقت أجهزة الشرطة بمحافظة المنيا القبض على منير سعيد حنا ، وهو موظف بالإدارة التعليمية بمركز العدوة التابع لمحافظة المنيا ، بتهمة كتابة قصيدة زعمت فيها تناوله بالإهانة لرئيس الجمهورية ، ثم قيام النيابة العامة بالتحقيق معه دون وجود محامي كما ينص قانون الإجراءات الجنائية ، كما تم تحويله لمحكمة جنح العدوة التي فصلت في القضية بدورها دون سماع اي دفاع للمتهم.
L'histoire de cette affaire remonte à avril dernier, lorsque Mounir Said Hanna – un fonctionnaire du gouvernorat de Quena – a été arrêté pour avoir écrit un poème qui aurait insulté le président. Il a été poursuivi en justice en l'absence d'avocat et jugé sans aucune représentation légale pour sa défense.

De plus :

فقد جاءت القصيدة التي حكم على منير حنا فيها مكونة من ستة أبيات شعرية ، مكتوبة بخط اليد ، ولم يتم توزيعها بشكل علني ،مما يجعل القضية كلها غير قانونية ، حيث لا قانون في مصر أو غيرها من بلاد العالم يعاقب على النوايا وعلى خواطر الشخص ، حتى لو كانت هذه الخواطر تحمل انتقادا لأي مسئول.
Le poème est composé de 6 strophes manuscrites qui n'ont pas été publiées ni distribuées, ce qui rend illégale toute l'affaire. Il n'y a aucune loi en Egypte, ni dans aucun autre pays, qui punisse un de ses ressortissants pour ses pensées personnelles, même si lesdites pensées sont une critique d'un responsable de l'Etat.

Le jugement a fait l'objet d'un appel et le verdict définitif doit être prononcé le 18 juillet 2009.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site