Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : La folie des chats

Le développement de communautés en ligne de personnes partageant les mêmes intérêts n'a rien de nouveau sur Internet. Les internautes y échangent des informations, des suggestions et des photos sur les activités ou choses qu'ils aiment en commun.

By Flickr user id:WasabiNoise

By Flickr user id:WasabiNoise

Au Japon, les hobbies ne sont pas les seuls thèmes de communautés : l'amour des animaux de compagnie est l'un des sujets les plus populaires sur les blogs.  Les chats, en particulier, occupe la première place dans le classement des  “blogs sur les animaux” [japonais] et de nombreux blogueurs consacrent des pages entières à leurs amis les félins. Il existe toute sorte de blogs : des blogs sur les chats noir et blanc  (comme celui-ci), les chats gros, les chats à poils ras, les chats à poils longs, et ainsi de suite, ou encore, des blogs sur les lieux où l'on a le plus de chances de voir des chats (comme celui-ci).

Une blogueuse avance une explication à la folie des chats noirs.

黒猫マニアってすごく多いんです。どんな黒猫でも、自分の猫のように思ってしまうので、黒猫の本はバカ売れ。グッズも多数存在しています。

Beaucoup de personnes sont folles des chats noirs. Chaque chat qu'elles croisent leur rappelle le leur et c'est pour cela que les livres sur les chats noirs se vendent comme des petits pains. Et il existe aussi beaucoup de gadgets et de choses représentant des chats.

Parfois, les propriétaires de chats vont aussi loin qu'essayer d'interpréter les “sentiments” de leur animal, comme nana dans ce billet.

猫のビョーインに行ってきました。
ビョーイン内で猫さまを飼っていらっしゃるんだけど、
みんにゃスゲー人懐っこくて、
人間慣れも、猫慣れもしてるんです。
ええコ達やーーーーっ!
アタシ、スリスリしていただきましたわ・・・。(ぽっ)
おかえしに、クンカクンカしてさしあげましたわ。

J'ai été à l'hôpital pour les chats. Il y avait beaucoup de messieurs et dames Chats et tous tellement attachés aux humains, miaou.
Ils se sentent tous très à l'aise parmi les humains, ainsi qu'avec les chats.
Gentils minooouuuuuus !
Ils m'ont donné beaucoup de caresses, alors je les ai respirés pour leur rendre la politesse (poh)

La folie des chats n'est pas limitée à la blogosphère, comme le prouve le film récent Watashi wa Neko Stalker (私は猫ストカー, Je suis une espionne des chats) [en japonais], tiré du livre au même titre de l'illustrateur  Harumin Asao (浅尾ハルミン)[japonais], publié  en 2005. Son héroïne est une jeune fille qui prend en filature les chats et aime les  “espionner” pour les observer dans leur vie quotidienne.

Voici un commentaire sur ce film, publié par une blogueuse qui se définit elle-même comme une “espionne de chats”.

ストーリーはあって無いようなもので、のんびり、ゆる~く東京の下町を舞台に主人公の女の子が猫を追いかける様子をドキュメンタリー風に描いています。
住宅街で猫を見つけて写真を撮っている主人公をそこの住人が不思議な目で見る場面は「あー、自分もこんな風に見られているんだなぁ」と思ったりして、猫をストーカーするってこんな感じというのがたくさん出てきます。
劇場でにやけた顔で観ていた人たちは間違いなく猫ストーカーでしょう。
(はい、私です。)

L'histoire est très vague et le film, tourné dans les banlieues tranquilles de Tokyo, tient plus du documentaire, en décrivant la vie d'une jeune fille qui court après les chats.
Quand j'ai vu la scène où l'héroïne, qui cherche les chats et prend des photos d'eux, est critiquée par les gens du voisinage, je me suis dit, “Ah, c'est donc ainsi que les gens me considèrent !” Et il y a beaucoup de scènes où les filatures de chats sont décrites.
Les gens qui souriaient bêtement dans la salle de cinéma étaient tous des espions de chats. Aucun doute là dessus.
(Oh attendez, ça me correspond.)


Bande-annonce de Watashi wa Neko Stalker

Enfin, et au moins à Tokyo, on ne manque pas d'événements où les amoureux des chats peuvent se rencontrer et montrer leur chat. En plus du concours de photos “Espionne de chats” organisé dans le cadre de la promotion du film,  Bandai Namco a sponsorisé le concours de photos “Montrez votre chat” (猫自慢写真コンテスト) auquel ont participé, comme l'annonce id:bengalcat [japonais], 1500 personnes, pour un total de plus de  3000 photos envoyées.

L'une des  gagnantes de ce concours, qui a présenté la photo de son chat se préparant à un saut périlleux, a décrit ses impressions à l'annonce des résultats. (Nous ne pouvons malheureusement pas présenter sa photo pour des raisons de copyright)

なによりも嬉しかったのは、私の写真がスクリーンに映し出されたときに、観客の皆さんがどっと吹き出し、笑ってくれたこと。小さい子どもなんか、写真の猫と同じポーズをしてはしゃいでいたらしい。
自分の写真を見てくださった方に、一瞬でも「面白い」「楽しい」という気持ちを持っていただけたのであれば、これにまさる幸せはありませんね。

Ce qui m'a vraiment rendue heureuse est le moment où ma photo a été présentée sur l'écran, et quand le public a éclaté de rire. Il y avait même des enfants malicieux qui imitaient la pose du chat dans la photo. Il n'y a rien de mieux que quand les gens voient ma photo et pensent  “Cool !”, “C'est drôle !”, même si ce n'est qu'un instant.

La folie des chats est aussi en train de devenir un business pour certains, comme l'explique   l'explique Yoshimura-san. Si les habitants de la ville de Owase, dans la préfecture de Mie, se plaignent de l'augmentation des chats errants,  l'île de Tashiro [japonais] dans la préfecture de Miyazaki (71 habitants seulement et aucun enfant) est considérée comme un paradis pour les passionnés de chats.

昨晩、NHKで「ドキュメント20min. 猫の楽園」という番組があって、猫が観光資源になっている島が紹介されていま した。[…] この島の猫は人間になついていて逃げないのがすごいです。でも、人間になついていない野良猫も魅力的だと思ってます。村おこしはアイディアが大切です。猫 が増え過ぎてしまったのなら猫で観光客を呼び込もうというような、マイナスをプラスに変える発想が必要ではないかなと思ってます。

Hier, j'ai regardé un documentaire de 20 minutes sur le “Paradis des chats” sur la chaine NHK [japonais], une île dont l'attraction touristique sont les chats. […]
C'est impressionnant de voir comment les chats de l'île sont si habitués aux humains qu'ils ne s'enfuient pas. Mais je trouve que même les chats errants, qui ne suivent pas les gens, sont charmants.
Attirer plus de gens dans ce village est important. Et une initiative de ce genre transforme une chose négative, l'augmentation des chats, en un plus, qui attire des touristes et peut être utile.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site