Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Campagne pour le boycott du programme “La Semaine du requin” sur Discovery Channel

Un groupe de scientifiques, de plongeurs sous-marins et des personnes qui se définissent  comme des amis des requins utilisent la blogosphère pour critiquer le “show de l'horreur” sur les requins diffusé par la chaine de télévision Discovery Channel durant son programme annuel, “La  Semaine du requin”.

Ce groupe informel soutient que le programme de la chaine Discovery fait du sensationnalisme sur les attaques des requins et grossit les dangers qu'ils représentent pour les humains. Si la Semaine des requins a pu générer quelques profits pour la chaine basée aux États-Unis, elle a  aussi créé une nouvelle génération de téléspectateurs qui pensent que “les requins devraient être chassés jusqu'à leur extinction,” selon ce groupe. Ils ont mis en ligne une pétition appelant au boycott du programme.

La Semaine du requin, qui est diffusée sur la télévision par câble et satellite depuis 1987, présente aux téléspectateurs de Discovery Channel une série de documentaires et de programmes pendant une semaine. L'année dernière, un nombre de téléspectateurs estimé à 29 millions ont suivi la Semaine du requin dans le monde entier. Pour preuve de sa popularité, une autre pétition demande à Discovery Channel de diffuser son programme de la Semaine du requin 24 heures par jour.

La diffusion de la Semaine du requin commence le 2 août aux États-Unis et se poursuit quelques semaines plus tard dans plusieurs régions du monde.

2459114673_cbaa6e3c4e

Extrait du blog du programme Discovery’s Shame (Honte à Discovery), basé en Polynésie française :

Le fait est qu'aucune espèce de requins ne s'attaque à l'homme pour se nourrir et, dans le monde entier, des gens nagent et plongent avec les requins avec plaisir – les mêmes espèces dont Discovery Channel dit qu'elles attaqueront et tueront des hommes.

Les scientifiques dont le travail a été utilisé pour la Semaine du requin de Discovery Channel ont découvert que leurs propos avaient été détournés et mal utilisés par la chaine. Pour ceux qui sont familiers des requins, la Semaine du requin n'est rien d'autre que du journalisme de tabloïd, et ne reflète pas les connaissances scientifiques modernes.

Jusqu'à récemment, même les dangers que représente la pêche excessive des requins n'étaient pas mentionnés par Discovery, parce qu'ils pensaient que la conservation était un sujet impopulaire.

Selon plusieurs estimations, chaque année, les requins attaquent de 50 à 70 personnes et en tuent entre 5 et 10. Entre 20 et 100 millions de requins disparaissent chaque année à cause de la pêche.

Le blog Sea Stewards: Sea is Our Sanctuary (Les hôtes de la mer : La mer est notre sanctuaire) invite ses lecteurs à “soutenir une planification rationnelle des populations de requins.”

Malgré des promesses faites lors d'une rencontre entre défenseurs des requins et producteurs de films à New York, il y a deux ans, pour une meilleure connaissance du requin, Discovery Channel est toujours en train de promouvoir la peur des requins dans ses programmes durant la Semaine sensationnaliste du requin. Nous avons la responsabilité de diffuser des connaissances scientifiques pour soutenir des pratiques de conservation océanique saines et soutenables. Les requins sont une composante importante d'un océan sain et la publicité négative et la peur générées par des films sur les attaques de requins leur font du mal.

Discovery Channel admet employer des méthodes qui capturent l'attention pour attirer des téléspectateurs. Mais la chaine répond que  ses programmes web et télévisés éduquent cette audience sur l'utilité des requins et les problèmes que connaissent ces espèces. Au lieu d'être sensationnaliste, ses programmes de télévision dépeignent les relations compliquées entre les humains et les requins, ce qui est ce que les téléspectateurs veulent voir.

David, diplômé aux États-Unis en préservation des requins, qui utilise le pseudo Whysharksmatter (Pourquoi les requins sont importants) blogue sur le site Southern Fried Science. Il y a quelques semaines, il a interviewé le dirigeant de Discovery Channel, M. Paul Gasek, sur la controverse autour de la Semaine du requin.

[Whysharksmatter]WSM : Etes-vous conscient à quel point les films, les informations et les chaines comme Discovery Channel qui présentent les requins influencent l'opinion publique ? Par exemple, dans la communauté scientifique, il est largement reconnu que le film Les Dents de la mer a renforcé la peur des requins de la part du public. Nous n'y pouvons rien, mais nous avons remarqué qu'un des posters présentant la Semaine du requin de cette année ressemblait fortement au poster de ce film (Les Dents de la mer). Même si votre site web contient beaucoup d'informations sur la protection de l'espèce, pensez-vous que certains de vos programmes promeuvent la peur des requins ?

[Paul Gasek]PG : A Discovery Channel, nous sommes fiers de produire et diffuser des informations exactes. Deux de nos reportages de cette année sont basés sur des histoires réelles : un est consacré à la première attaque de requins enregistrée aux États-Unis, au large du New Jersey en 1916, et l'autre est sur une attaque tristement célèbre, en été 2001, où plus de 50 nageurs ont été attaqués sur des plages américaines. C'est un fait que les requins confondent parfois les gens avec des proies et attaquent. Dans ces reportages, et bien d'autres, nous allons au-delà des titres des médias pour raconter les histoires derrière les nouvelles.

WSM : Êtes-vous, vous et d'autres dirigeants de Discovery Channel au courant des faits suivants ?:

A)  Les requins tuent moins de dix personnes par an

B) Moins d'1%° des requins ont mordu un humain

C) Les requins jouent un rôle important dans la régulation des écosystèmes

D) La diminution des populations de requins ont causé la ruine des entreprises de pêche économiquement importantes

E) Plus de 100 millions de requins sont tués chaque année par les pratiques les plus ravageuses, les plus insoutenables et les plus brutales de la terre…

F) Comme résultats, des douzaines d'espèces subissent un déclin de leurs populations de 95 pour cent ou plus au cours des 30 dernières années.

PG : Nous sommes tout à fait au courant de cette plaie – et de l'importance  des requins. Et pendant que nous avons des millions de téléspectateurs qui regardent les programmes de notre Semaine du requin (29 millions l'année dernière) ou qui visitent notre site web (un million en juillet uniquement), nous travaillons dur pour les éduquer sur l'importance de la conservation des requins.

Chaque année, Discovery Channel s'associent à Ocean Conservancy (Protection de l'océan) pour faire un reportage sur l'état des populations de requins qu'il retransmet pendant toute la Semaine du requin…Nous dédions aussi une partie de notre site web à la protection de l'espèce, en l'utilisant comme moyen de divertissement et d'éducation du public.

Cette session de questions-et-réponses a provoqué un débat dans communauté des défenseurs des requins. Voici quelques commentaires sur le site Southern Fried Science.

De Mako:

Lorsqu'il s'agit de télévision, les gens veulent se divertir et les chaines veulent divertir. Présenter les requins comme des machines menaçantes et affamées de chair humaine,c'est ce qui intéresse les gens. C'est  la même raison qui pousse des foules de gens à aller voir au cinéma le prochain film d'horreur nul. Nous aimons être effrayés. (Le film) peut être “exact”, mais ce sont les bandes annonces, les angles de prise de vue, le ton des commentaires qui provoquent la peur et la déduction erronée de l'audience. C'est la nature des médias, envelopper un peu la vérité pour mieux la vendre,  au lieu de la livrer froide et ennuyeuse.

De Irradiatus:

Personne ne prétend que la Semaine du requin devrait être le Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques.

Exactement le contraire.

Ce que chacun veut dire est que vous pouvez faire un million de différentes variétés de programmes  fascinants sur les requins qui ne les présentent pas comme ces machines diaboliques de la mort.

Allie dit:

Il y a une GRANDE différence entre le site web de Discovery Channel, orienté vers la préservation, et ses programmes de télévision. Oui, choisir des titres sensationnalistes peut attirer des gens, mais même pour ceux qui ne choisissent pas de les regarder, ils envoient un message.

86036204_004111fb40

Pendant que le débat continue, MarineBio Blog a comparé la Semaine du requin de cette année avec les éditions précédentes.

J'ai détesté que Discovery Channel ait retransmis des reportages avec cette voix off menaçante des commentaires, et tout ce travail sur le script pour provoquer la peur. Les gens qui ont peur des requins ne considèreront pas que les populations de requins sont en chute libre partout dans le monde. La seule chose que les gens “ont découvert” pendant la semaine du requin est que les requins étaient des démons qui mangeaient les hommes. On y fait très peu mention de la véritable nature des requins, c'est-à-dire qu'ils sont de grands prédateurs à la recherche de poissons, de phoques  et d'autres créatures marines qu'ils trouvent délicieuses. Et que le plus souvent, les rencontres des humains avec des requins dans la mer se soldent par une fuite des requins – sans attaquer. Les requins sont extrêmement importants pour l'équilibre biologique du milieu marin. Sans qu'eux, il y a une cascade d’ effets nocifs : les proies des requins commencent à proliférer et s'imposent – en provoquant la diminution des populations de leurs proies.

Cependant, en navigant sur le site web de cette année, l'auteur a trouvé ceci :

A ma grande surprise, la plupart des images sanglantes et des scènes horrible ont été remplacés par des messages sur la protection des requins. Il semble que Discovery Channel ait l'intention de diffuser des documentaires sur les requins  informatifs et éducatifs plutôt que choquants et terrifiants. Ils ont même une carte du peuplement des requins et leur état de conservation sur le globe.

Cette année, la Semaine du requin prévoyait les programmes suivants :  Blood in the Water (Du sang dans l'eau); Deadly Waters (Eaux mortelles); Day of the Shark 2 (Le jour du requin 2) ; Sharkbite Summer (L'été de la morsure du requin); Great White Appetite (Grand appétit blanc) et Shark After Dark (Requin dans la nuit).

L'apparemment inoffensif Day of the Shark 2 a provoqué un grand débat. Le programme – vendu comme “l'heure de la terreur” –  présente trois attaques séparées de requins: la première lorsqu'un grand requin blanc  brise la cage de protection et attaque un plongeur à l'intérieur :  dans la deuxième, un ancien plongeur de combat de l'US Navy est attaqué dans des eaux peu profondes et dans la troisième, un requin fait irruption lors  d'une chasse subaquatique au Bahamas…..

Dans des cas semblables, le blog Shark Divers n'incrimine pas directement  Discovery Channel. Le blogueur  Shark Diver s'en prend plutôt aux compagnies de production de films qui combinent des méthodes peu sérieuses de plongée avec des requins aux aguets dans l'espoir de créer une situation dangereuse en face des caméras qui tournent.

L'envers du business du “Shark Porn” (porno requin) est plus direct….. Ce sont des membres de l'industrie audiovisuelle qui provoquent intentionnellement des désastres avec des requins… La Semaine du requin de cette année diffusera une vidéo de ce genre.

L'opérateur derrière cette vidéo disait à qui voulait l'entendre que cette vidéo était due au hasard, “un événement qui n'arrive qu'une fois”.

Malheureusement, toutes ces scènes sont montées après des bidonnages, et il sait parfaitement, comme toute l'industrie, que cette vidéo a enregistré l'un d'une longue série d'essais de rupture de cages, sur le   même site, par le même opérateur.

Nous en avons assez. Nous en avons assez de ces opérateurs qui crient au loup lorsque les choses tournent mal à cause des erreurs qui sont dues à des préparatifs hasardeux. Nous en avons assez de ces opérateurs qui accuse le vidéaste ou le photographe d'avoir enregistré le désastre et d'en avoir tiré profit. Nous en avons assez de ces quelques membres de l'audio-visuel qui se prétendent défenseurs des requins et qui organisent des catastrophes et des désastres qui rejaillissent sur toute l'industrie.

Si vous soutenez en ce moment ces gens, regardez-vous longuement et honnêtement  dans un miroir. Il n'y a pas d’ “accident” quand un requin est appaté et le mythe des requins briseurs de cages  n'est  que cela, un mythe.

Plus tôt cette année, les compagnies de production recherchaient des endroits pour tourner une partie des documentaires prévus pour la prochaine Semaine du requin. Une entreprise de plongée à Fidji  explique pourquoi elle a refusé d'apporter son assistance à une équipe qui voulait tourner un “documentaire  favorable aux requins'”….

Extrait du blog Fiji Shark Diving:
Intitulé “Deadly Waters” (Eaux mortelles), l'idée était de visiter les cinq “plages les plus dangereuses à cause des attaques de requins” où les eaux sont “infectées de requins” pour y effectuer une série d'”expériences” et déterminer ce qui provoque les attaques. Les endroits qu'ils ont choisis sont les Bahamas, l'Afrique du sud, l'Australie, la Floride et … Fidji !

La liste des questions comprend :

- qu'est-ce qui rend ces endroits si dangereux ?

- Avez-vous des cas d'attaques documentées de requins …?

Bien, nous les avons fichus à la porte – et je m'en excuse auprès de ces amis bien intentionnés qui  les ont conduits jusqu'à nous en pensant qu'ils nous rendaient un service.

Le fait est que, non seulement nous nous nous sentions offensés par leur présentation inacceptable des requins et la stupidité de leurs nouvelles “expériences” – mais aussi et surtout, à cause des dégâts qu'ils veulent infliger à la réputation de Fidji. Parler de “plages mortelles” et “d'eaux infectées de requins” est tout simplement toxique pour l'industrie du tourisme à Fidji, la source principale de revenus de plusieurs états insulaires. Oui, pour les Bahamas aussi, dont l'image a déjà été ternie par des programmes dans le passé, également stupides.

[Crédits Photo : Photo du haut, Caribbean reef sharks (Roatan, Honduras), par alfonsator. Deuxième photo, requin, par Macorig Paolo. La vidéo, Requin Tigre, Fiji Shark Dive, est de apriha.]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site