Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Colombie : Hiperbarrio, projet de jeunes Colombiens, en vedette sur Periodismo Ciudadano

Ceux qui lisent Global Voices et qui s'intéressent également au journalisme participatif, aux communautés numériques et aux projets tels que de Rising Voices, sont peut-être déjà  familiarisés avec Hiperbarrio [en espagnol], un projet de jeunes Colombiens de Medellín (au nord-ouest de la Colombie). Ils ont récemment remporté le prix Ars Electronica dans la catégorie « Communautés numériques ». Il n'y a peu, ils ont également célébré leur deuxième anniversaire. Les membres du site Periodismo Ciudadano (journalisme citoyen, site en espagnol), partenaires de Global Voices en Espagnol ont eu l'excellente idée pour  cette célébration de mettre en ligne une série d'interviews en vidéo ; deux ont été déjà diffusés sur leur site. Les volontaires de Periodismo Ciudadano et de Global Voices ont sous-titré ces vidéos en anglais.

Dans la première vidéo, intitulée ConVerGentes célèbre son deuxième anniversaire [en espagnol, comme tous les blogs cités], Catalina Restrepo, membre de Hiperbarrio et  blogueuse sur Cosas del Alma parle de la façon dont ce projet a commencé et des problèmes qu'affronte La Loma, le quartier de Medellín où ils sont basés. La blogueuse Catarina Restrepo a gagné récemment le prix Talented Woman dans la catégorie du développement social dans sa ville natale (Medellín).

Vidéo I

La deuxième vidéo, intitulée Gabriel Jaime Venegas : Sauver la mémoire historique de La loma, présente Gabriel, l'un des pionniers du projet, qui blogue sur Esas Voces que Nos Llegan, et qui explique pourquoi chroniquer l'histoire du quartier est très important pour eux.

Vidéo II


Jacinto Lajas, un des membres de Periodismo Ciudadano , qui a produit la vidéo ci-dessus, est un fan avoué du projet Hiperbarrio. Jacinto Lajas décrit pourquoi le projet à Medellin plaisait tant à leur site et a conduit à la production de ces vidéos :

Depuis que nous avons lancé PC (Periodismo Ciudadano), sans compter que nous avions déjà des amis en Amérique du Sud (en Argentine, Chili, Venezuela, etc.), notre intérêt était beaucoup centré sur l'Amérique latine, ce qui, du point de vue du journalisme citoyen en espagnol, est un intérêt logique : c'est là que son développement est le plus intéressant à tous les niveaux à cause du contexte sociopolitique des différents pays, entre autre. De plus, j'ai été toujours intéressé personnellement (comme tout le monde, je suppose) par ce qui se passe là bas (politiquement, socialement…). Beaucoup de gens de ma génération en Espagne étaient déjà intéressés par ces thèmes pendant notre jeunesse. Allez, nous avions l'habitude d'écouter Quilapayún, Víctor Jara ou Violeta Parra de même que Deep Purple, Creedence ou AC/DC,  pour vous faire comprendre où nous nous situons avec la musique. : D

Le premier intérêt pour Hiperbarrio a été soulevé par un article qui parlait du projet comme d'une tentative pour amener les jeunes de certains quartiers de Medellín, en profitant à plein des bibliothèques, à une alternative aux armes, ordinateurs et Internet contre pistolets, pour le dire en termes simples.  C'est un effet positif du journalisme citoyen que ces jeunes puissent enfin chroniquer leur propre existence et être productifs, au lieu d'être victimes d'une situation pleine de violence qui se termine toujours par délinquance et décès. C'était pour moi l'intérêt du projet.

Une fois que je les ai rencontrés,ma conviction que le monde est plein d'une grande injustice s'est développée. Ce sont des jeunes excellents, intelligents, cultivés, avec des objectifs et des rêves, avec beaucoup de capacités et beaucoup de motivation. Grâce à cette occasion offerte par Hiperbarrio,  ils montrent clairement au monde ce qui se passe en Colombie, comme dans d'autres régions d'Amérique latine et dans le monde en général. Que le problème, ce n'est pas ces personnes, mais ceux qui décident de leur destin sans aucun souci envers eux. Il y a quand même des façons de lutter contre cette sorte de malédiction sans décès ou révolutions sanglantes. C'est de lutter avec les cœurs et avec une voix libre, d'une manière paisible et aimable (qu'Internet permet aujourd'hui de transmettre à une grande échelle).

La série se compose de cinq vidéos, deux d'entre elles sont mises en ligne par Periodismo Ciudadano [en espagnol], Pour voir les autres, vous pouvez suivre ce lien. Global Voices voudrait saisir cette occasion pour féliciter Hiperbarrio une fois de plus, qui a récemment participé au “campus party” à Bogotá en 2009 avec un atelier sur les vidéoblogs, et a fait l'objet d'un article dans le journal colombien El Espectador.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site