Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : La loi dit non aux téléphones portables pour les enfants à Ishikawa

[Les liens renvoient tous à des sites en japonais]

Depuis que la préfecture d'Ishikawa (à 500 km, soit 315 miles, au nord de Tokyo) a légiféré de manière inédite dans le pays, pour réguler l'utilisation du téléphone portable par les enfants et les adolescents, le 29 juin. La blogosphère japonaise réagit depuis en continu sur ce qui est ou n'est pas approprié dans l'utilisation du téléphone portable par les enfants.  L'article 33 de la “Loi générale Ishikawa pour les enfants” [en japonais et en format pdf] dit ceci : “Les tuteurs doivent faire de leur mieux afin que les élèves en cycle élémentaire, secondaire et surtout dans les écoles subventionnées n'aient pas de téléphone portable, sauf pour la prévention de catastrophes, des crimes et autre cas particulier.” Cette loi entrera en vigueur le 1er janvier 2010.

Chuei qui blogue sur Mainichi Blog exprime ses doutes quant à l'efficacité de cette régulation.

これによって、「子供の携帯電話を解約しよう」とか考える親は余りいないだろうね。大体、携帯電話でもパソコンでもウェブ閲覧やEメールができるのに、何で携帯電話だけ規制なんだろうね?携帯電話の通話機能がいけないとも思えない。

家庭用の火災報知器を設置する義務も、罰則が特にないために設置が進んでいないようだし、この条例が施行された所で効果のほどは知れているだろう。多分今後携帯電話が絡んだ小中学生の事件が発生した時の県の言い逃れ(学校に責任なし)とか、そういうことに利用されそうな条例だ。

Je parie qu'aucun parent ne penserait à annuler le contrat téléphonique de son enfant à cause de cette loi. Pourquoi ne légiférer que sur les téléphones portables alors que l'on peut envoyer des e-mails ou surfer sur Internet avec les téléphones portables ou les ordinateurs? Il est difficile de croire que la loi vise la “fonction téléphone” des portables. 

Je n'attends pas grand chose de cette loi car elle n'inclut aucune sanction ou amende, à l'instar de la règle qui nous oblige à installer des alarmes incendie dans les maisons. Peut-être pourra-t-on utiliser cette loi dans le futur, par exemple dans des faits divers qui impliquent des téléphones portables et des élèves du primaire et du collège, où le gouvernement préfectoral pourra alors se décharger (par exemple, pas de responsabilité pour l'école).

Usagi Inu qui blogue sur Manya Hompo suggère que les téléphones à forfait bloqué résoudront tous les problèmes.

私が思うには、ネットに繋がらないプリペイドの携帯電話を持たせたらいいと思います。プリペイド携帯は決められた度数を越えて使う事ができないため、使いすぎを防止するにはいいと思います。
しかし、不景気の時勢に親が子どもの携帯電話の料金を払うなんて時代が変わりました。自分が子どもの頃は携帯もなく、親に連絡する時は小銭を持ち歩いて公衆電話を探していましたけど、今では公衆電話を探すのに苦労するから、子どもに携帯電話を持たせるのも仕方ないのでしょうか。

Je crois que la solution est de donner aux jeunes des téléphones à forfait bloqué et sans accès à Internet.  Dans la mesure où l'on ne peut pas dépasser le plafond de consommations sur ces portables, on peut empêcher la surconsommation. 

Pourtant, les temps ont changé pour que les parents puissent payer des téléphones portables à leurs enfants par temps de récession. Lorsque j'étais enfant, il n'y avait pas de portables. Si je devais contacter mes parents, il fallait que je cherche une cabine téléphonique à pièces. Bon, aujourd'hui, il est compliqué de trouver des cabines téléphoniques, ce qui rend les portables pour les enfants inévitables.  

Le défenseur n°1 du mobile sur le site SATT, qui propose des ressources pédagogiques, notamment l'apprentissage en ligne, déclare qu'il est déçu par cette loi.

持つこと自体を禁止してしまうと、たとえば「公教育の中にケータイを取り入れる」といった試み自体ができなくなってしまいます。

Si le téléphone portable en lui-même est interdit, on perd la possibilité de tenter des expériences novatrices, telles que incorporer le portable dans le programme de l'éducation publique.

Il ajoute que les législateurs auraient dû enquêter plus du côté des possiblités que des limites.

ケータイは、日本においてこれだけ普及し、データ通信部分も含め世界に誇れる技術の固まりなので「制限」から入るのではなく、「何ができるのか」といった可能性に目を向けてほしかったと思います。

Puisque les portables ont tant de succès au Japon et que nous excellons mondialement en matière de technologie, y compris dans la communication de données, j'aurais souhaité qu'ils insistent plus sur “ce que l'on pourrait en faire”, plutôt que “d'en limiter l'usage.”

Kimme, père de deux garçons, ne comprend pas pourquoi les enfants ont besoin de portables si tôt. 

我が家は長男が携帯を持ったのは大学に入ってからだ。次男はプリペイド携帯を持たせているが、インターネットを利用出来るようなプランには一切なっていない。いや、別に長男にしろ次男にしろ、自分でバイトして携帯代金払えるなら使って良いと私は思っている。
でも、小学校や中学校の間ははっきり言えば、必要ないと思っていたりする。こんな条例が出来る前から、我が家じゃ小中学生に携帯持たせる気なんてさらさらない訳だ。
でも、条例が出来ちゃうぐらいなんだから、持ってる子供もそれなりにいるって事なんだろう。
防犯の目的で携帯を持つって意味が個人的にはわからない。いや、確かに迷子になって携帯持ってたら探せたりするかもしれない。不審者に連れ去られたら連絡が出来るのかもしれない。塾の帰りが10時とかだったりするのかもしれない。
でも、防犯のタメに携帯を持たなくちゃならない社会の方が間違っていると私は思うのだけれど。
それよりも、小中学生に携帯電話を持たせる事で引き受けるリスクの方が、よほど大きいとは思わないのだろうか?

Mon aîné a eu son premier téléphone portable lorsqu'il est entré à l'université. Son jeune frère a lui un portable avec un forfait bloqué, mais celui-ci ne contient aucune option comme Internet. Je pense que mes deux fils pourront se payer le forfait qu'ils souhaitent, s'ils prennent des boulots d'étudiants et qu'ils payent leurs factures eux-mêmes.   

Néanmoins, à l'école primaire et au collège, ils n'en ont pas besoin. Avant même l'adoption d'une telle loi, nous ne comptions pas donner de téléphones portables à de si jeunes enfants dans la famille.

Pourtant, je pense que l'application d'une telle loi signifie qu'un nombre conséquent d'enfants a un portable personnel.

 Je ne comprends pas le concept qu'avoir un portable peut prévenir un crime. Bon, si l'enfant s'est perdu, un portable peut l'aider. Peut-être aussi en cas de kidnapping ou peut-être encore pour me dire qu'il rentrera à la maison à 22h après  “cram school” (cours particuliers intensifs).

Mais je crois que la société a un problème si un enfant doit emporter avec lui un portable afin de se protéger d'un crime.

A l'inverse, ne pensez-vous pas exposer encore plus un enfant du primaire ou du collège au crime en lui donnant un téléphone portable ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site