Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Colombie : Réunion extraordinaire de l'UNASUR à Bariloche

Le vendredi 28 août 2009, une réunion extraordinaire [en anglais] de l’ Union des Nations Sud Américaines (UNASUR) [en français] s'est tenue à  Bariloche, en Argentine, pour avant tout discuter de  l'utilisation de sept bases militaires colombiennes par le personnel des forces armées des États-Unis [en anglais]. Ce point est critiqué [en anglais] par le Venezuela, l'Équateur et la Bolivie, et provoque l'inquiétude d'autres pays sud-américains.

Voulant éviter d'être piégé par les autres chefs d'état, le président colombien Álvaro Uribe a décidé que la réunion serait diffusée en direct à la télévision. Des spectateurs de toute l'Amérique du Sud ont suivi la réunion, et bien entendu des Colombiens. Ceux qui se trouvaient au travail sans accès à un poste de télévision mais avec un accès au Web,ont pu regarder le sommet sur plusieurs sites web qui l'ont retransmis en vidéo pendant plus de six heures (il devait en durer trois à l'origine ).

Les utilisateurs colombiens de Twitter, comme ceux des autres pays, ont suivi et commenté l'événement en direct, en utilisant le mot-clé #unasur pour marquer leurs messages.  Alvaro Uribe a défendu [en anglais] l'accord militaire avec les USA, les autres chefs d'état l'ont contesté [en anglais] et les “twittosphères” locales ont exprimé leurs opinion, ont pris position et ont plaisanté, comme s'ils regardaient un match de football [tous les liens suivants sont en espagnol].

El Chiflamicas @elchiflamicas :

temas para #unasur el regreso de nubeluz. grántico, palmani, zum!

#unasur: Le Nubeluz [un programme télévisé populaire pour enfants des années 90 au Pérou] est de retour :  “grántico, palmani, zum!”

Jorge Ruiz @chandaxi :

¡MUY MADRE URIBE! Declare la guerra ya hdp y si es el caso vamos hasta por ese pedregal mal llamado malvinas, las falklands son Colombianas!

WAOU URIBE! Déclare la guerre tout de suite, fils de p…, et  si ça arrive, nous irons aux Malvinas, les mal nommées, les iles Falkland sont colombiennes !

Miguel Olaya @juglardelzipa :

«imperio terrorista». ¡uribe y la revolución de las categorías políticas!

“empire terroriste.” Uribe et la révolution des catégories politiques !

El Político @yosoyelpolitico :

Colombia es mi patria libre, democratica, soberana y pasional – yo tambien los soy y Unasur quiere privarnos y privarme de eso.

Colombie est ma patrie libre, démocratique, souveraine et passionnée  – Je le suis aussi , et Unasur veut nous priver et me priver de cela.

Andrea @ludovia :

me enferma Uribe, me enferma Chávez, me enferma Correa y están en el mismo salón!!! arrrg #unasur #masoquismo

Uribe me fait vomir, [Hugo] Chávez me fait vomir, [Rafael] Correa me fait vomir et ils sont tous réunis dans la même pièce !!! arrrg #unasur #masochisme

Dustin Martínez @DuXtin :

Cuando dijeron que iba a hablar el presidente de Perú, por un momento imaginé que iba a ver a Fujimori.

Quand ils ont dit que le président du Pérou allait parler, pendant une seconde, j'ai cru que j'aillais voir Fujimori.

Manolo Paez @ManoloPaez :

Hoy soy colombiano y peruano! Suramericano no!

Aujourd'hui, je suis Colombien et Péruvien !Pas sud-americain !

Juan David Escobar @ElReticente :

En RCN, en el “banner” dicen en Ultima hora: “Colombia no aceptara verificación de #Unasur”. Los benditos traductores del sentir
nacional.

Sur la chaine de télévision [pro-Uribe ] RCN, le bandeau défilant [lower thirds] a annoncé dans ses “dernières nouvelles” : “La Colombie n'acceptera pas la validation de #Unasur ”. Saints traducteurs de l'opinion nationale.

Daniel Villegas @Villegasrest :

Chavez, Correa y Ortega son el diablo, cada uno tiene 6 letras en el apellido, son el “666″. #Unasur

Chavez, Correa, et Ortega sont le diable, chaque nom compte six lettres, ils sont la bête immonde  “666″. #Unasur

Manuel Gomez @manuelj :

Correa esta diciendo cosas muy interesantes, lastima que el colombiano promedio va a ignorar todo lo que diga por el odio que le tiene.

Correa dit des choses très intéressantes, c'est dommage que les Colombiens moyens ignorent tout ce qu'il dit parce qu'ils le détestent.

Lanark @donAlvar :

jajaja “yo respondo por mi periodo de gobierno” pues por eso, huevón, para siempre #unasur

hahaha “J'en réponds durant mon mandat ”, évidemment, espèce de naze, ça veut dire pour toujours #unasur

Miguel Olaya @juglardelzipa :

«los nazis usaban brazalete. lafar usa brazalente. entonces lafar son nazis», dijo uribe en #unasur.

“Les nazis portaient des brassards. lafar [ Uribe fait ainsi référence aux “FARC”] portent des brassards. Donc, ils sont nazis. ” a dit Uribe à #unasur.

Carlos Correa Cano @kloscorrea :

¿Y será que con tanto tratado EEUU- Colombia a los colombianos nos van a empezar a tratar con dignidad en los aeropuertos gringos?

Alors, avec tant de traités USA-Colombie, est-ce que nous Colombiens allons commencer à être bien traités dans les aéroports américains ?

@Aldobello

¿cúal es la herramienta de medición de cultivos ilícitos que existe ahora en Colombia pero no en el 2002?…. pues Google maps!!! #unasur

Quel outil utilise-t-on maintenant pour mesurer les cultures illégales en Colombie, mais pas en 2002? Google maps!!! #unasur

Andrea @ludovia :

no entiendo, no hay intervencionismo bueno ni malo pero ¿chávez no se puede meter y estados unidos sí? ¿me perdí? #unasur

Je ne pige pas, il n'y a pas de bon ou de mauvais interventionnisme, mais Chávez ne peut pas nous rouler dans la farine et les USA peuvent ? Qu'est-ce que j'ai raté ?

Die Goth @DieGoth74 :

#freemediave Documento secreto de #Chavez contra #Uribe en #Unasur fue robado en operación comando de temibles cuarteles de Wikipedia

#freemediave Les documents secrets apporté par  #Chavez contre #Uribe à #Unasur ont été volés durant une opération commando au siège de  Wikipedia

AsmodeoCastigado @Asmodeo_:

ESte pisco es un chiste total: RT @aabenedett : El Presidente Uribe como siempre muy bien en UNASUR

Ce type est une énorme blague: RT @aabenedetti (Armando Benedetti,  sénateur pro-Uribe): Président Uribe, comme d'habitude, très bon à  UNASUR

Túrin @Turint :

Lula da clases de completa sensatez, me dan ganas de ser brasilero… bueno, tambien cuando juega la seleccion

Lula donne des leçons très sensées, J'adorerais être brésilien…quand leur épique nationale de foot joue, aussi.

Sebastián Restrepo @SebasRestrepo :

Hubieran puesto a leer a Bachelet, eso lo lee en 20 segundos.

S'il avait Michelle Bachelet pour lire [le communiqué final], elle peut l'expédier en 20 secondes.

@simonwilchesc

A qué horas se abren las líneas para que votemos en #unasur ????

Quand les voies de communication s'ouvriront-elles pour que nous puissions voter à  #unasur????

Carlos Santamaría B. @Flakster :

#UNASUR fue TOCONUR (TOdos CONtra URibe), pero ni así pudieron….. Ja ja

#UNASUR était TOCONUR (”Tout le monde contre Uribe”), mais même de cette façon, ils ne pouvaient même pas….. Ha ha

Pablou @p4bl1t0 :

hoy mas de uno aprendio que Surinam es un pais de suramerica xD #Unasur

aujourd'hui, beaucoup d'entre nous ont appris que le Suriname est un pays d'Amérique du Sud.xD #Unasur

Lina Artunduaga @LinaArtunduaga :

Que partida de nerdos somos, trinando 7 horas de una cumbre aburridísima!

On est vraiment des geeks pour  “twitter” pendant 7 heures sur un sommet vraiment ennuyeux !

Quand le Président bolivien Evo Morales a pris la parole, plusieurs utilisateurs de Twitter ont envoyé des messages racistes, en ridiculisant son accent, sa diction, ou le fait qu'il est indigène. @lncognito a voulu compiler certains de ces messages.

Sur la blogosphère, l'ancien secrétaire de presse du président Uribe, Ricardo Galán, résume ainsi le sommet :

  • La estrella de la jornada, Cristina Kirchner le arrebató el manejo de la cumbre al Rafael Correa, le bajó la temperatura al enfrentamiento verbal, le puso los puntos sobre las íes a Uribe y a Chavez y ejerció como buena anfitriona.
  • Michelle Bachelet fue la otra estrella. Fue la única que le dio dimensión internacional y visión de largo plazo a su discurso. Los demás estaban más preocupados por hablarle a los habitantes de sus países que al resto del continente como bien lo dijo el Presidente Lula. (…)
  • Uribe les manejó la cumbre de principio a fin. Dijo lo que quiso, cuando quiso y en el tono que quiso.
  • La star du jour, la Présidente de l'Argentine Cristina [Fernández de] Kirchner a subtilisé la conduite du sommet à  Rafael Correa, a adouci la température des joutes verbales, mis les points sur les i pour  Uribe et Chávez et a été une bonne hôtesse [du sommet].
  • Michelle Bachelet était l'autre star. Elle était la seule à donner la dimension internationale et une perpective à long terme dans son discours. Les autres parlaient plutôt pour leurs citoyens respectifs que pour le reste du continent, comme le président Lula l'a dit. (…)
  • Uribe a gardé la main sur le sommet du début à la fin. Il a dit ce qu'il a voulu, quand il a voulu, et sur le ton qu'il voulait.

Le journaliste Jaime Restrepo estime comme Galán qu'il s'agit d'une victoire pour Uribe et d'une défaite pour Chávez. Il regrette aussi l'inutilité de l’ UNASUR:

[S]i las decisiones de Unasur no son vinculantes, una de las quejas que presentó Alan García, los documentos pueden decir muchas cosas que, después de los encuentros, se convierten en letra muerta. Es más: mientras Chávez sea dictador, las decisiones de Unasur no serán vinculantes, pues al sátrapa no le interesa que el mundo conozca la verdadera naturaleza criminal de su régimen.

Si les décisions de l’ UNASUR n'engagent pas les parties, une des critiques d'Alan García, les documents peuvent bien comporter beaucoup de décisions, après les sommets, elles restent lettre morte. Et même plus : tant que Chavez est un dictateur, les décisions de l’ Unasur n'auront pas a être appliquées, parce que ce satrape préfère que le monde ne connaisse pas la véritable nature criminelle de son régime.

Enfin, Marsares déclare le président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva le “gagnant” du sommet, et reconnait que  la diplomatie colombienne à réussi à neutraliser un “piège Chaviste”, mais conclut que Uribe est toujours un obstacle à l'unification de l'Amérique du sud :

Es claro que la intervención de Lula los aterrizó, al punto que vieron lo que no habían querido ver antes. Que decisiones tomadas al calor de las emociones no sólo perjudican a los vecinos, sino también al propio país, pues Sudamérica es una red de vasos comunicantes, donde todos dependemos de todos. Así que la tarea a seguir, según lo predicado por Lula, es recomponer las maltrechas relaciones si es que se quiere, en un futuro que UNASUR sea una realidad y no un club en el que prime el diálogo de sordos.

Il est évident que la participation de Lula à la rencontre les a calmés, au point de voir ce qu'ils ne pouvaient pas voir avant. Les décisions prises dans la passion des émotions ne blessent pas seulement leurs voisins, mais aussi leur propre pays, car l'Amérique du sud est un réseau de vases communiquants, où chacun dépend de tous.  La chose à faire, selon les mots de  Lula, est de réparer les relations dégradées s'ils veulent, par le futur, que l’ UNASUR devienne une réalité.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site