Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Des sites commémorent les victimes des manifestations

Des dizaines de manifestants iraniens ont été tués depuis les manifestations qui ont éclaté dans tout le pays après le résultat de l'élection présidentielle iranienne. Sur un nouveau site multimédia, Neverforget.us, des photos et de courtes biographies de plus de soixante-dix des victimes ont été publiées.

Une de celles-ci est  Neda Agha Soltan [en français], dont on sait qu'elle est morte les yeux grand ouverts. Sa mort a été filmée en vidéo par un passant et mise en ligne sur Internet. Ses derniers moments ont aboli le fossé entre blogs et médias traditionnels et ému des millions de personnes.

Des Iraniens ont continué à utiliser le web pour commémorer d'autres martyrs des manifestations, dites aussi  “ Mouvement vert”. L'opposition iranienne avance [en anglais] que le nombre de manifestants assassinés dépasse 70. Certains ont été torturés à mort [en français] après l'arrestation, tandis que d'autre ont été abattus dans les rues.

Malgré le secret gardé étroitement par le gouvernement, les noms et photos de certaines des victimes ont fait surface.

toufanpour

L'une des biographies, sur Neverforget.us :

Toufanpour, Amirhossein (photo ci-dessous ) 1977-2009
Amirhossein, père d'une petite fille de 7 ans, a disparu le 15 juin. Après avoir couru les hôpitaux de Téhéran pendant une semaine, sans succès, sa famille des espérée l'a finalement identifié sur une des photos de cadavres dans le bureau du médecin légiste. Son corps portait des traces de blessure, y compris une blessure ouverte à la tête, un bras cassé et une blessure par balle au bras, mais la cause exacte du décès n'est pas connue.

Un autre site, Green Martyrs (Martyrs verts), donne aussi [en farsi] des informations sur les ‘martyrs’ .

Voici une vidéo qui évoque les martyrs et la douleur de leur mère :

Tandis que nous regardons ces photos et ces vidéos, des centaines de prisonniers politiques, comme le réformiste et blogueur Mohammad Ali Abtahi [en français] font face à un avenir très incertain dans les prisons d'Iran.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site