Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Brésil : Photos d'un hiver aux pluies torrentielles

La semaine dernière, de nombreux états brésiliens ont connu de violentes tempêtes. Sept personnes sont décédées dans les états de Santa Catarina et de Rio Grande do Sul, au sud du Brésil, tandis que quatre personnes sont mortes dans un bidonville de São Paulo, où une coulée de boue a eu lieu mardi dernier.  Des milliers de personnes ont perdu leurs foyers dans le pays. Les photos ci-dessous ont été prises en divers endroits du pays et sont partagées sous Licence Creative Commons sur la plateforme de photos, Flickr.

Ce 8 septembre dernier, à 10:30 du matin, 70% de la pluie prévisible pour un mois entier était déjà tombé à São Paulo, comme l'a indiqué l'utilisateur de Flickr, gd365. Il semblerait qu'il s'agisse de l'hiver le plus pluvieux depuis 1943. Les conséquences ont été des embouteillages, des coupures de téléphone et d'électricité dans certains quartiers des plus grandes métropoles d'Amérique latine.

Photo by gd365 Photo de gd365

Plus tard dans la journée, dans un autre quartier de la ville, l'utilisateur de Flickr, ManoelNetto a qualifié la scène à laquelle il assistait d’ “Apocalypse”.

Photo by Flicker user ManoelNetto Photo de ManoelNetto utilisateur de Flicker

(15h55) Dá um saque no final dos tempos. Essa foto foi tirada por volta de 15h, da janela do 9o andar da Abril (Marginal Pinheiros).

(15:55 ) Voici la fin des temps. Cette photo a été prise à 15h depuis la fenêtre du 9ème étage des bureaux [de la maison d'édition] Abril (sur Marginal Pinheiros).
Photo by alémdoquesevê_2 Photo de alémdoquesevê_2

Veja que delícia, dia começou com céu preto com sol…

Faculdade teve apagão (o negocio da luz explodiu bem na minha frente) e alagou, a rua alagou, o metro alagou, minha calça molhou (mesmo tendo guarda-chuva,que ficou levemente destruido), e bem na hora que tenho que sair de novo o dia virou noite de novo e sem condiçoes de eu ir pra rua, ah e agora a luz daqui ta ameaçando acabar e eu cheia de coisas pra fazer no computador…ê dia bom

Voyez le bonheur, aujourd'hui, la journée commence par un ciel noir sans soleil…
Il y a eu une coupure de courant à l'université (l'ampoule a explosé juste devant moi) et une inondation, la rue a été inondée ainsi que le métro. Mon pantalon était trempé (malgré mon parapluie, qui a été bien abîmé) et au moment, où j'ai dû sortir de nouveau, le jour a laissé place à la nuit et il m'a été impossible de sortir, ha, et maintenant l'électricité menace de nous quitter et j'ai encore tant de choses à faire sur l'ordi…quelle belle journée.

A 11h du matin, le 9 septembre, le ciel était si noir que l'on se croyait en pleine nuit à São Paulo, moment saisi par l'utilisatrice de Flicker, erika.tricroche. Ce sont environ 30 endroits aux alentours de São Paulo qui ont été submergés par de fortes pluies, qui ont aussi conduit la circulation, normalement congestionnée de ces routes, au point mort.

The luminous sign reads: slow traffic. Photo by erika.tricroche. Les panneaux routiers lumineux: Ralentissez. Photo de  erika.tricroche.

Na minha volta pra São Paulo na terça-feira, em pleno Castelo Branco chegando em Barueri, antes de todo caos que a chuva causou: Muito transito + alagamento + destruição + soterramento = caos total!!!!
Ainda bem que ainda era de manhã e cheguei sã e salva!!!!!

En retournant à Sao Paulo, mardi, sur l'autoroute de Castelo Branco, à proximité de [la ville de] Barueri, avant tout le chaos causé par la pluie, il y avait beaucoup de circulation + inondation + accident + destruction + éboulement = chaos total !!
Heureusement, c'était encore le matin et je suis arrivée saine et sauve !!!!!

Avenida Paulista, the largest avenue in São Paulo. Photo by Gustavo Minas. Avenida Paulista, la plus grande avenue de São Paulo, le 3 septembre. Photo de Gustavo Minas.

Photo by Robvini 11 Septembre, Tenente Portela, dans l'état du Rio Grande do Sul, Sud du Brésil. Photo de l'utilisateur de Flicker Robvini.

September 11, Tenente Portela, state of Rio Grande do Sul. Photo by Flicker user Robvini.

11 Septembre, Tenente Portela, dans l'état du Rio Grande do Sul, Sud du Brésil. Photo de l'utilisateur de Flicker Robvini.

Unknown city on 8 of September, photo by Flickr user rodrigojunk Ville inconnue, le 8 septembre, photo de l'utilisateur de Flickr, rodrigojunk

Photo prise après la pluie dans l'état d'Acre, dans le nord-ouest, le 8 septembre:

Photo by Agência de Notícias do Acre Photo de Sérgio Vale/Secom

Chuva na mata traz novos cheiros, novas vidas, novas cores e um pequeno arco-íris se forma colorindo o entardecer

La pluie par dessus les arbres apporte de nouvelles effluves, de nouvelles vies, de nouvelles couleurs et un petit arc-en-ciel apparaît pour colorer la soirée.

L'Argentine et le Paraguay ont été touchés aussi par les pluies, décrites comme une “tornade” délirante par les médias locaux.  Aux quatre coins du Brésil, la pluie et les vents ont touché plus de 70,000 habitants, dans 45 villes. L'Institut National de Météorologie du Brésil (Inmet) prévoyait un week-end pluvieux dans toutes les régions du pays.

La section commentaires est fermée

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site