Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

USA : Le timbre de l'Aïd utilisé pour propager le racisme dans le Tennessee

Tandis que les musulmans aux Etats-Unis fêtaient l’Aïd el-Fitr [en français]  la fête qui marque la fin du mois du ramadan, une chaine d'emails pernicieux est en train de faire le tour [des Etats-Unis]. L'e-mail affirme (à tort) que le Président Obama a autorisé l'émission d'un nouveau timbre pour marquer les deux fêtes de l'Aïd  (Aïd el-Fitr et Aïd el-Kebir) et presse ses lecteurs de le boycotter, en faisant référence à plusieurs attentats terroristes qui ont eu lieu aux États-Unis au cours des vingt dernières années. Le texte intégral de l'e-mail peut être lu dans ce  billet [en anglais, comme tous les liens suivants] sur le blog Missives from Marx , où le blogueur exprime aussi sa consternation devant cette lettre, en écrivant :

J'ai reçu le mail suivant d'un membre de ma famille aujourd'hui. C'est à cause de ce genre de choses que je vais devoir passer quatre semaines à l'université, durant mes cours sur les religions occidentales, à déconstruire les stéréotypes sur l'islam . Voilà pourquoi l'analyse critique doit être un élément essentiel de tous mes cours.

En fait, il n'y a rien de nouveau dans cette missive, ou dans ce timbre. Le site  About.com explique que la lettre a fait surface depuis au moins l'année 2002, tandis que le timbre lui-même a été émis le 1er septembre 2001.

Aziz Poonwalla, sur le blog City of Brass du réseau BeliefNet, retrace l’ histoire de cet e-mail :

Différentes versions de cet e-mail, qui fait le tour d'Internet depuis des années, ont été à plusieurs reprises débusquées par le passé, mais il est toujours là. J'ai beaucoup blogué sur cette affaire, sur l'histoire du timbre de l'Aïd, sur la controverse qu'il a provoqué quand il a été émis (surtout chez les Républicains conservateurs), et sur la position, en faveur du timbre, prise par le Président Bush et le président de la chambre des représentants, Denis Hastert. En trois mots, le timbre a été issu le 1er septembre 2001, dix jours avant les attentats du 11 septembre, durant l'administration Bush. Le maire Johnny Piper est le dernier en date d'une longue liste de politiciens conservateurs qui ne voient rien à redire aux timbres célébrant la fête juive Hanoucca, [la fête des afro-américains]  Kwanzaa (ces deux liens sont en français), ou même le Nouvel An chinois, alors qu'un timbre consacré à la fête musulmane de l'Aïd est vu comme une menace, qui doit provoquer une réaction des Américains “patriotes” ?

Un billet publié sur Clarksville Online, un blog destiné aux habitants de la ville de Clarksville, au Tennessee, explique pourquoi la chaine d'e-mails fait à nouveau les gros titres aux États-Unis, cette année :

Le maire de Clarksville au Tennessee, Johnny Piper, a envoyé des mails anti-musulmans  incendiaires aux employés de la ville, en les encourageant à boycotter le timbre émis par la poste américaine…

…Le maire Johnny Pier a depuis tenté de se justifier, mais  il est tout simplement indéfendable. Les musulmans font partie intégrante de ce pays. Ils servent avec honneur dans notre armée, ils défendent notre nation et nos libertés. Personne ne devrait être traité comme un citoyen de seconde zone à cause de sa religion, ou des actions d'une minorité d'extrémistes. Cet incident causé par notre maire ridiculise notre ville, notre état et notre pays.

Sheila Musaji a étudié la chaine d'emails sur le timbre pour l'organisation The American Muslim (TAM) depuis 2005, et, dans cette mise à jour, commente la détestable attitude du maire Johnny Piper :

Je suis certaine que le bon maire a été tout aussi surpris quand il a entendu parler de l’iftar (repas de rupture du jeûne) qui s'est tenu à la Maison Blanche [ndt : cette célébration a été instituée par le Président Clinton].

Et, naturellement, l'argument choc de tous les bigots est là :  “J'ai de bons amis musulmans ” a-t-il aussitôt ajouté.”

Peut-être ces bons amis musulmans peuvent-ils lui faire comprendre pourquoi CECI (PDF) est déplacé.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site