Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Yémen : Le responsable d'un site de l'opposition a été enlevé

Dans la nuit du 18 septembre 2009, Mohammed al Maqaleh, le responsable du site Al Eshteraki [en arabe], le site du Parti Socialiste yéménite, a été enlevé [en anglais] à Sana'a, la capitale, par la police.

Selon des témoins cités par la Fédération Internationale des journalistes [en anglais] :

Cinq hommes masqués et armés à bord d'un minibus ont bloqué la voiture de  Monsieur  al Maqaleh dans la rue Taiz à Sana'a. Ils l'ont enlevé avec un autre véhicule. Dans des dizaines de cas similaires, des policiers en civil, conduisant des voitures immatriculées par l'armée, ont enlevé des journaliste dans la rue, qui ont ensuite “disparu” et ont souvent été torturés.

Un appel d’Amnesty [en anglais] paru depuis avance que Mohammed al Maqaleh a été enlevé pour avoir écrit sur la situation humanitaire et les combats entre l'armée et les rebelles chiites zaïdites dans la province de Sa'ada au nord du pays.

La  Fédération internationale des journalistes (FIJ) demande la libération et la protection du journaliste enlevé.  Un groupe sur Facebook a également été créé pour Mohammed al Maqaleh.

En mai 2007, le Ministre des télécommunications du Yémen avait censuré [en anglais] le site  Al Eshteraki pour sa couverture de la rebellion armée dans la province de Sa'ada.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site