Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les blogueurs de Global Voices conseillent de nouveaux blogueurs danois et africains

Début septembre, les échanges d'emails ont commencé entre 31 “tuteurs” de Global Voices et 31 participants à un nouveau programme éducatif initié à Copenhague, au Danemark, intitulé Global Change [en anglais].

Les cours organisés par l'agence pour le développement MS Action Aid Denmark [en anglais] (plus d'informations en danois) réunissent des étudiants universitaires et des professionnels, originaires du Danemark, du Kenya, de la Tanzanie, de l'Ouganda, du Zimbabwe et de la Zambie. Leur sera enseignée durant 3 mois la pratique de l'activisme en ligne et  au quotidien.

Les blogueurs de Global Voices sont les guides virtuels des étudiants au cours des six premières semaines du programme, durant lesquelles ils apprendront les techniques pour bloguer, ce que sont les médias citoyens et personnels, et l'activisme sur l'internet.

S'organiser pour une justice environnementale

Les étudiants auront comme défi, à la fin du programme, de développer un projet en relation avec la “justice environnementale” [NdT : pour plus d'équité face aux conséquences du changement climatique] [en anglais].

Après six semaines passées à Copenhague, les 31 participants se rendront sur le terrain au Danemark et au Kenya (coïncidant, mais sans relation aucune, avec la rencontre des blogueurs africains Kelele [en anglais]) avant de revenir à temps à Copenhague pour la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP15) [en anglais], en décembre.

En relation grâce à l'internet, les tuteurs présenteront à leurs étudiants les multiples possibilités des blogs, et les encourageront à voir les usages potentiels et créatifs des médias personnels pour militer. La plupart d'entre eux offriront aussi des conseils bénévolement sur les microblogs tels que la plateforme Twitter[en français] et d'autres technologies.

Des guides originaires du sud au nord

Among the mentors: Tharum Bun, Gayle Pescud, J. Nambiza Tungaraza, Renata Avila, Ismail Dhorat, Elia Varela SerraParmi les tuteurs de Global Voices (de gauche à droite) : Tharum, Gayle, Joe, Renata, Ismail, Elia

Les 31 tuteurs de Global Voices habitent dans plus de 20 pays différents, comme le Vénézuela, le Malawi, le Kenya, la Tanzanie, le Cambodge, le Brésil ou encore le Bangladesh. Deux tiers des étudiants sont danois, les autres viennent d'Afrique.

En plus de leur participation à Global Voices, de nombreux guides sont des blogueurs reconnus dans leurs propres pays, et tous ont une large expérience ou connaissance de la conduite de projets collaboratifs dans leur région du monde. Nous espérons que ces binômes – par exemple, un blogueur en Inde et une au Danemark; ou bien une blogueuse  en Azerbaïdjan qui forme une blogueuse en Ouganda – permettront de nouvelles amitiés et de mieux comprendre la capacité du Web à stimuler une communauté mondiale.

Développer un nouveau modèle de tutorat pour blogueur

Les “guides” de Global Voices gèrent ce nouveau programme de tutorat grâce à des discussions en ligne sur IRC [outil de discussion en ligne, en français], un wiki [en français] où partager des idées de contenu des cours, une liste de diffusion [en français] et un groupe Facebook.

Ces tuteurs veulent créer un retour d'expérience suffisant pour que cette expérience puisse être réitérée par Global Voices ou d'autres dans l'avenir. Sur leurs propres blogs et dans leurs messages sur Twitter concernant ce projet, ils utiliseront la balise   #gvmentors. Nous partagerons les développements et les conclusions de ce projet sur Global Voices. A terme, nous proposerons un site internet dédié aux étudiants : globalchangenow.net [en anglais].

Si vous connaissez des initiatives de tutorat similaires, n'hésitez pas à nous en parler dans les commentaires.

Pour Global Voices, ce projet est une source différente de fonds [en français] qui est la bienvenue. Les guides (qui généralement contribuent bénévolement à Global Voices) recevront chacun une modeste smme en contrepartie de leur rôle de tuteur mais leurs efforts collectifs génèrent aussi des revenus pour la communauté de Global Voices dans son ensemble.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site